75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Matrix Revolutions [#3 - 2003]

Film réalisé par Andy Wachowski et Lana Wachowski. Etats-Unis d'Amérique


59

Critiques du staff sur le film Matrix Revolutions

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de David Q. : La fin justifie les moyens

    Très controversé, ce dernier volet qui clôture la trilogie Matrix nous apporte les réponses posées dans le 2. Destiné à un public averti, et malgré de belles séquences d'action, le film nous demande pas mal de réflexion à la sortie de la salle, et c'est peut-être ça qui a déçu pas mal de gens. Les réponses nous sont données en petit morceaux, à nous de les reconstituer. Le film peut donc sembler plat, voir nul, si l'on ne fait pas l'effort de compréhension et d'assemblage des pièces du puzzle. Je l'avoue, c'était ma première impression, mais après avoir fait cet effort, la trilogie toute entière prends une autre ampleur. Avant réflexion : 40% Après réflexion : 90%

    90
  • La critique de Gil P. : Matrix NORevolution

    Un film simple profitant des avancées technologiques des deux premiers avec une scène ultime, une histoire concluant le plus de questions possibles et institutionnalisant le mythe. Si le deux apportait un complément visuel et sonore passionnant le trois rationalise l’ensemble et fera couler de l’encre virtuelle sur les forums entre fans mais ses qualités de film sont moindres que celles des deux premiers.


    Lire la critique complète de Matrix Revolutions par Gil P.

    70
  • La critique de Richard B. : Matrix, une révolution ?

    Matrix 3 est donc un film de divertissement haut de gamme, mais prétentieux. Prétentieux parce qu’il veut faire croire à un semblant de philosophie et de scénario, alors que finalement il fait plus penser à deux types qui ont fumé un pétard pendant qu’ils écrivaient. Cependant la révolution se laisse voir, on prend un certain plaisir visuel, mais hormis un aspect technologique il reste une coquille vide, un gros film d’hiver, qui hélas se donne une fausse allure d’être plus.


    Lire la critique complète de Matrix Revolutions par Richard B.

    65
  • La critique de Manu B. : Fatal error.

    La déception est grande pour cette dernière partie d'une trilogie qui aurait pu devenir mythique. On se rend compte que Matrix Reloaded et Matrix revolutions auraient pu être compilés en un seul film. Mais il fallait à tout pris caser ces scènes d'action aux effets spéciaux qui en mettent plein la vue... au détriment du scénario.


    Lire la critique complète de Matrix Revolutions par Manu B.

    50
  • La critique de Pivwan : Un pétard mouillé

    Le second opus laissait un léger goût d'inachevé. Le troisième, quant à lui, vous fait regretter l'achat du ticket de cinéma. Tous les poncifs du cinéma hollywoodien sont présents et, non contents de les mettre en scène, les frères Wachowski les poussent dans leur paroxysme: la petite amie du héros qui meurt avant le conflit final, les couples séparés par la guerre (Link et Zee) mais réunis juste à temps, un anti-héros caricatural (on a connu Hugo Weaving en meilleure forme), des seconds rôles quasi inexistants et un scénario très basique.
    Passons sur la réalisation qui fait plus penser à un clip de Marilyn Manson visionné sous acides (la boîte de nuit de Mérovingien/Lambert Wilson qui ferait halluciner plus d'un adepte du sado-masochisme), passons aussi le jeu de Keanu Reeves qui, par comparaison, rend Steven Seagal digne de l'Oscar du meilleur acteur pour nous intéresser aux effets spéciaux.
    Ceux-ci sont bien fait, on est bluffé par leur qualité technique, leur rendu et leur intégration dans les décors "normaux". La scène du dock de Zion mérite de rentrer dans l'anthologie des scènes de guerre. Entre les APU (bien qu'ils fassent sérieusement penser au robot-outil de AlienS), les sentinelles et les foreuses, l'écran fourmille de détails. Les gardes de la ville des Machines ston époustouflants de par leur finesse et leurs animations.
    Mais malheureusement, tous ces détails ne peuvent faire oublier la platitude de ce film. On entre dans la salle en espérant un festin et on en ressort en ayant eu l'impression d'avoir mangé un sandwich avarié.

    20

Donnez votre avis sur le film Matrix Revolutions

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (59)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 60

    Le dernier episode de la trilogie ne surpasse pas ses predecesseurs, surtout la fin, assez mal pensee, surtout avec ce putain d'oracle.
    Les combats sont toujours aussi spectaculaires, avec des effets speciaux impressionnants, mais les intrigues s'essoufflent.
    En bref, ce film est a demi-teinte, avec une action toujours aussi intense mais un scenario qui laisse quelque peu a desirer.
    devo, le 5 novembre 2003 0951
  • 60

