75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Shinya Tsukamoto - Réalisateur, Scénariste, Acteur

Shinya Tsukamoto
 
  • Date de naissance : le 01/01/1960
  • Lieu de naissance : Tokyo, Japon
  • Age : 58 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 15 rôles dans l'imaginaire

Shinya Tsukamoto est connu pour...

  • Voir la fiche Tetsuo [Episode 1 - 1994]
  • Voir la fiche Tetsuo II - Body Hammer [Episode 2 - 1992]
  • Voir la fiche Tetsuo II - Body Hammer [Episode 2 - 1992]
  • Voir la fiche Nightmare Detective [2008]
  • Voir la fiche Gemini [2000]
  • Voir la fiche Gemini [2000]
  • Voir la fiche Tokyo Fist [2001]
  • Voir la fiche Hiruko the Goblin [2002]

Acheter des produits autour de Shinya Tsukamoto

Les rôles de Shinya Tsukamoto dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Shinya Tsukamoto

C’est à l’age de 14 ans que Shinya Tsukamoto se découvre une véritable passion pour l'image lorsque son père lui offre une caméra super-huit. Il se lance aussitôt dans la réalisation de courts métrages et entreprend des études d'arts plastiques au collège puis à l'université. Il travaille ensuite quelques temps dans la publicité, mais l'univers ne lui convenant pas, il créa sa propre compagnie théâtrale, le Kaiju Theatre Company ("Le théatre des grands monstres") avec laquelle il monte trois pièces avant de s'orienter définitivement vers le cinéma.

C’est en 1988 que Shinya Tsukamoto se fait connaître au niveau international avec son film Tetsuo. Par la suite, le jeune réalisateur est contacté par une grosse compagnie japonaise pour un film de commande. Il réalise alors en 1990 Hiruko the Goblin.

Tsukamoto a développé très tôt un univers particulier où la chair et le métal fusionnent en une nouvelle forme organique, où les frustrations et les répressions accumulées de la vie urbaine s'échappent violemment. Après le dyptique Tetsuo/Tetsuo 2: Body Hammer, il s'impose comme une valeur sûre du cinéma indépendant nippon.