75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl [#1 - 2003]

Film réalisé par Gore Verbinski. Etats-Unis d'Amérique


71

Anecdotes de La Malédiction du Black Pearl

  • Une attraction pour origine

    Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl s'inspire d'une des attractions principales des parcs à thèmes Disney : Pirates des Caraïbes. Le film semble lancer une nouvelle mode, Phantom Manor, autre attraction Disney, faisant également l'objet d'une adaptation cinématographique avec le film Le Manoir hanté, porté par Eddie Murphy et réalisé par Rob Minkoff. A l'inverse de ce nouveau phénomène, de nombreux films ont inspiré les parcs Disney qui en ont fait des attractions à succès. Parmi celles-ci, Chéri, j'ai rétréci le public (inspiré de Cherie, j'ai rétreci les gosses) et Star Tour (inspiré de La Guerre des étoiles)...

  • La malédiction sur le plateau du tournage

    Le 10 septembre 2002, un incendie est survenu sur le plateau de Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl. Personne n'a été blessé mais les dommages matériels se sont élévés à 350 000 dollars.

  • Des animaux turbulents

    Quelques animaux évoluent aux côtés des comédiens de Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl. Le singe principal du film, compagnon du Capitaine Barbossa, a du passer de longues heures avec Geoffrey Rush pour s'habituer à l'acteur. Il a également du assister à sa métamorphose en Barbossa afin de passer outre la "supercherie" des maquillages. Le perroquet de Cotton, le pirate muet, a quant a lui été interprété par trois volatiles différents. L'un d'eux s'est montré particulièrement turbulent, s'attaquant régulièrement au lobe de l'oreille de l'acteur !

  • L'aide d'un historien

    Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl est une fable imaginaire, mais la production du film a néanmoins tenu à se documenter au maximum sur l'histoire des pirates. Pour cela, elle a fait appel à l'historien Peter Twist, spécialisé dans l'Histoire des années 1500 à 1900, qui a beaucoup conseillé sur les coutumes , le style vestimentaire ou la navigation de l'époque...

  • Un tournage éprouvant

    Le tournage de Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl a débuté le 9 octobre 2002. Après deux semaines en studio, l'équipe a tourné à Los Angeles et aux Iles Grenadines. Le tournage en haute mer s'est avéré très difficile pour les organismes. Outre le mal de mer, il a fallu gérer le fait que les décors aux Caraïbes s'échelonnaient sur près de 60 kilomètres de long ! Les bateaux servaient ainsi à la fois de lieu de tournage et de moyen de transport, plus de 300 personnes de l'équipe effectuant une heure et demie quotidienne de trajet en mer.

Anachronisme de La Malédiction du Black Pearl

  • Concours de T-shirt mouillé?

    Dans la scène où Elizabeth et Jack sortent de l'eau sur l'île abandonnée, regardez le dos d'Elizabeth. Vous pouvez voir en transparence l'attache de son soutien-gorge. Il faut savoir que ce genre d'accessoire n'a été inventé qu'au début du siècle dernier (1900). Quoiqu'il en soit, c'est un anachronisme sympathique ;)

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.