75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Omar Sharif - Acteur, Doubleur (voix)

Omar Sharif
  • Date de naissance : le 10/04/1932
  • Lieu de naissance : Alexandrie, Egypte
  • Age : 86 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 4 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Omar Sharif

Les rôles de Omar Sharif dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Omar Sharif

D'origine syro-libanaise et de son vrai nom Michael Shalhoub, Omar Sharif est découvert par Youssef Chahine qui le fait débuter dans Ciel d'enfer en 1954. Dans son film suivant, Les Eaux noires, le cinéaste égyptien lui offre déjà un rôle plus consistant, en vedette avec l'actrice Faten Hamama que le comédien épouse par ailleurs.

En 1962, sa composition du Prince Ali dans le Lawrence d'Arabie de David Lean lui vaut une célébrité immédiate ainsi qu'un Golden Globe et une nomination à l'Oscar. Elle lui permet surtout d'envisager une carrière internationale qui culmine quelques années après avec Le Docteur Jivago qu'il tourne à nouveau sous la direction de David Lean et qui est un triomphe international.

Héros romantique dans Mayerling de Terence Young, où il donne la réplique à Catherine Deneuve, Omar Sharif tourne également en France, dans le Le Casse d' Henri Verneuil, où il affronte Jean-Paul Belmondo. Le comédien est également à l'affiche de Funny girl et de Funny Lady, où il a pour partenaire Barbra Streisand.

Fameux joueur de bridge, l'acteur semble néanmoins par la suite d'avantage préférer les casinos aux studios, se contentant le plus souvent d'apparitions "de prestige" dans divers coproductions. On le retrouve cependant dans Le Marionnettiste, qui consacre son retour au cinéma égyptien, ainsi que dans les deux derniers films d'Henri Verneuil, Mayrig et 588, rue Paradis.

De plus en plus rare à l'écran, Omar Sharif signe son retour avec une apparition très remarqué au début du film Le 13è Guerrier de John McTiernan et est attendu en épicier philosophe dans le dernier film de François Dupeyron, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran.

Filmographie sélective de Omar Sharif

Le Coeur tatoué, de Myriam Mézières
One Night with the King, de Michael O. Sajbel
The Parole Officer, de John Duigan
10 000 (2008), de Roland Emmerich
Feu sur moi (2007), de Lamberto Lambertini
Hidalgo (2004), de Joe Johnston
Les Mythes urbains (2004), de Dominic Bachy
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (2003), de François Dupeyron
Le 13è Guerrier (1999), de John McTiernan
Les Mystères de l'Egypte (1998), de Bruce Neibaur
Les Voyages de Gulliver (TV) (1996), de Charles Sturridge
Nos plus beaux jours (1995), de Helmi Halim
588, rue Paradis (1992), de Henri Verneuil
Mayrig (1992), de Henri Verneuil
Beyond Justice (1992), de Duccio Tessari
Le Voleur d'arc en ciel (1990), de Alejandro Jodorowsky
Le Marionnettiste (1989), de Hani Lachine
Les Pyramides bleues (1988), de Arielle Dombasle
Les Possédés (1988), de Andrzej Wajda
Top secret ! (1984), de Jim Abrahams
Pavillons lointains (1983), de Peter Duffell
Inchon (1981), de Terence Young
Opération Green Ice (1981), de Ernest Day
La Dernière Carte (1980), de Walter Grauman
Ashanti (1979), de Richard Fleischer
Liés par le sang (1979), de Terence Young
Funny Lady (1975), de Herbert Ross
Terreur sur le Britannic (1974), de Richard Lester
Top Secret (1974), de Blake Edwards
L'Ile mystérieuse (1973), de Juan Antonio Bardem
Le Casse (1971), de Henri Verneuil
Les Cavaliers (1971), de John Frankenheimer
La Vallée perdue (1970), de James Clavell
L'Or de MacKenna (1969), de Jack Lee Thompson
Che! (1969), de Richard Fleischer
Funny Girl (1968), de William Wyler
Mayerling (1968), de Terence Young
La Nuit des généraux (1967), de Anatole Litvak
Le Docteur Jivago (1966), de David Lean
La Belle et le cavalier (1966), de Francesco Rosi
La Fabuleuse aventure de Marco Polo (1965), de Denys de La Patellière
La Rolls-Royce (1965), de Anthony Asquith
Et vint le jour de la vengeance (1964), de Fred Zinnemann
Lawrence d'Arabie (1963), de David Lean
La Chute de l'empire romain (1963), de Anthony Mann
Mort parmi les vivants (1960), de Salah Abou Seif
Une Rumeur d'amour (1960), de Fatine Abdel Wahab
Nous, les etudiants (1959), de Atef Salem
Goha (1958), de Jacques Baratier
Les Eaux noires (1956), de Youssef Chahine
Ciel d'enfer (1954), de Youssef Chahine
Genghis Khan