    Il est vrai que le troisieme volet de la trilogie, désormais mythique, peu decevoir le fans surtout pour la fin ou le doute reste intact.
    Les personnages dont on attendait beaucoup ( Pèrséphone, le Mérovingien)
    ne sont pas plus devellopper.
    Malgrés tout, ce film vaut le cout de la place de ciné
    alex, le 5 novembre 2003 1355
  • 10

    je ne m'étendrais pas sur ce film sans aucun gout ou il n'y a que les effets spéciaux pour sauver les meubles.
    rpgdragons, le 5 novembre 2003 1411
  • 10

    vraiment désolant, a ne pas aller voir.
    moi, le 5 novembre 2003 1532
  • -

    J'ai pas vu le film encore :) Mais j'en ai marre des gens qui se plaigne des suites de Matrix, du 2 comme du 3 : scénario trop compliqué, que des effets spéciaux, bof et j'en passe. Le pb ce qu'il faut toujours du mieux. Et si c'est le scénario qui vous dérange, avec des scène comme la rencontre avec l'architecte (:)), fermez-la et allez voir Blade 2
    nessi, le 5 novembre 2003 1538
  • 40

    Sans aucune saveur, sa s'effoufle tres rapidement, dommage.
    Sinon pour le commentaire du dessus, moi je dis No Comment sur le niveau ...
    Ouin Ouin OUin OUinnnnnnnnnn!!!!
    ikehon, le 5 novembre 2003 1551
  • 70

    ay faite je pense que les réalisatuers vont obtenir l'effet désirer, c'est a dire que le spectateur va etre enmenné a ce poser plein de question và touver la fin eux meme . tout est phylosophique , il faut aller au dela des dialogue et avoir une pensée phylosophique pour comprendre tout le sens des deux derniers films. c'est sur que si on s'arrete seulement au dialogue sans pousée au dela le film va etre incomprehensif. je conçoit que analyser les dialogues , les films de tout en travers pour certain cela est impensable mais cela est indispensable pour comprendre la fin qui elle , est innévitable.
    je pense que cela est l'effet recherché par les réalisateur
    tom, le 5 novembre 2003 1629
  • 80

    plusieurs scenario pour cette fin, une ou eventuellement l'on pourrait supposer un 4 volet ou encore un autre film dans la lignée matrix, car il faut le reconnaitre, les freres wachowski sont reelement doués, et une autre fin qui boucle reelement le tout et que tout le monde est content!
    je prefere la deuxieme solution dans laquelle ou un programme informatique ne peut mentir donc .... pour ce qui on vu le film, vous comprendrez ma facon de voir la chose.
    peka, le 5 novembre 2003 1702
  • -

    Je ne vois pas de revolution, l'intrigue reste la meme, les dialogues font rires par leurs pauvreté et il n'y a que tres peu d'elements nouveau.
    Je veux bien qu'on laisse le doute au spectateur, mais il ne faut pas non plus que se soit un pretexte a bacler la fin.
    Ce 3eme volet deprecie le 2eme car il ne reponds a aucune attente posée ds le 2eme. Seul valait le coup le premier.
    Garder vos sous!
    Skunx, le 5 novembre 2003 1721
  • -

    moi j'ai qu'un mot "super"
    j'suis assez d'accord avec nessi
    yoyop, le 5 novembre 2003 1749
  • 40

    Bah franchement, je pensais que j'étais le seul a croire que matrix revolutions était nul...et bien non. Si le film avait au moins répondu aux questions posées!! Mais la rien...le film est plat jusqu'a la bataille de Sion qui est vraiment bien faite point de vue effets..ensuite ca redevient de nouveau plat... puis la fin....
    Bref, un film décevant du début a la fin pour un fan de la trilogie...
    Fly, le 5 novembre 2003 1820
  • -

    Vaut mieux éviter de dépenser un sous pour cette daube. Intrigue 0, on reprend les ptits ingrédients facils du 1 pour palier à l'évident manque de scenario. Trop de scènces longues de merde, voir la scène de la caverne dans le 2, dialogue qui font rire, en effet, en tout cas dans la salle où j'étais ! A méditer
    lordm2k, le 5 novembre 2003 1844
  • 10

    quelle tarte ds la gueule ce film é bé je croyait que ca allait etre un chef d'oeuvre mauis c tout simplement un film d'action purement ricain limite style film de guerre

    c affreux jai rigolé tt le film tellement cetai idiot du style le chaf du vaisseau jai oublier le nom avec un text d'acteur tres compliké a base de (damn damn it fuck etc....) les swenes d'amour qui n'en finissent pas enfin bon le 1 avait crer un monde fabulux (naissance) le 2 lavait épicé en scene d'action (la vie) et le 3 a tout detruit tellement c nul (la mort) apres totu ces 3 films represente bien ec que els realisateurs otn dit

    le 1er la naissance
    le 2e la vie
    le 3e la mort + tarte ds la gueule

    conseil: aller le voir ca vo le coup tellement c drole et ridicule
    Tsukasa, le 5 novembre 2003 1915
  • -

    je suis trop d'accord avec Tsukasa...
    C'est à chier.... Désolé, mais ça vient du coeur..
    Ralain, le 5 novembre 2003 1923
  • 60

    Bon moi j'aimerais juste comprendre ce qu'il se passe une fois que neo se laisse battre par l'agent Smith, j'aimerais savoir aussi si les machines meurent pour de bon ?, et ou se passe la scene finale avec l'oracle et l'architecte : dans une autre matrice ou dans le monde réel ? pourquoi l'architecte dit a l'oracle " vous me prennez pour un humain ? " ce serait un programme ? Si vous savez alors faite votre choix ;-) et aidez moi a comprendre pleaze @+
    lulu62, le 5 novembre 2003 1935
  • 60

