75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche les Aventures de Jack Burton [1986]
 
les Aventures de Jack Burton >

les Aventures de Jack Burton - Critiques & Avis

Film réalisé par John Carpenter. Etats-Unis d'Amérique


81

Critiques du staff sur le film les Aventures de Jack Burton

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de Richard B. : Gros trouble dans la petite chine

    Un pur divertissement, un personnage plein de charisme, un humour souvent noir, mélangeant premier et second degré, ce film procure du panache tout le long de sa durée avec effet de longévité !


    Lire la critique complète de les Aventures de Jack Burton par Richard B.

    85
  • La critique de Christophe B. : Y'a d'la joie !

    Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin, c'est un melting-pot de genres, un cocktail malaxant aventure, comédie, arts martiaux et mythologie orientale. Un tel mélange inédit, ça peut soit, être indigeste à débagouler sur la moquette, soit, être suffisamment agréable pour en redemander. Les Américains ont subi l'effet numéro un, et ont boudé le film. Pour ma part, je me situerais assez proche de la seconde attitude. Une chose est sûre, il ne faut pas être allergique à la bande dessinée. Car le film de John Carpenter a tout d'une BD cinématographique : des situations improbables, des personnages aux pouvoirs paranormaux volent dans les airs, des méchants qui tombent par dizaines sous les coups de savates du gentil, des monstres plus rigolos que réellement inquiétants... Autant d'éléments qui détonnent dans le cinéma d'un sieur Carpenter prônant d'habitude le réalisme au sein d'un univers fantastique.
    Le personnage principal incarné par le toujours excellent Kurt Russel et l'univers où il se trouve catapulté comptent pour beaucoup dans l'originalité du film. Il tient le rôle d'un chauffeur routier, nommé Jack Burton, dont l'unique motivation est de retrouver son semi-remorque volé au coeur de Chinatown, par un gang asiatique. Pour notre bonhomme, Chinatown, c'est la jungle, un lieu totalement atypique, où les légendes et les mythes asiatiques deviennent réalité... Un monde de dingue quoi, pour un Jack Burton rapidement dépassé par les événements. Ici se trouve une des forces du film de Carpenter, car de la confrontation du brave héros américain à ce monde inconnu pour lui, naît l'humour, composante essentielle du film. Humour et action se marient et s'accouplent harmonieusement pour notre grand plaisir.
    Pour avoir déjà dirigé Kurt Russel sur New-York 1997, l'action, John Carpenter connaît. Par contre, l'humour constitue quelque chose de neuf dans sa filmographie. Lui qui traitait tous les sujets qu'il abordait avec un sérieux papal, surprend. Mais après tout, Jack Burton ouvre d'autres horizons à un Carpenter désireux d'échapper à un genre dans lequel il s'est jusque là confiné.
    Mais, ce film nécessite de nombreux décors. Et qui dit beaucoup de décors, dit beaucoup de pognon. Carpenter abhorre les gros studios américains qui ligotent les ambitions artistiques et travaille, de coutume, avec des producteurs indépendants. Ici pourtant, le réalisateur doit faire appel à un grand studio, seule manière de trouver les fonds nécessaires à un projet de l'ampleur de Jack Burton... Le réalisateur en a t-il vendu son âme au diable pour autant ? Je serais tenté de répondre par l'affirmative. Effectivement, il évite avec soin la mort d'un seul gentil et les débordements de violence se font rares, ce qui ne lui ressemble guère. Conséquence, Carpenter n'a pas le choix et réalise un spectacle familial. Gros paquet de fric ne rime t-il pas avec tout public ? Mais peut-être aussi que le cinéaste éprouve désormais le désir de réaliser, de temps à autre, des films à gros budget, donc produit par des Majors Company et tout public, lorsque le sujet l'intéresse et s'y prête. C'est ce qu'il fera avec Les aventures d'un homme invisible. Une seule scène de Jack Burton nous permet d'échapper à ce schéma et de retrouver le Carpenter de connaissance. Elle nous montre la découverte de dizaines de morts, enchaînés, dans une pièce immergée. Unique instant, fort et crispant… Fait du hasard ou pas, c'est le meilleur passage.
    Les aventures de Jack Burton, par son mélange de genres et le résultat inédit qui en ressort étonne, ravi parfois, mais déstabilise aussi quelque peu. Dès le tournage du film, il devait pourtant être certainement prévu une séquelle, puisque le chinois dira au terme des péripéties : "Et on en verra d'autres, des aventures". Et bien non, l'échec commercial en aura décidé autrement.
    Si le film peut donner l'impression d'être complètement loufoque, il n'en reste pas moins maîtrisé. On ne se perd pas dans l'histoire.
    Si le comique marche si bien dans Jack Burton, c'est en grande partie dû aux différences qui existent entre la culture chinoise et la culture américaine. D'un côté, on a des gens qui vivent avec la magie et pour qui cela semble naturel. Et de l'autre côté, on a l'américain qui refuse de croire à la magie, et qui ne comprend rien à ce qui se passe. Ce qui lui vaut, vu son grand sens pratique, de balancer deux trois beignes à un mandarin et de se retrouver projeté illico 10 mètres en arrière. Mais ce qu'il y a d'excellent, c'est que son esprit pratique et un peu terre à terre, lui permet de se sortir de pas mal de situations périlleuses. Pour lui, la magie n'existe pas, et quand trois hurluberlus descendent du ciel et déchaînent les éléments, il appelle ça des "conneries".
    La maîtrise dont le réalisateur fait preuve pour mener à bien toutes les intrigues confirme le talent qu'il affiche à chaque réalisation. Carpenter est décidément un réalisateur pas comme les autres, puisqu'il excelle tout aussi bien dans les films à petits budgets, que dans les films commandés par une Major…

