75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Jeremy Irons - Acteur

Jeremy Irons
 
  • Date de naissance : le 19/09/1948
  • Lieu de naissance : Cowes, Royaume-Uni
  • Age : 69 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 10 rôles dans l'imaginaire

Jeremy Irons est connu pour...

  • Voir la fiche L'Héritage : Eragon [2006]
  • Voir la fiche Donjons & dragons [#1 - 2000]
  • Voir la fiche La machine à explorer le temps [2002]
  • Voir la fiche Les Annales du Disque-Monde : La huitième couleur [2008]
  • Voir la fiche Faux-Semblants [1989]
  • Voir la fiche Man of Steel : Batman v Superman : L'aube de la Justice [#2 - 2016]
  • Voir la fiche 16 Lunes : Sublimes créatures [2013]
  • Voir la fiche Assassin's Creed [2016]

Les rôles de Jeremy Irons dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Jeremy Irons

Issu d'une famille aisé (son père était contrôleur fiscal), Jeremy Irons, fasciné par le théâtre, intègre à la fin de son adolescence le Marlowe Theater de Canterbury, puis trois ans plus tard incorpore la troupe du British old Vic. Après avoir multiplié les représentations sur scène, notamment avec la Royal Shakespeare Company, et les rôles pour la télévision anglaise, il fait ses grands débuts au cinéma à 32 ans dans Nijinski (1980), un drame d'Herbert Ross, aux côtés d'Alan Bates.

En 1982, il donne la réplique à Meryl Streep dans La Maitresse du lieutenant francais de Karel Reisz, l'adaptation du roman de John Fowles. Traînant une réputation d'acteur très exigeant et professionnel, Jeremy Irons incarne par la suite un évangéliste jésuite du 18e siècle dans Mission (1986) de Roland Joffé, puis tient le double rôle des jumeaux de Faux-Semblants, l'angoissant film de David Cronenberg.

En 1990, c'est la consécration, puisqu'il reçoit l'Oscar du meilleur acteur pour son interprétation du richissisme comte Von Bulow dans Le Mystère von Bulow de Barbet Schroeder. En 1991, il interprète l'écrivain Kafka dans le film éponyme de Steven Soderbergh. Jouant souvent à l'écran des personnages froids et inquiétants, il tourne ensuite avec des réalisateurs aussi différents que Louis Malle (Fatale 1982), Bille August (La Maison aux esprits 1993). Il retrouve David Cronenberg pour M. Butterfly (1993) .

Après avoir prêté sa voix au Roi lion (1994), le dessin animé de Disney, il fait un retour remarqué dans Une journée en enfer de John McTiernan. En 1997, il reprend le rôle de James Mason dans le remake de Lolita d'Adrian Lyne. Il a alterné depuis grosses productions américaines comme L'Homme au masque de fer (1998) (Randall Wallace) ou encore Donjons & dragons (2000) de Courtney Solomon et films européens. On le retrouve ainsi face à Patricia Kaas dans And now... Ladies and Gentlemen (2002) de Claude Lelouch et une nouvelle fois face à Fanny Ardant dans Callas forever (2002) de Franco Zeffirelli. Il continue ainsi d'alterner les blockbusters comme Eragon (2006) ou Kingdom of Heaven (2005) de Ridley Scott, avec les films d'auteurs comme INLAND EMPIRE de David Lynch (2007).

Filmographie sélective de Jeremy Irons

INLAND EMPIRE (2007), de David Lynch
Eragon (2006), de Stefen Fangmeier
The Magic 7 (2006), de Roger Holzberg
Adorable Julia (2005), de Istvan Szabo
Gallipoli (la bataille des Dardanelles) (2005), de Tolga Örnek
Kingdom of Heaven (2005), de Ridley Scott
Casanova (2005), de Lasse Hallström
Le Marchand de Venise (2003), de Michael Radford
La Machine à explorer le temps - Time machine (The Time machine) (2002)
Callas forever (2001)
And now... Ladies and Gentlemen (2001)
Vengeance secrète (The Fourth angel) (2001)
Donjons & dragons (Dungeons & dragons) (2000)
Faeries (1999)
L'Homme au masque de fer (The Man in the Iron Mask) (1997)
Chinese box (1997)
Beauté volée (Stealing Beauty) (1995)
Une journée en enfer (Die Hard with a Vengeance) (1995)
Le Roi Lion (The Lion King) (1994)
La Maison aux esprits (The House of the spirits) (1993)
M. Butterfly (1993)
Fatale (Damage) (1992)
Le Visionarium (From time to time) (1992)
Waterland (1992)
Kafka (1991)
Le Mystère von Bulow (Reversal of Fortune) (1990)
Australia (1989)
Faux-Semblants (Dead Ringers) (1988)
Danny le champion du monde (1988)
A Chorus of Disapproval (1988)
Mission (The Mission) (1985)
Un amour de Swann (1983)
Trahison conjugale (1983)
The Wild Duck (1983)
Travail au noir (Moonlighting) (1982)
La Maitresse du lieutenant francais (The French Lieutenant's woman) (1981)
Nijinski (Nijinsky) (1980)