    J'suis pas doué pour les grand discour donc je vais faire cours.
    Meme si je suis un fan de la trilogie je suis bien obligé de reconnaitre que je m'attendais a mieux.....voir beaucoup mieux....... Apres Reloaded qui sans etre nul était loin de surpasser le 1,j'espérais vraiment mieu :( .le film laisse trop de question sans réponse c'est dommage ...... (pe etre les frere wachowski veulent faire une suite ? une nouvelle fournée d'animatrix ? mouais )
    ++
    Rasta, le 5 novembre 2003 2122
  • 80

    Moi, je dis que j'en ai pris pleins la tete... le film est encore une fois halucinant d'effets spéciaux d'une fluidité incroyable (jamais vu ça !!) ... Meme si pour moi il n'y avait pas besoin du 2 et 3 les frères matrix s'amuse comme des fous pour notre plus grand plaisir .... et.... Pour tous ceux qui pense que cette trilogie est a chier...et bien je leur dis simplement d'essayer de faire mieux ... on va bien rigoler !!!
    Franky, le 6 novembre 2003 0333
  • 20

    ou est passé le message de révolte du 1er,ou sont passées les intrigues du 2? matrix 3 est juste plat et se divise en deux:la bataille contre les machines soit les 3/4 du film,et enfin on retrouve neo pour une fin honteusement holywoodienne. On a gaché le mythe.et je n arrive meme pas a en rire.
    kantyn, le 6 novembre 2003 0407
  • 60

    Alors je suis trés fan mais le troisième volet manque un peu de consistance.Cela dit on en a pour son argent!Et si vous avez vu les 2 premiers vous étes obligés de voir le 3.
    Il est clair pour ma part qu'il y aura une suite!
    Conclusion: Un film à voir!!
    maximusbzh, le 6 novembre 2003 0412
  • 10

    Ce n'est que de la poudre aux yeux. Beaucoup de bruit et d'effets, des pseudos réflexions métaphysiques pour donner un côté complexe et film d'auteur mais la vérité de la matrice est celle-ci : elle est vide et plus rien ne l'habite !
    take, le 6 novembre 2003 0428
  • 10

    Pourquoi faut il écrire un suite à un film culte? Réponse : pour gagner plus de pognon voyons! Et la ca ce sent vraiment... Dans "The Matrix", on sent que les scénaristes ont pleins d'idées et qu'ils ont gardé les meilleurs pour mettre dans le film, dans le deux ils se sont dix que puisqu'il restait des idées, certes moins bonnes, mais pas si mauvaise que ca on pouvait bien faire un deuxième film, mais pour le trois Aïe, cette fois plus d'idée dutout!!! Résultat un scénario affligeant avec une mélange pêle-mêke de Terminator, de Dragon Ball et de romance péniblement CHIANTE! Mais le comble reste tout de même les dialogues risibles empruntant une soi-disant philosphie digne d'un gosse de 10 ans! J'ai le choix de faire un choix qui entraine d'autre choix! dingue, j'y aurais pas pensé :) Je conclus sur un autre point négatif: Comment peut on avoir à sa portée de grosse pointure comme Lambert Wilson, Laurence Fishburne et surtout Monica Belluci et les sous-utilisé au point de les ramener à un rôle de quasi figurants. Honteux!
    Khamûl, le 6 novembre 2003 0436
  • 50

    Voilà ben le spectateur va voir du matrix parce qu'il veut du matrix... très fort les Wakos... bref on peut y voir un conte phylosophique comme un nanard américain, celui qui veut aimer aime, celui qui ne veut aime pas, c'est tout public dans le sens où l'on trouve ce que l'on cherche et c'est là que c'est génial cest le spectateur qui se l'approprie en + ou en -
    recul, le 6 novembre 2003 0450
  • 10

    0=nihil=nul !!!

    Après m'être fait ...... avoir , par le nullissime jeu video ,
    "enter the matrix", fabuleux coup marketing, et apres avoir vu matrix 2,
    je me mefiais , et gardais mes critiques pour apres la fin effective de ce film
    de 4 heures .

    Et j'avais raison ......

    Individualiste millitant depuis 10 ans, habitué a la philosophie
    nihiliste, anarchiste, et revolutionnaire de manière generale,
    avoir vu matrix 1 (maintenant il faut preciser) m a tout simplement renversé,
    mis sur le cul, balayés mes doutes quant a la qualité de la nouvelle generation
    de realisateurs holywoodiens.

    Comment reussir une synthese de cette philosophie et des vues pessimistes des auteurs
    de sciences fiction depuis Huxley, en passant par Orwell, Neuromancer (cyber punk) ,
    Asimov , ghost in the shell , etc ...
    mieux que matrix 1 ???
    ( -"je vais leur montrer un monde sans vous , sans loi ni controle , sans limite ni frontiere ")

    Impossible.

    Meme les W brothers n y sont pas arrives , malgre leur millions de dollars , et leur plans
    marketing, ils n y sont pas arrives !!!!

