75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Leiji Matsumoto - Réalisateur, Scénariste, Mangaka

Leiji Matsumoto
 
  • Date de naissance : le 25/01/1938
  • Lieu de naissance : Kitakûshû, Japon
  • Age : 80 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 26 rôles dans l'imaginaire

Leiji Matsumoto est connu pour...

  • Voir la fiche Space Battleship Yamato : Space Battleship - L'ultime espoir [2011]
  • Voir la fiche Capitaine Albator [#1 - 2002]
  • Voir la fiche Capitaine Albator [#2 - 2002]
  • Voir la fiche Capitaine Albator [#5 - 2003]
  • Voir la fiche Capitaine Albator [#4 - 2002]
  • Voir la fiche Albator : L'anneau des Nibelungen [#6 - 2005]
  • Voir la fiche Albator : L'anneau des Nibelungen [#2 - 2004]
  • Voir la fiche Albator : L'anneau des Nibelungen [#3 - 2005]

Acheter des produits autour de Leiji Matsumoto

Les rôles de Leiji Matsumoto dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Leiji Matsumoto

"Akira Matsumoto, de son vrai nom, est né en 1938 dans la ville de Kitakûshû dans le département de Fukuoku au Japon. Alors qu’il n’a encore que 16 ans, il envoie des planches d’un manga intitulé "Mitsubachi no Bôken" (les aventures de l’abeille) au magazine Manga Shonen. Ce magazine jusqu’alors spécialisé dans les histoires courtes de 4 cases sur une page (yon koma manga, en japonais) désirait se diversifier et recrutait des auteurs dessinant des histoires longues. C’est par ce biais qu’il est sélectionné pour le premier concours des jeunes auteurs et qu’il en ressort lauréat. Ainsi commence sa carrière. Parallèlement, il réalise un fanzine de manga, Kyûshû manga-ten, en compagnie d’auteur tel que Kenichirô Takai. Les spécialistes voient rapidement en lui un des premiers auteurs influencés par le style d’Osamu Tezuka. On raconte que ce dernier, se rendant compte qu’il ne parviendrait pas à terminer les planches qu’il devait rendre pour un magazine, se serait rendu à Kyûshû pour demander l’aide du jeune Matsumoto." Kana