75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Alien 3 [1992]
Saga Alien >

Alien 3 Vol.3 - Critiques & Avis

Film réalisé par David Fincher. Etats-Unis d'Amérique


84

Critiques du staff sur le film Alien 3

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de Manu B. : Le premier succès de David Fincher

    C'est clairement mon préféré de la série des aliens, une atmosphère déjà présente dans le premier volet, avec un zest de mystique.


    Lire la critique complète de Manu B.

    90
  • La critique de Gil P. : l'avènement

    Après Ridley Scott et James Cameron, c'est au newcomer David Fincher de nous livrer sa vision du mythe : rouge-jaune comme le métal en fusion pour un épisode inspiré tant scénaristiquement (et charistiquement) que visuellement... dommage qu'une bonne par des effets spéciaux aient si rapidement été dépassés.

    85
  • La critique de Nicolas L. : Un grand film sous-estimé

    Alien3 est un film magnifiquement sombre mais rempli d’espoir. Largement sous-estimé à sa sortie, car le public s’attendait à un film d’action, il mérite d’être revisité sous un autre angle, non plus sous celui d’un simple film d’horreur (ce qu’il est néanmoins) mais comme l’on observerait une œuvre d’art… un tableau représentant l’Apocalypse


    Lire la critique complète de Nicolas L.

    85
  • La critique de David Q. : Alien3 by Wedge3D

    Un peu moins fort que les deux premiers, ce troisième volet déçoit un peu en baissant d’un cran dans la qualité de la saga. Certes, les aliens sont toujours impressionnants de discrétion et de professionalisme quand il s’agit de se nourrir tout en apeurant le reste du troupeau. Mais le milieu carcéral et ses grosses brutes sans défense ne suffit pas à rendre la même ambiance que les premiers. Sigourney Weaver en Skin-Head de l’espace semble un peu fatiguée de ses aventures. Quelques scènes restes quand même superbes et bien dans le ton, notamment la prise de vur de l’Alien poursuivant Sigourney tout en courant sur les murs et plafonds, nous donnant une impression de tournis, on dirait que l’Alien joue un peu avec la proie qu’il pourchasse. L’ambiance sonore reste à niveau correct, à noter qu’en DD5.1 vous pourrez entendre à un moment un cri l’Alien tellement impressionnant (un cri strident mêlant horreur et haine) que j’ai dû me boucher les oreilles pour ne pas sombrer dans une peur bleue. La fin manque de réalisme mais sert à nous donner l’occasion d’avoir un quatrième volet à la saga.