    Jamais dans aucun film de ma connaissance je n ai entendu de dialogues aussi creux , vides :
    tautologies en pagaille :
    -"il y a des choses qui changent et d autres qui ne changent pas" (air grave de l acteur)
    la palisse aurait facilement compris , cette phrase est logiquement equivalente a :
    -"il y a des choses" . !!!!!

    rappel utile , une tautologie est une phrase toujours vraie :
    -tu peux me croire ou ne pas me croire = tu peux.
    -que je pouvais l aider ou pas = que je pouvais.
    -un arbre en bois.

    -exeption : "tout ce qui a commence a une fin" : manque de bol , pas l univers !!!!

    -si tout le monde faisait comme vous !!!
    -ca forcement , si tout le monde faisait comme moi, on serait 6 milliards chez moi, il y aurait un grand
    trou dans mon appartement !!!!!!!!!!

    Il faudrait quand meme pas trop nous prendre pour des cons.

    Le nihilisme, dont je ne suis pas partisan, a au moins l avantage de ne pas user de telles astuces,
    si peu subtiles, au contraire, les siennes aident a comprendre enormement la vie et autrui.
    Par exemple : que le langage peut etre un piege si l on croit trop fermement que les mots sont reels:
    vous referer a Brassens , Brel , Leo Ferre, ou a Nietzsche (dieu est mort),
    qui pestent contre tous les fous de dieu .

    Matrix 2 et 3 , font aussi une utilisation abusive des concepts fractals et de la theorie du chaos (mathematique) ,
    dont on voit au debut du 3 , un des ensemble les plus connus de la geometrie fractale , l ensemble de julia .
    Le film est bourre d autoreferences a des references autoreferentes, qui finalement se trouvent etre des blagues !!
    Temet nostre , se connaitre soit meme , neo demandait des reponses , l oracle lui pose des questions ,
    rebelotte dans le 3 , on dirait la meme scene , la question reste posee
    A la limite , je dis prout : je remanie : tourp : puis ruotour et ca fait un film .

    Une fois le tri fait dans toutes les ficelles logiques ,rethoriques , dialectiques , et autres ,
    abstraction faite des sempiternels effets speciaux , qui ne donnent aucune consistance a l histoire,
    ce film (4heures) ne dit rien de plus que le premier matrix ,
    neo gagne (happy end obligatoire dans le systeme holywoodien),
    comme dans le premier on ne sait pas qui va gagner , puisque la guerre n est que remise a plus tard ,
    la guerre est finie , jusqu a la prochaine bien entendu .

    croyez mon bon monsieur, croyez !!!!
    voila le message , mais en quoi !!!!
    en la croyance !

    c est un peu court.

    bref ..... comment faire du fric avec du vent !!!!!!

    naive
    naive, le 6 novembre 2003 0511
  • 40

    Le 1 et le 2 étaient verts. Dès que Neo perd la vue, le 3 devient feu (symbole ?) et quand il la recouvre, il pleut (c'est la première fois que l'eau me saoûle !)
    Encore un reste d'idées quand même (la matérialisation "machines" est intéressante), mais tout est trop gros, et les dialogues pseudo phylosophiques sur le choix du choix du choix sont tellement minimalistes qu'ils auraient pu ne pas exister.
    Je ne le verrai pas deux fois.
    Mu²
    mu², le 6 novembre 2003 0629
  • 40

    Le film est bien fait du point de vue des effets speciaux, rien a dire. on se prend une bonne claque lors du combat entre neo et smith. MAIS le scenario est decevant, on repart au debut et on reste sur notre faim. A aller voir mais avec beaucoup de reserves.
    bam10068, le 6 novembre 2003 0646
  • -

    Avant tout posez vous une question : combien de fois avez vous vu Matrix 1 ? Et si vous etes comme moi le premier vous a plu plus a chaque visionage! Maintenant les gens qui critiquent de manière si virulente les 2 autres me font bien rire. Mais a quoi vous atendiez vous bordel, vous pensiez que les freres Wachowski allez vous demander des conseils sur le scenar! Ils ont fait les films qu'ils voulaient. Et pour tous ceux qui pense qu'ils ont cédé a la pression d'Hollywood : regardez le making of du premier et vous comprendrez. Pour finir, la critique sur la fin du film n'a pas lieu d'être : elle ne pouvait tt simplement pas etre différente. Rappelez vous que Neo a tuer beaucoup de personnes absoluement innocentes dans les 2 premiers volets ( par ex les flics dans la scenes du Hall) il faut donc qu'il meure. Svp prenez du recul sur le film, les realisateurs ne vous ont pas trahi, ils proposent une vison, a vous de vous faire la votre mais ne bruler pas ce que vous avez adoré.

