75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban [#3 - 2004]

Film réalisé par Alfonso Cuarón. Etats-Unis d'Amérique


81

Anecdotes de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

  • Alfonso Cuaron remplace Chris Columbus

    Après une longue période d'incertitudes et de rumeurs (le nom de Steven Spielberg avait été évoqué), c'est finalement Alfonso Cuaron qui a été choisi par la production (après un vote autour de plusieurs candidats potentiels) pour remplacer Chris Columbus et mettre en scène Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban. C'est son long métrage Une petite princesse, très remarqué par les têtes pensantes de la saga Harry Potter, qui lui a définitivement ouvert les portes de Poudlard. Désireux de passer plus de temps avec sa famille ("le temps était venu de dîner enfin avec mes gosses !"), Chris Columbus se "contente" sur ce film du poste de producteur.

  • Travail de fond

    Désireux de travailler plus en profondeur les personnages avec ses trois jeunes vedettes Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint, le réalisateur Alfonso Cuaron leur demanda de coucher sur le papier leur point de vue sur Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley et sur la façon dont ils avaient évolué depuis le début de la saga. "J'eus le plaisir et la fierté de remettre le premier mon texte, long d'une page", explique Daniel Radcliffe. "Mais le lendemain, Emma me succéda... avec une rédaction de 16 pages !" Quant à Rupert Grint, fidèle au paresseux Ron, il ne rendit jamais son "devoir" : "J'ai été fidèle jusqu'au bout à mon personnage ! Ron a toujours détesté les études, et il aurait certainement trouvé un tas d'excuses pour se défiler, comme je l'ai fait avec le soutien de Dan et Emma". Tel personnage, tel acteur...

  • Richard Harris : un absent de marque

    Interprète du Directeur de Poudlard Albus Dumbledore dans Harry Potter à l'école des sorciers et Harry Potter et la chambre des secrets, Richard Harris ne participe malheureusement pas à ce troisième opus. Le comédien irlandais a succombé en octobre 2002 à la maladie de Hodgkin (cancer des ganglions lymphatiques), quelque jours avant la Première mondiale du second volet. Il est remplacé par son compatriote Michael Gambon.
    "Beaucoup de gens m'ont demandé quel effet cela fait de succéder à Richard Harris", explique le comédien. "J'ai répondu par une comparaison avec le Roi Lear. Des centaines de comédiens ont joué Lear sans s'occuper de l'approche de leurs prédécesseurs. Un acteur s'empare d'un rôle et se l'approprie, point final. (...) Je suis d'origine irlandaise, et j'ai spontanément donné cet accent au personnage. Alfonso a aimé cela, et j'ai donc persévéré dans cette voie. C'est mon clin d'oeil à Richard".

  • Emma Thompson styliste

    C'est Emma Thompson elle-même qui dessina et proposa à la costumière Jany Temime et au réalisateur Alfonso Cuaron des croquis de son personnage. "Cette femme qui ne s'est pas regardée dans un miroir depuis longtemps, a de gros yeux exorbités, une chevelure hirsute qui part dans tous les sens et qui pourrait bien avoir hébergé une famille d'écureuils".

Making of / Astuces de tournage de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

  • Un bus... Magique

    Construit à partir du châssis d'un vieux bus rouge londonien, le Magicobus à trois étages devait donner l'illusion de rouler à 160 km/h dans les rues de Londres. Tournées en décors naturels, ces scènes ont en réalité été filmées au "ralenti" : "Le véhicule roulait en fait à 50 à l'heure, et les voitures à 12", explique ainsi le chef-casadeur Greg Powell. "Il a cependant fallu des semaines de répétitions avec nos conducteurs/cascadeurs ainsi qu'avec les passants, qui étaient tous des cascadeurs entraînés à marcher, très, très lentement pour crédibiliser l'effet".

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.