    82
  • La critique de Nicolas L. : John Carpenter s'attaque au démons de Chinatown

    Le résultat est un film fun, intelligent, et joyeusement irrévérencieux. Hélas pour Carpenter, lors de sa sortie en salle, ce fut un retentissant échec commercial. Il est cependant aujourd’hui un de ses plus gros succès sur le marché de la vidéo. A voir et à revoir.


    Lire la critique complète de les Aventures de Jack Burton par Nicolas L.

    80
  • La critique de Gil P. : Soupe chinoise ?

    John Carpenter fait partie des inclassables, et parmi ses films, celui-ci est probablement le moins classable...
    entre hommage à la série B asiatique et action, mâtiné d'un humour bon enfant, une excellente référence

    80

Donnez votre avis sur le film les Aventures de Jack Burton

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (8)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 80

    c'est un film que j'écoute depuis que je suis né. Jack était mon héros quand j'étais tout petit. Je faisais tout comme lui. J'avais meme son fusil. Si il pourrait y avoir une suite, cela serait incroyable car le film est bourré de bonne action et d'humour a en plus finir. Bref, bravo.
    basswin, le 8 septembre 2003 1826
  • 80

    ce film est un chef d oeuvre avec une ambiance preservant les clichés chinois...ce film est une merveille melangant poesie et humour
    dilou, le 29 décembre 2003 0706
  • 100

    ce film est magnifique: c'est mon film préféré. Il est totalement envoutant et baigne dans une ambience fantastique asiatique. C'est un film culte à posseder.
    esco78, le 24 mai 2004 1310
  • 100

    Merveille des merveilles !
    L'équilibre entre dérision et réalisme est parfait.
    A voir mais surtout à revoir absolument !!
    Grand fan, le 10 novembre 2004 0536
  • 100

    Après "Heat", sans doute mon film préféré (je m'en suis rendu compte quand j'ai froissé ma VHS et qu'il y avait pas moyen de le revoir). Ooooh... c'est pas un chef-d'oeuvre, mais pour l'époque, les effets spéciaux sont incroyables. Humour et actions sur un fond de légendes asiatiques mélangées. Il faut le voir!
    Sleo, le 14 septembre 2005 1821
  • 100

    Fabuleux, tout simplement, du Kurt Russel comme on adore! Merci monsieur Carpenter
    MerCurE, le 21 novembre 2005 1325
  • 100

    Du grand, du trés grand spctacle. Mon film préféré, de trés loin un fim euphorique sur tout les aspects. Bravo a Carpenter. EXCELlent!!!!
    tsui ark mais pour les besoins d, le 21 mars 2006 0955
  • 100

    Big trouble in little china est excellent le duo kurt russel john carpenter fonctionne à merveille.Je le conseil fortement a ce qui ne l'on pas vu et qui aime les films qui sortent de l'ordinaire.
    'R', le 18 juin 2009 1927

12 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 88 sur 100.