    Un vrai fan
    Jul, le 6 novembre 2003 0730
  • -

    Je n'ai pas encore vu le film et comme vous je suis fan... j'y vais ce soir. D'après toutes les critiques que je lis, les 9/10 des gens sont décu par le film en général. Pour ma part, j'ai encore plus envie de le voir. Le seul truc qui me dérange dans vos critiques, c'est que pendant pendant 6 mois après reloaded, vous vous êtes fais des plans d'enfer sur la fin éventuelle de la triologie, chacun apportant une idée plus ou moins plausible sur la suite des évenements... si vous êtes déçus par la fin, vous en êtes les seuls responsables. Vous êtes fachés car la fin de matrix n'est pas VOTRE fin. Les wachos sont des réalisateurs de génie. Dites-moi quel film dans l'histoire du Cinema moderne à réussis à canaliser votre énergie et à vous remuer les méninges au point de prendre un simple film pour une nouvelle philosophie. Cette trilogie vous à permis de rêver du début à la fin. Vous vous êtes improvisés scénariste philosophe pendant 4 ans et pour certains d'entre vous la matrice à développer une faculté à rassembler des éléments et à réfléchir sur leur conséquences. Alors que vous soyez décus ou non, vous pouvez remercier les frêres wachos pour ces 4 longues années de pur bonheur.
    A bon entendeur

    Rafworx (regardez autour de vous, vous y êtes toujours).
    rafworx, le 6 novembre 2003 0824
  • 80

    le 2eme volet m'avais decu par tout ces combat de karaté digne des film serieB de kung fu !!mais ds le 3 je doit dire ke c autre chose !la bataille ds sion est tout simplement unike ds l'histoire des effet speciaux,la ville des machine et leur chef pareil !!bref visuellement c IMPRESSIONNANT,maintenant l'histoire se tien bien,on a qd meme un ptit gout (rechercher par bocoup de scenariste)de fait toit ta fin ds ta tete toi meme,et c tres bien !! franchement cf un tres bon "spectacle" cinematographike !!maintenant qd je lis certaine critik plyus haut !!j'ai envi de dire a certain d''arreter de regarder des film et de plutot ouvrir des livre !!car fo arreter de demander a un film des chose k'il ne peux apporter,bien sur y a des scene d'amour ,bien sur certain dialogue ne sont pas comme vous le voulez,mais on va pas faire un film pour chakun !comparez ce film avec les film de la meme categorie et vous verrez k'il n'est pas si nul !!c un film grand spectacle americain,ki est fait pour divertir et non instruire les personne ki les regarde,et je trouve ke meme avec ca la trilogie matrix apporte qd meme autre chose ke du divertissement,a part le 2 peut etre avec ses scene de karaté bidon,mais bon 2 sur 3,c tres bien pour une trilogie
    karkass, le 6 novembre 2003 0824
  • 100

    Je ne comprends pas qu'on reste sur sa faim alors que toutes les réponses sont présentes dans ce troisième opus. Je n'y ai pas vu une suite grandiloquente pleine d'effets spéciaux, mais une belle et logique conclusion, une vrai révolution (au sens spatial du terme). Les Wachowski ont su synthétiser et concilier beaucoup de mythes (l'expression même d'un mythe est naïve, il est donc facile de taxer les messages véhiculés de messages naïfs) avec intelligence et bon goût. Je ne sais pas, je ne suis peut-être pas assez intelligent pour avoir accès à une philosophie plus élaborée, moi cette "vulgarisation" me convient parfaitement !
    Slakaz, le 6 novembre 2003 0842
  • 100

    Matrix trilogie une grosse claque pour notre génération quand on sera plus vieux nos enfants découvrirons cette trilogie culte comme stars wars pour nous tout simplement bravo
    ps: pour ce qui n'on rien compris"allez voir taxi trilogie vous comprendrez"
    Yazzz, le 6 novembre 2003 0934
  • 80

    tous les gens se plaigne du troisième volet; "et ca repond pas au question et il y a trop de dialogues.
    Sortez vous tous la tete du cul et activez vos neurones, c'est sur que pour les gens avec un QI de poulet, le film ne va pas etre intéressant, mais si vous réfléchissez et faites travailler votre cervelle, vous verez que Matrix revolution est le meilleur des trois et qu'il conclu le cycle.
    Il ne faut pas s'attendre a une fin monumentale de complexité mais la est correcte ça suis la trame depuis le 1er et si on analyse un peu on a les réponse a tout.
    Il est vrai que sur le "Merovaingien" j'ai un doute, moi je pense que c'est l'ancien élu qui a choisi la mise a jour et a etait de ce fait gardée par l'architecte comme un programme utile, car les programmes inutiles sont supprimés; aller réfléchisez un peu et allez le voir pour ceux qui ne l'on pas vu et pour ceux qui l'on vu et qui le trouve a chier parce qu'ils n'ont rien pijé du tout vouz pouvez le revoir!!!!!!!
    illuvatar, le 6 novembre 2003 0950
  • 70

    Après avoir vu le film, je me suis posé des milliers de questions! Au lieu de lancer en patûre des commentaires sans intérêt, il serait intéressant de transformer ce forum en "forum philosophique" dans lequel on tente de répondre aux Questions essentielles, non?! Car je suis sûr que tout le monde a une ou deux questions qui le chiffonnent...
    1- Pourquoi l'Oracle se trouve au fond du trou après le combat final?
    2- L'architecte n'a t-il pas son "semblable" à l'intérieur de Zion?
    3- L'équation est maintenant équilibrée mais le rôle de l'oracle n'est il pas de la déséquilibrer?
    4- Morpheus n'a t-il pas l'intention de récupérer Néo (qui est entre les mains des machines)...donc épisode 4?
    5- La petite fille va grandir...et va...?
    6- Le jeune qui admire Neo (je ne me rappelle plus de son nom), qui est il vraiment? N'est il pas un peu héros malgré lui?
    7- Que cache les "yeux de l'oracle" que le Mérovingien" voulait à tous prix?
    ....
    j'en ai pleins d'autres...
    A très vite!
    fredinho_salsa, le 6 novembre 2003 1026
  • 20

