75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Alain Henriet - Dessinateur

Alain Henriet
  • Date de naissance : en 1973
  • Age : 45 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 6 rôles dans l'imaginaire

Alain Henriet est connu pour...

  • Voir la fiche Goden Cup : Daytona [2003]
  • Voir la fiche Goden Cup : 500 mille chevaux [#2 - 2004]
  • Voir la fiche Goden Cup : La fille de la Toundra [#4 - 2008]
  • Voir la fiche Pandora Box : L'envie [#6 - 2005]
  • Voir la fiche Goden Cup : Le baiser du Dragon [#5 - 2010]
  • Voir la fiche Goden Cup : Des Loups dans la spéciale [#3 - 2006]

Acheter des produits autour de Alain Henriet

Les rôles de Alain Henriet dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Alain Henriet

Né en 1973, Alain Henriet nourrit ses appétits bédéphiles dans Mickey Magazine, puis dans Le Scrameustache et Les Tuniques Bleues. Adolescent, il se tourne plutôt vers les comics et le cinéma. À 19 ans, il commence à dessiner ses premières planches et s'inscrit aux cours du soir de Philippe Foerster, qu'il suit pendant trois ans et y rencontre Baloo. Il s'inscrit ensuite à l'académie des Beaux-Arts de Liège. Il publie à cette époque plusieurs courtes histoires dans divers fanzines, dont Brazil et l'Inédit. Baloo écrit une courte histoire, jamais publiée, pour Alain Henriet : leur collaboration fonctionne d'emblée très bien, tous deux étant férus d'histoires décalées… Ce premier récit plaît tant et si bien qu'ils décident de l'enrichir : naît alors la première version d'une curieuse histoire de pizza, publiée tout d'abord sous forme d'un comics en N&B tiré à 600 exemplaires puis par Tony Larivière. Forts de ce premier succès, ils travaillent ensuite sur un projet de SF, qui ne sortira pas. Alain Henriet collabore régulièrement au journal Spirou entre 1997 et 1999. Il a réalisé Le Portail paru au Téméraire, et travaille sur des couvertures pour Semic et Kiwi Mustang. Sa rencontre avec Olivier Vatine, lors d'un festival, est déterminante : après avoir étoffé la première mouture de son histoire et modifié la personnalité du tueur, il la soumet à Vatine et Guy Delcourt. Cette fois, leur démarche aboutit et la série John Doe voit enfin le jour. (Bio Ed. Delcourt)