75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Antoine De Caunes - Réalisateur, Acteur, Doubleur (voix)

Antoine De Caunes
  • Date de naissance : le 01/12/1953
  • Lieu de naissance : Paris, France
  • Age : 64 ans
  • Sexe : Homme
  • Implication : 5 rôles dans l'imaginaire

Acheter des produits autour de Antoine De Caunes

Les rôles de Antoine De Caunes dans la science-fiction et l'imaginaire

Biographie de Antoine De Caunes

Fils du journaliste Georges de Caunes et de l'animatrice télé Jaqueline Jouber, père de l'actrice Emma de Caunes.

C'est dans les émissions musicales Chorus, Les Enfants du rock et Rapido, qu'Antoine De Caunes fait ses premières armes d'animateur télé. Intégrant en 1987 l'équipe de Canal +, il présente, pendant de nombreuses années, aux côtés de Philippe Gildas, l'émission quotidienne Nulle part ailleurs, et fait les beaux jours de la chaîne cryptée avec son fidèle complice José Garcia. Rêvant d'une carrière au cinéma, il apparaît dans des comédies légères comme Pentimento (1989) de Tonie Marshall, C'est pour la bonne cause ! (1997) et Les Deux papas et la maman (1996) aux côtés de Smaïn.

Jouant un véritable rôle de composition - un clarinettiste juif et homosexuel - dans L'Homme est une femme comme les autres (1998), Antoine de Caunes confirme ses talents d'acteur en tournant sous la direction de Michel Deville (La Divine poursuite), Claude Chabrol (Au coeur du mensonge) et Alexandre Arcady (Là-bas, mon pays). Prêtant sa voix pour les versions françaises des films d'animation La Route d'Eldorado (2000) et Stuart Little 2 (2002), le comédien se découvre également une vocation pour la réalisation, adaptant en 2001 le roman de Tonino Benacquista Les Morsures de l'aube et s'intéressant l'année suivante au mystère de la mort de Napoléon dans Monsieur N. Malheureusement, le succès n'est pas au rendez-vous, et Antoine de Caunes décide de se faire plus discret au cinéma.

En 2006, il fait un retour remarqué au grand écran en campant un homme amnésique dans le thriller Un ami parfait de Francis Girod. Parallèlement, il repasse derrière la caméra en dirigeant les monstres sacrés Jean Rochefort et Charlotte Rampling dans la comédie romantique Désaccord parfait. Après avoir caressé le doux rêve d'adapter le roman Nez de cuir au cinéma, Antoine de Caunes tente finalement le pari fou de ressusciter Coluche sous les traits de François-Xavier Demaison en 2008.