    je suis fan de matrix j'ai été le voir avec 4 potes ce matin ki comme moi on adoré le 1er trouvé le deuxièmme somptueux et animatrix spectaculaire pendant 6 mois on a attendu le dernier opus mais la on est sur le cul il y a trop d'incoérence esthetiquement je trouve ke l on est loin du deuxième les scene d'action son trop sombre et trop fouilli et en ce qui concerne le senario les deux realisateurs on fumer trop de join en ecivan le 3ème volet je suis super il est trop americaniser on aurait dit arageddon avec bruce willis rarement j ai vu autant de critique ki von dans le meme sens je me fait toujours une opinion d'un film par moi mème je n'ecoute jamais les critique mais la putain les deux frères on niker le dernier il merite 1 seul chose car il nous on emerveiller avec les deux premier c'est de le refair ou de fair un deuxieme animatrix merci de votre attention

    j'ai mi 2sur10 comme note pour la bobine de film

    ps : désoler pour les fautes d'orthographe et si vous vouler me répondre :

    xeric@noos.fr

    eric tres déçu
    xeric@noos.fr, le 6 novembre 2003 1029
  • 60

    Bof........;Morpheus est sous exploite comme lWilson et Bellucci qui n est la que pour montrer ses nibards,Neo se prends pour Sangoku et Superman,l oracle nous saoule encore avec les memes conneries....
    Mais c sur qu ils y aura une armee de bouffons qui vont se la jouer Jean Claude Vandamne ou Philosophe eclaires et inventer des theories et explications debiles autour des reponses apportees pa r ce volets .Faut arreter le delire les gars, tout est dans les films, pas la peine d en rajouter, faut pas vous prendre pour les freres W avec vos QI de moineau.Malgre les effets Speciaux cools mais pas si surprenant qu on l avait annonce,Je trouve que ce film, comme le 2 d ailleurs,n arrive pas a la cheville d un terminator2.
    ace6, le 6 novembre 2003 1051
  • 100

    ---------SPOILERS-------
    Ce film est tout simplement fabuleux! Premièrement les images de synthèses frisent la perfection: Les couleurs de la ville des machines sont magnifiques. Les répliques sont fidèles à la mentalité des 2 premiers films.
    Contrairement à "naive", j'aime les dialogues...
    ----
    1: Ton exception à la phrase "tout ce qui commence a une fin" est: l'univers. Bien, l'homme essaie depuis des temps immémoriaux de savoir s'il va y avoir une fin du monde ou de l'univers. Toi tu penses avoir trouvé la solution comme ça? Si tu peux me prouver hors de tout doute que l'univers est éternel (ce qui n'est pas le cas avec les théories actuelles) je vais te vénérer, mais en attendant trouve un autre exemple.

    2: La phrase -"il y a des choses qui changent et d'autres qui ne changent pas" est effectivement toujours vrai, mais elle est du à une scène dans le 2e film. Niobe invite Morpheus à danser et lui dit qu'il était bon danseur. Celui-ci répond que certaines choses ne changent pas, voulant dire qu'il était encore excellent danseur. Puis le commandant (Lock je crois) arrive, forçant donc Morpheus à décliner l'offre de Niobe. Il lui dit alors que d'autres choses changent.
    --------------

    Il y a à quelques reprises des petits clins d'oeils au 2 premiers films, ce que j'ai trouvé très intéressant. Il y a par exemple lorsque Néo ce bat contre Smith: Il fait son petit mouvement baveux "amène toi". Il l'a fait dans le premier film lors de leur premier vrai affrontement et il l'a fait dans le dernier lors de leur affrontement final.

    Il y a plus d'action que dans les 2 derniers films. Ceci était assez privisible, puisq'on nous a préparé pendant tout le 2e à ces deux grandes batailles: Zion contre les machines et Néo contre Smith.

    Le point qui apparemment sucite le plus de controverse est la fin. Pourtant je trouve que c'est la meilleur fin qu'il pouvait y avoir pour cette trilogie. Une fin du genre que Néo se réveille dans un cocon... la matrice dans une matrice aurait été vraiment, disons le, chiante! Ensuite il y en a qui se plaigne qu'on ne sait pas si la paix va durer.... Bienvenue dans le vrai monde! On ne peut jamais savoir si une paix va durer! Qui sait, peut-être que demain le Canada va entrer en guerre avec les États-Unis!

