75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Olivier Taïeb - Scénariste

Olivier Taïeb
  • Date de naissance : le 01/11/1964
  • Lieu de naissance : Paris, France
  • Age : 54 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 2 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Olivier Taïeb

Les rôles de Olivier Taïeb dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Olivier Taïeb

Né à Paris, le 1er novembre 1964, Olivier Taïeb erre près du radiateur jusqu’au bac, plus enclin à étudier la basse et les Rolling Stones que les maths et le français. Puis vient le déclic : après un DEUG d’informatique en Intelligence Artificielle, une maîtrise de science du langage et un 3e cycle de Communication, il fourbit ses premières armes en tant que concepteur-rédacteur dans quelques agences de publicité de renom, telles BDDP et YOUNG & RUBICAM. Las de fréquenter les fils de pub et le microcosme parisien, il plaque tout pour réaliser pleinement sa passion : la plongée sous-marine. Moniteur d'Etat, Instructeur International et Scaphandrier classe IIB, il arpente les mers du globe, de la mer Rouge jusqu'à la mer des Caraïbes, à la recherche de son petit coin de Paradis. C'est au fin fond du Mexique, à la frontière du Belize qu'il décide de se poser. Il y achète une plage, construit sa maison, son club de plongée et y coulera 4 années paisibles, sans électricité, puisant religieusement l'eau du puits et se nourrissant frugalement de quelques langoustes. En 1997, le monde du spectacle le ramène à la civilisation : régisseur aquatique sur « Crescend’O », le "show" de Muriel Hermine au Cirque d'Hiver, il côtoie artistes de cirque et sportifs de haut niveau de toutes nationalités. Trois ans après, lorsque l'aventure se termine, Olivier revient à ses premières amours : l’écriture et la narration. L'envie de raconter des histoires l'amène tout naturellement à la bande dessinée ; il ne lui reste plus qu'à trouver son alter ego. C’est en octobre 1999, après avoir laissé une petite annonce racoleuse sur un forum Internet, qu’il rencontre virtuellement un certain « Matrix ». Cinq mois plus tard, un projet nommé "Le Pil" est signé chez Dargaud. Et comme, chez ce scorpion insatiable et jusqu’au-boutiste, une vocation en appelle une autre, c'est au cinéma qu'il se met à rêver. Après un passage au « Centre Européen de Formation à la Production de Films », il écrit son premier long métrage et part en quête du Producteur qui lui donnera sa chance...