75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche X-men [2000]
 
Saga X-Men >

X-men - Anecdotes

Film réalisé par Bryan Singer. Etats-Unis d'Amérique


81

Anecdotes de X-men

  • Patrick Stewart n'y connaissait pas grand chose

    Dans la bande dessinée créée en 1963 par Stan Lee, Xavier avait été imaginé en s’inspirant de Yul Brynner. Lorsqu’il fut contacté pour jouer le rôle, Patrick Stewart ignorait tout de l’existence de la B.D.

  • Lentilles

    Des lentilles de contact très inconfortables pour les acteurs furent abondamment utilisées. Rebecca Romijn-Stamos ne pouvait par exemple les porter que pendant une heure, en ne conservant que dix pourcents de sa vision. Halle Berry (Tempête) était supposée en porter pour les scènes durant lesquelles elle utilisait ses pouvoirs, mais les gênes qu'elle éprouvait obligèrent à entièrement retraiter l'apparence de ses yeux par ordinateur en post-production.

  • Quelques chiffres intéressants

    Plus de 700 lames de plastique rigide furent utilisées par Hugh Jackman et ses quatre doublures. Près de soixante pourcents de la surface du corps de Rebecca Romijn-Stamos était recouvert de prothèses lorsqu'elle était transformée en Mystique.

Easter Eggs de X-men

  • Stan Lee

    On peut voir Stan Lee en train de vendre des hot dogs sur la plage où le sénateur Kelly s'échoue. Pour rappel, Stan Lee est le père de la plupart des X-Men.

Détournement de logo de X-men

  • Logo de la Fox dégoulinant

    Bizarrement, ce superbe logo détourné n'est pas présent au début du film mais se trouve sur la bande-annonce (comme dans Mission : Impossible - 2). Le logo de la Fox apparaît comme si de l'eau coulait le long d'une vitre. Les gouttes d'eau bleutée laissent petit à petit deviner le sigle 20th puis l'image apparaît de plus en plus nette. Il reste toujours ce flou, caractéristique de l'opacité du liquide. Très fluide (c'est le cas de le dire !), la caméra tourne autour du logo, très légèrement puis se stabilise. Quelques effets de grossissement, propre à la déformation d'une image par un liquide, ponctuent cette séquence remarquablement bien réalisée.

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.