75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Veronica Carlson - Acteur

Veronica Carlson
  • Date de naissance : le 18/09/1944
  • Lieu de naissance : Norfolk, Yorkshire, Royaume-Uni
  • Age : 74 ans
  • Sexe : Femme
  • Implication : 6 rôles dans l'imaginaire

Veronica Carlson est connu pour...

  • Voir la fiche Dracula et les femmes [1969]
  • Voir la fiche Le Retour de Frankenstein [1970]
  • Voir la fiche Les Horreurs de Frankenstein [1971]
  • Voir la fiche Dracula : Vampira [1980]
  • Voir la fiche The Ghoul [1976]
  • Voir la fiche Freakshow [1996]

Acheter des produits autour de Veronica Carlson

Les rôles de Veronica Carlson dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Veronica Carlson

Née Veronica Mary Glazier en 1944 à Norfolk, en Angleterre, elle débute au cinéma en 1967 dans The Magnificent Two, puis elle obtient un petit rôle au coté de Roger Moore dans Crossplot .

Grâce à une série de clichés dans les tabloïds britanniques, elle attire l’attention des responsables de la Hammer, et après une difficile audition, elle obtient le rôle de Maria Mueller dans le quatrième volet de Dracula – le troisième avec Christopher Lee – intitulé Dracula et les Femmes (1969). Elle est immédiatement remarqué par la presse qui voit en elle la plus jolie victime du comte vampire jamais filmée.

Dans Le Retour de Frankenstein (1970), elle joue Anna Spengler, la fiancée du jeune docteur qui va l’assister dans ses horribles expériences. Un rôle particulier dans un film particulier, un peu OVNI dans le paysage Hammer.

Dans son dernier film pour la Hammer, Les Horreurs de Frankenstein (1971), un film peu réussi, sa beauté est en fait un des rares atouts de ce métrage assez terne.

Elle se fera ensuite de plus en plus discrète, pour disparaître des écrans après un rôle à coté de Peter Cushing dans The Ghoul (1976) – avec une célèbre séquence de bain - avant d’accepter un rôle dans Freakshow, une petite anthologie fantastique des années 90.