    ----FIN SPOILERS----

    Finalement je le répète, c'est selon moi la meilleure fin qu'il pouvait y avoir. Si vous ne l'avez pas encore vu, courrez au cinéma! Vous ne voudrez plus jamais cligner des yeux ;)
    Frozenlock, le 6 novembre 2003 1106
  • 30

    il y avait moyen d en faire une trilogie culte, et non dés qu il il y a un peu trop de pognion tout part en couille et surtout l originalité. Et dire que the matrix si phenomenal avait été fait (proportionellement )avec si peu de pognion
    l homme qui passe, le 6 novembre 2003 1114
  • 30

    Je n'avais pas aimé le 2 mais après lectures et reflexions je lui ai trouvé un grand interet. Alors on se pose plein de questions, on cherche a comprendre comment marche ce bordel (théorie des doubles matrices et tout ca) et finalement : en fait néo c'est un superhéros dans le monde réel aussi. Ah bah c'est cool, c'était poussé çà...
    Ne parlons pas des dialogues pathétiques. Dans le 1 ca avait du style dans le 2 ils voulaient trop nous embrouiller et là ils pretent à sourir...(la mort de trinity est un bel exemple de pathétisme).
    Décu aussi que les personnages du 2 n'ont pas été développés, on aurait pensé à une grosse organisation mais ca finit juste en bataille et point. La fin de la trilogie est affreusement nulle par rapport à ce qu'on laissait esperer...
    Pis j'aime bien les scenes gigantissimes de bataille mais bon que ca prenne la moitié du film...
    MrTouiT, le 6 novembre 2003 1159
  • -

    que dire de ce film
    Aïe impossible de donner une note .. a croire que soit les frères W se foutent de notre gueule et nous balance un navet pour se faire du fric soit (et je préfère penser a cette hypothèses) ils nous donnent avec ce film,les bases pour faire fonctionner notre imagination débordante . Ils nous donnent les éléments de réponse ‡a nous d'adapter une vision propre a chacun

    on peut reprocher au film sa culture de la naïveté avec un scénario de base des dialogues plus que ennuyeux mais n'en faut il pas pour tout le monde??
    ce film je le pense a 2 portées

    l'une simpliste consiste a ce que le môme de 10 ans ait compris l'essentiel et ait passe 2 bonne heures,

    après arrive la portée plus grande auquel on devrait plus s'attacher.. un fourmillement d'indices apparaissent dans le film sur la signification de cette portée … mélange de la réalité avec la matrice (néo arrête des sentinelles dans la réalité…. Smith influe sur la pensée dans la réalité euh quoi d’autre ah oui néo aveugle perçoit les choses qui n’ont pas lieu d’être ?.. a croire que si on fait une comparaison avec la matrice le virtuel , ben zion s’en approche beaucoup.. ainsi zion ne serait pas la réalité encore un programme dans un programme .. mais qui servirait a quoi ?.. autant de questions .. dont on a pas la réponse a la fin du 3 dommage frustrant.. normal ?? a nous peut être d’en mesurer la portée nous même grâce a notre imagination…ce a quoi nous croyons le plus… le filon de matrix est loin d’ être totalement exploite car comme le dit a la fin morpheus j’ai tant espère ce moment, je me demande si je suis bien dans la réalité…. ; matrice dans la matrice entièrement d’accord .. fin de la matrice impossible .. il est peut être juste de dire que depuis le Numéro 1 de matrix nous n’avons jamais vu La réalité… une sorte de cube dont on ne sait rien ??? je n’en sais rien….et ce frustrant frustrant.. Ainsi la fin du 3 nous apporte aucune réponse a ce niveau la.. elle nous fiche encore plus le doute quand on réfléchit a la signification de l’élu pour la matrice (et qu’est ce que la matrice si on a jamais vu la réalité dans aucunes des films)l’élu est quelque chose d’abstrait ;; les bases élémentaire sur lequel la film est fonde s’écroulent .. a se prendre la tête se la cogner en crever !
    un jour si vous voyez les frères W demandez leur….
    Quand a la dernière scène avec l’architecte et l’oracle rien ne les étonne on dirait chez eux que ce qui vient de se passer s’est déjà passer se repassera cycle interminable (mais avec quelle évolution quelles bases ???) houlà le film devient soit alors très intelligent soit complètement stupide… je n’en sais rien et a la limite ça me dégoûte de me prendre la tête pour ce genre de choses . Oh moins dans terminator ce dit ce clair y’a swarzi vas y’avoir de la casse pas de scénario (je préfère quand même matrix !
    enfin a ceux qui veulent voir ce film je leur conseil car si on est mazot ça vaut le coup.. pour les autres les effets spéciaux et le scénario de base devrait vous contenter
    Peladi-ke, le 7 novembre 2003 1700
  • 70

    En sortant de la salle j'etais un peu décu.
    J'avais imaginé beaucoup de scénarios possibles, et j'ai trouvé celui de matrix 3 assez SIMPLISTE.

    Mais a bien y réfléchir, le 3 est la suite LOGIQUE du 2 (je sais ca a l'air con comme ca).
    Matrix 2 et 3 sont a vrai dire un seul et meme film, une suite possible du premier ... c'est tout.

    Considerez le premier a part, et si vous voulez VOIR une suite, mattez le 2 et le 3.
    N'en déplaise a TOUS CEUX QUI CRACHENT SUR CE FILM, le simple fait de vouloir revoir les personnages est pour moi une raison plus que valable pour aller voir le film.

    De meme, j'invite TOUS CEUX QUI CRACHENT SUR CE FILM à écrire un autre scénario, solutionnant differemment TOUTES LES QUESTIONS posées par le 2 ... bon courage ...

    Mon seul reproche aux freres Wachowski est de pas avoir fait un film d'une heure et demi regroupant le 2 et le 3.