    80
  • La critique de Christophe B. : Une ambiance trouble

    "Alien 3 est un film sur la rédemption, le sacrifice de soi pour la sauvegarde de l'humanité" David Fincher
    "Alien 3" est un film maudit, victime de toutes les galères possibles et imaginables. Défilés de scénaristes, départs brusques de cinéastes de valeur (Ward, Harlin, Cameron), piratage d'un espion novice, budget à rallonge, date de sortie repoussée... Au final, le film tombe dans les bras de David Fincher, un jeunot de 28 ans, connus pour ses clips vidéos et quelques publicités. Jamais dans l'histoire d'hollywood un réalisateur aussi jeune, ni aussi novice n'avait eu la responsabilité d'une aussi importante production (budget de 60 M de $).
    Le choix de la FOX reste assez étrange, on sait qu'ils veulent donner leur chance à de jeunes réalisateurs pour qu'ils insufflent un souffle nouveau sur la série, mais dans le cas présent on pourrait plutôt croire que le choix d'un réalisateur aussi novice tient à la volonté de garder une totale maîtrise du projet. C'est sans compter sur le caractère de David Fincher, qui tient à imposer sa vision du film.
    Fincher raffole des ambiances troubles. Ici pas d'armes, pas de science fiction clinquante et technologique. C'est le retour à un âge barbare, sombre et organique. Le réalisateur façonne "Alien 3" à sa façon, avec un style foncièrement personnel. Il se plaît à brosser des images aux tonalités métalliques ou ocres. Le film dégage un caché de science-fiction gothique, quasi moyenâgeuse.
    "Nous étions d'accord pour un ALIEN 3 sombre, intelligent, adulte. Un ALIEN 3 revenant à la simplicité du film de Ridley Scott. Nous savions toutefois qu'il serait impossible de retrouver la même élégance" David Fincher
    "Alien 3" est presque un film "religieux", où un ramassis de criminels endurcis se découvrant des vertus positives, tentent de gagner le pardon Divin en combattant l'extra-terrestre. Les scénaristes et le réalisateur ont choisi la voie de la rigueur et de la sobriété. A la rigueur du décor se joint celle des hommes, qui pour survivre à leur incarcération ont choisi la religion comme philosophie.
    Fincher est un réalisateur minutieux, dont il faudra certainement plusieurs visions de ce film pour apprécier pleinement les prouesses et le fini technique de chaque plan. Il installe une atmosphère claustrophobique dans laquelle évoluent des personnages hantés. Un film mystique et baroque.
    Quant à Sigourney Weaver, elle incarne une Ripley qui a changé, physiquement et moralement. Une certaine résignation ressort du personnage. C'est toujours une battante mais derrière son combat se profilent le désespoir et la fatalité.
    "Dans Alien 3, Ripley prend un nouveau souffle, mais sa vie est désormais remplie de fantômes. Elle reste une combattante, mais plus fataliste, plus résignée" Sigourney Weaver
    Crâne rasé, résolue à mener sa lutte jusqu'au bout, elle dégage une beauté étrange, mélange de force et de fragilité. Son interprétation à fleur de peau contribue largement à la puissance de ce film véritablement à part.
    Le film n'a pas plu aux Américains, et pour cause : dans "Alien 3" il faut réfléchir. Les apparitions de l'Alien deviennent rares et le final n'a rien pour plaire, ni aux spectateurs, ni aux volontés commerciales des grands studios. Fincher s'est refusé à produire l'une de ces grosses machineries où les effets spéciaux et le feu d'artifice permanent cachent l'effroyable carence des scénarios.
    "Alien 3" est un formidable film de science fiction, une aventure dure, haletante, bien qu'à plus forte tendance intimiste que les précédents, subtilement réalisée, avec des acteurs puissants et une ambiance envoûtante. Le ton employé est si intense, le jeu des comédiens si naturel, que l'angoisse s'installe sans peine, alternant avec les indispensables moments forts où la bête passe à l'attaque.

    80

Donnez votre avis sur le film Alien 3

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (10)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • Pour moi ce film est bien meilleur que celui de cameron. En effet meme si Aliens est un de mes films préféré, je trouve que Cameron reste trop dans le cliché "film-catastrophe" qu'il a l'habitude de réaliser. Alien 3 quand a lui introduit des elements psychologiques puissants, des acteurs secondaires tres bons (pareil que pour le 2) et des scenes magnifiques (l'incinération des corps, la tentative de viol, le speach de "Dillon", la scene de fin ). Ce sont ces éléments qui me font préférer Alien 3 aux autres films de la saga, et loin de faire baisser le potentiel de la série, il ne fait que le relever.
    Morse, le 3 juillet 2003 19:37
    100

  • Ce film est vraiment moin bien que les deux précédents opus.Cependant certains passage sont pas mal et pimente un peu le film qui reste quand même assez plat en général.
    Han Solo, le 6 décembre 2003 07:18
    50

  • C'est un épisode brutal, plus dur, on ne voit pas d'alien bondir dans tout les sens mais l'idée du changement de forme de l'alien lorsqu'il n'est pas incubé par des hommes est excellente, puis les conditions dans lesquelles se passe cette épisode sont stresssantes, de plus les visions de la caméra prenant la vue de l'alien nous met vraiment à la place du prédateur.
    ffmic86, le 17 mars 2006 08:21
    90

  • Ce film est certainement un des films le plus stressant de cette saga, cependant, il est tout aussi navrant de voir toutes les fautes de ce film : par exemple comment un oeuf d'Alien a pu apparaître dans la capsule de Ripley ? et Niewt et Higgs ? Ripley a fait un très bon travail pour les sauver dans le 2 et voilà, ils meurent ! Pourquoi tout ne s'est pas terminé au 2 ? pourquoi il y atout le temps des suites ?
    Alien 564, le 22 avril 2006 10:51
    60

  • On se languit formelement du vrai "Alien", le "Alien" qui nous a fait peur, qui nous a terrorisé et frigorifié (notamment la scène ou la bestiole sors du ventre de la bonne femme).
    Un conseil à David Fincher : ARRETEZ-VOUS !!!!!!
    Invité, le 15 février 2007 11:54
    10

