75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Jean François Di Giorgio - Scénariste

Jean François Di Giorgio
  • Lieu de naissance : Besançon, France
  • Sexe : Homme
  • Implication : 2 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Jean François Di Giorgio

Les rôles de Jean François Di Giorgio dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Jean François Di Giorgio

Né en 1961 à Besançon, d'une enfance sans histoire, on retiendra qu'il va au lycée, pour entamer de longues études ... de 6 mois et qu'il crée un fanzine à la longévité exceptionnelle ( 2 numéros ) !! Muni de ces 2 prestigieuses palmes journalistiques, Jean François Di Giorgio tente une timide percée dans le monde de la Bande Dessinée. Personne ne l'attend et il se voit contraint d'exercer différents métiers. C'est en 1985, que les Editions Michel Deligne publient son premier album "Les soleils de Faïence". Un an plus tard, il fait une rencontre déterminante, celle de Griffo. Ensemble, ils créent la série "Munro", pour les Editions Dupuis. Jean François décide alors de "monter" à Bruxelles. Dès lors, il commence une véritable carrière de scénariste. Successivement, pour les Editions du lombard, il écrit "Les Pays Perdus", "Les Fous de Monk" et la série "Shane". Pour les Editions Casterman, la série "Bouchon le petit cochon". Pour les Editions Alpen, la série "Sam Griffith". Pour les Editions Nucléa, la série "Mygala" (dessin de Frédéric Genet) et "Altuna la Sanglante". Jean François Di Giorgio poursuit les aventures de "Mygala", aux Editions Soleil et crée une nouvelle série "Samuraï" avec Frédéric Genet au dessin. Ajoutons que parmi ses nombreux projets Jean-François est l'heureux animateur des Ateliers BD, depuis une douzaine d'années, au Centre Belge de la Bande Dessinée, à Bruxelles. (Bio. Ed. Soleil)