75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Stephen Chow - Réalisateur, Producteur, Scénariste

Stephen Chow
 
  • Date de naissance : le 22/06/1962
  • Lieu de naissance : Honk Kong, Chine
  • Age : 55 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 16 rôles dans l'imaginaire

Stephen Chow est connu pour...

  • Voir la fiche Crazy kung-fu [2005]
  • Voir la fiche Crazy kung-fu [2005]
  • Voir la fiche Crazy kung-fu [2005]
  • Voir la fiche Crazy kung-fu [2005]
  • Voir la fiche Crazy kung-fu [2005]
  • Voir la fiche Dragon Ball Evolution [2009]
  • Voir la fiche Shaolin Soccer [2002]
  • Voir la fiche Shaolin Soccer [2002]

Les rôles de Stephen Chow dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Stephen Chow

Comme de nombreux autres adolescents de sa génération, Stephen Chow découvre le cinéma avec Bruce Lee, qui l'amène à pratiquer les arts martiaux. Au début des années 80, il entre à la télévision où il travaille dans une émission pour enfants. Cette carrière sur le petit écran lui apporte une certaine popularité.

Il fait ses débuts au cinéma en 1988 dans Final Justice auprès de Danny Lee. Pour son premier film, il gagne le prix du meilleur second rôle à Taïwan. On le retrouve ensuite dans de nombreux films d'action comme Dragon Fight (1988) avec Jet Li ou Just Heroes (1989) de John Woo et quelques comédies.

All for the Winner (1990) marque une date importante dans sa carrière. Cette parodie d'un film de Chow Yun-Fat permet à Stephen Chow d'explorer un nouveau type de comédie basée sur le non-sens verbal et visuel, le Mo Lei Tau. Sur ce projet, il collabore pour la première fois avec Ng Mang-Tat avec qui il tourne par la suite un nombre très important de longs métrages. All for the Winner est un énorme succès au box-office. La comédie devient son genre de prédilection.

En 1991, Fight Back To School est le plus grand succès du cinéma de Hong Kong. La même année, il tourne une suite comique à la Fureur de vaincre de Bruce Lee. Ce style parodique est désormais la marque de fabrique de Stephen Chow qui se dirigera en 007 chinois dans ses deux premières réalisations From Beijing with Love (1994) et Forbidden City Cop (1996).

Parallèlement, il continue à faire l'acteur pour d'autres. Johnny To le dirige dans Justice, My Foot (1992) et Mad Monk (1993). Il tourne de la même manière plusieurs fois avec Jeffrey Lau, Gordon Chan ou Lik-Chi Lee. Entre 1996 et 2001, il réalise, scénarise et produit trois films qui connaissent tous un immense succès à Hong Kong. Shaolin soccer (2001), qui est son premier film à être distribué en France, ne déroge pas à la règle : le film est un tel retentissement dans et en dehors de son pays que Stephen Chow pourra produire son prochain long-métrage, Crazy kung fu, qui rend hommage à toutes formes d'arts martiaux, à l'aide de capitaux américains.

Filmographie sélective de Stephen Chow

CJ7 (2007)
Crazy kung-fu (2005)
Shaolin soccer 2 (2002)
Shaolin soccer (2002)
King of comedy (1999)
The God of cookery (1996)
Forbidden City Cop (1996)
Bons baisers de Pékin (1994)