  • STOP! Franchement, c'est une merde! La relaton ripley et la gosse brisé, elle est chauve (XD mais sa lui enlève sa féminité), la scénario, l'endroit et la fin. Tout est nul meme le dog alien. Pour fair egenre il est bien, une nouvelle sorte d'alien est née... Ouai une nouvelle merde à jetter aux VC... L e réalisateur me fait vraiment de la peine..
    Jijy, le 23 décembre 2007 20:15
    10

  • David Fincher prend les comandes du troisième opus. Le réalisateur s'occupe plus du genre gore, sans pour autant s'occuper du reste : scénario nul, effets spéciaux pitoyables, mise en scène ridicule, ambiance grotesque, acteurs décevants. Restent juste les animations du robots de la créature en tant que point fort du film. La grosse déception de la saga.
    le Joker, le 1er novembre 2008 16:39
    10

  • Si la version cinèma de Alien 3 ne rend pas haummage au travail de son réalisateur david FINCHER, la version director's cut quand à elle nous offre un opus dans la lignée des deux premiers épisodes. Je n'avais jamais vu avant un director's cut changer si radicalement la version cinéma (changement d'incubateur, une toute nouvelle scéne de chasse pour pièger l'alien... je n'en dirai pas plus pour ne pas gacher le plaisir à ceux qui n'ont pas vu cette version). Si le scénario de la version cinéma pouvait paritre médiocre, les scénes rajoutées (plus de 30 min) le rendent beaucoup plus structuré.
    Je conseil donc fortement à tous les fans et aussi auxdétracteurs de cette opus de voir cette version longue qui vaut réellement le coup.
    PS: la version longue est disponible dans les éditions collector single et Alien's quadrilogie.
    RoRiJu, le 13 septembre 2009 06:55
    100

  • ATTENTION ! Les lignes qui suivent dévoilent des éléments de l'histoire.
    Un troisième opus démarre. De nouveau le lieutenant Ripley sort de l'hyper-sommeil réveillé par un groupe d'individu étrange. Mais, alors que le lieutenant commence à croire son cauchemar terminé...erreur. Jusque là pas tellement d'originalité côté scénario. Pourtant les scénaristes (heureusement qu'ils étaient plusieurs d'ailleurs) ont fait un petit effort d'imagination en inventant une nouvelle catégorie d'Alien (l'Alien dog ou plutôt l'Alien canin), en situant l'action sur une planète où la femme est absente et en s'arrangeant pour que la destruction du monstre soit orchestré grâce à un plan ingénieu tenant compte des erreurs des précédentes fois. Cependant, le gros point négatif de cet opus est que le film ne démarre réellment qu'après la première heure. En effet, j'ai trouvé le début, non pas vraiment inutile, mais long. Il est aussi regrettable que la petite est été rayé des contrôles. Sans compter la boule à zéro de Sigourney Weaver qui à côté de ses précédentes coupes de cheveux dans les autres films de la saga apparait vraiment comme étant la pire de toute. Côtés effets spéciaux, l'alien n'est pas non plus très réussi. Car, bien que les phases avec la marionnette sont assez convaincantes (si l'on exepte les phases avec l'Alien canin), les phases en 3d sont vraiment nuls, surtout pour l'époque. La scène final de la chute de Ripley n'est pas du tout convaincante dans la mesure où l'arrière plan est flou et peu crédible. Bref...
    Harts, le 2 février 2010 21:48
    60

  • Alien 3 est parvenu à réussir l'inimaginable, c'est à dire rivaliser avec la perfection du premier. David Fincher, cinéaste brillant et surdoué transforma un film de commande en film d'auteur aussi inspiré qu'audacieux. Alien 3 c'est la plongée de Ripley en enfer, côtoyant des détenus psychotiques, un Alien véloce, plus prédateur que jamais et la reine des Aliens en gestation dans son propre corps. La grande différence avec l'œuvre de Ridley Scott c'est la dimension mystique qui contamine le film jusqu'à la dernière minute. La rédemption domine l'intrigue et confère à ce volet un caractère unique, d'une noirceur presque palpable. La caméra de Fincher fait des merveille, dévoilant une maîtrise technique et artistique impressionnante tout au long du récit. On en ressort abasourdi et désorienté tant le spectacle est grandiose, d'une beauté tragique à couper le souffle. Un joyau d'une noirceur envoûtante qui conclue la saga avec panache.
    G7K, le 20 mai 2013 17:20
    100

15 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 71 sur 100.