75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Benoît Poelvoorde - Acteur, Doubleur (voix)

Benoît Poelvoorde
  • Date de naissance : le 22/09/1964
  • Lieu de naissance : Namur, Belgique
  • Age : 54 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 4 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Benoît Poelvoorde

Les rôles de Benoît Poelvoorde dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Benoît Poelvoorde

C'est durant son année de terminale que Benoît Poelvoorde rencontre Rémy Belvaux et André Bonzel, deux amis avec qui il réalisera un premier court métrage intitulé Pas de C4 pour Daniel Daniel. Mais c'est avec le caustique C'est arrivé près de chez vous et son rôle de Ben le tueur que le comédien se fait connaître du grand public. Suit un passage au théâtre (Modèle déposé) et sur la chaîne Canal Plus, où ses chroniques Les Carnets de Monsieur Manatane remportent un franc succès.

Dans un registre plus grand public, Benoît Poelvoorde mène en 1996 Les Randonneurs de Philippe Harel, une réussite au box-office. L'acteur enchaîne les comédies avec une prédisposition pour les rôles de grands cyniques, bêtes et méchants, comme en témoignent ses prestations dans Les Convoyeurs attendent (1998) et Les Portes de la gloire (2001) de Christian Merret-Palmair. En 2001, il retrouve le réalisateur Philippe Harel pour enfourner Le Vélo de Ghislain Lambert, avant de donner la réplique à Gérard Lanvin dans la grosse production Le Boulet (2002). Désormais très populaire, Benoît Poelvoorde reçoit en 2002 le prix Jean Gabin, récompense attribuée chaque année à un espoir du cinéma français. Un espoir concrétisé en 2004 avec le succès Podium, dans lequel, sosie mégalo de Claude François, le comédien démontre l'étendue de son talent comique et dramatique.

La même année, l'acteur belge connaît une nouvelle consécration en rejoignant le Jury du 57ème Festival de Cannes présidé par Quentin Tarantino. A l'aise dans les projets décalés, il s'illustre dans les fantaisistes Atomik Circus (2004), Narco (id.) et Les Deux mondes (2007). Parallèlement, Benoît Poelvoorde s'essaie à un registre plus dramatique en donnant dans le thriller Entre ses mains (2005) une émotion rare à son personnage de vétérinaire inquiétant et en intégrant le quatuor masculin du film chorale de Nicole Garcia, Selon Charlie (2006).

Filmographie sélective de Benoît Poelvoorde

Panique au village, de Vincent Patar
La Guerre des miss (2009), de Patrice Leconte
Louise Michel (2008), de Gustave Kervern
Les Randonneurs à Saint-Tropez (2008), de Philippe Harel
Astérix aux Jeux Olympiques (2008), de Thomas Langmann
Cowboy (2007), de Benoît Mariage
Les Deux mondes (2007), de Daniel Cohen
Selon Charlie (2006), de Nicole Garcia
Jean-Philippe (2006), de Laurent Tuel
Du jour au lendemain (2006), de Philippe Le Guay
Entre ses mains (2005), de Anne Fontaine
Akoibon (2005), de Edouard Baer
Cinéastes à tout prix (2005), de Frédéric Sojcher
Tu vas rire mais je te quitte (2005), de Philippe Harel
Narco (2004), de Gilles Lellouche
Aaltra (2004), de Benoît Delépine
Atomik Circus, le retour de James Bataille (2004), de Didier Poiraud
Podium (2004), de Yann Moix
Rire et châtiment (2003), de Isabelle Doval
Le Boulet (2002), de Alain Berbérian
Le Vélo de Ghislain Lambert (2001), de Philippe Harel
Les Portes de la gloire (2001), de Christian Merret-Palmair
Les Convoyeurs attendent (1999), de Benoît Mariage
Les Baltus au cirque (1998), de Stéphane Aubier
Les Randonneurs (1997), de Philippe Harel
Pour rire ! (1997), de Lucas Belvaux
Le Signaleur (1997), de Benoît Mariage
Modèle déposé (1995)
C'est arrivé près de chez vous (1992), de Remy Belvaux
Pas de C4 pour Daniel Daniel (1988), de Benoît Poelvoorde