    ALORS ARRETEZ UN PEU D'ECOUTER CE QUE DISENT LES MEDIAS (vous savez ... tous ceux qui vous soulent avec leurs emissions de merde a la télé), JUGEZ CE FILM A SA JUSTE VALEUR ... ET SURTOUT FAITES-VOUS VOTRE PROPRE OPINION SUR CE FILM ... qui en soit n'est pas aussi pourri que tout le monde veut le faire croire.

    matrix 1 - 10/10
    matrix 2/3 - 7/10
    z2, le 14 novembre 2003 1859
  • -

    J'ai trouvé ce troisième volet de la saga Matrix passionnant, car différent des autres (j'ai aussi adoré le 1 et le 2). Effets spéciaux impréssionnants. Il est vrai que beaucoup de questions restent sans réponses, mais c'est aussi ça la magie du cinéma. , et je pense que la porte est restée ouverte pour donner une suite à cette super Trilogie culte pour notre plus grand plaisir.
    Trilogie à revoir d'un coup pour assembler les pièces du puzzle.
    JO, le 15 novembre 2003 0734
  • -

    Franchement je suis entièrement d'accord avec tout ceux qui disent que ce film est mal ficelé. Tout va mal dans ce film, seuls les effets spéciaux sauvent un peu le prix de la place de ciné, et encore !!! mais le reste alors !!! Etant fan de la trilogie je pense que je devrais le revoir car j'évite de me faire des préjugés dés la première vue en général, mais là faudra vraiment me motiver ou que j'attende qu'il passe à la télé !!!
    kimon, le 15 novembre 2003 0918
  • 80

    Eh non pas de happy end. Trinity ne se marrie pas avec Neo, ils n'ont pas d'enfants, ne prennent pas un chien et un break volvo. Un peu perturbé par la fin de la trilogie durant une heure après le film. après digestion, c'était la meilleure fin à donner pour donner toute la valeur ce cette trilogie.
    RAVI
    Loic, le 15 novembre 2003 1131
  • 100

    En ayant vu la trilogie et animatrix,je pense pouvoir faire une explication.(Chaque avis sera partagé,mais je le vois comme cà)
    Pour bien saisir les explications qui vont suivre, qui seront assez « techniques », il est utile de comprendre grossièrement l’histoire et le fonctionnement de la matrice :

    1/ En premier lieu, une guerre entre hommes et machines éclata. Malgré une tentative des hommes de priver les machines de la lumière solaire, ces dernières gagnèrent la guerre.

    2/ La source d’énergie solaire n’étant plus à portée des machines suite à l’intervention humaine, elles utilisèrent l’homme comme pile pour leur fournir de l’énergie. L’homme devant évoluer de par sa nature dans un environnement qui permet le fonctionnement de son cerveau, elles décidèrent de créer une matrice.

    3/ L’esprit humain étant non réductible à une équation de sa part sa nature ontologique, cela créa un déséquilibre inhérent au système. Par conséquent, la première matrice, qui ressemblait au paradis, fut un échec cuisant.

    4/ Une deuxième matrice fut alors construite, beaucoup plus complexe, et qui prenait en compte le déséquilibre engendré par le psychisme humain. C’est dans cette matrice que se déroule la trilogie.

    Voyons donc maintenant le fonctionnement de cette matrice…


    II – Le Fonctionnement :

    A – Les programmes :

    1/ le Mérovingien

    Il est le premier exilé, c’est à dire qu’il est le premier programme à être venu du monde des machines dans la matrice I. Il est un programme programmeur, une intelligence artificielle crée par les machines, indépendante et qui crée des programmes.
    Il a crée le programme « l’homme du train » qui permet de faire un passage entre le monde des machines et le monde de la matrice I et qui permet donc l’arrivée des autres programmes programmeurs.
    Il est bien entendu au courant des Reload puisqu’il les évite à chaque fois et que donc il est la depuis le début. Il travaille pour la matrice.


    2/ la famille indienne

    Ce sont des programmes programmeurs eux aussi. Ce sont des IA qui ont atteint le même niveau de complexité que l’homme. Leurs émotions sont les mêmes que celles des hommes, à la différence près qu’elles ont un fondement, une architecture, informatique et non biologique.
    Ils attendent à la gare pour aller dans la matrice car elle aura bientôt besoin d’eux pour la mise en place de la septième matrice suite au 6 ème reload qui est imminent. Ils travaillent pour la matrice, et par conséquent pour le mérovingien. C’est pourquoi ils le craigne. Le moyen de pression est l’amour qu’ils ont pour leur fille.
    On remarque que son comportement, le fait qu’il essaye de faire rentrer Néo dans le train, qu’il dit que c’est un « ami », le rend particulièrement humain. On commence déjà se profiler une limite de plus en plus flou entre l’humain et l’artificiel…
    La petite fille est la dernière exilée comme c’est dit dans le film. Exilée du monde des machines bien entendu, monde que nous n’avons jamais vu. Elle est donc elle aussi une programmeuse, ce qu’elle nous démontre par le joli couché de soleil qu’elle a crée pour Néo à la fin.


    4/ Les agents

    Ce sont des programmes autonomes qui ne peuvent pas modifier le code de la matrice. Leur rôle est d’empêcher et de limiter le nombre de rebels accédant à Zion et par la même leur nombre au sein de la matrice I.

    5/ Smith :

    Il était un agent comme les autres, même s’il semblait avoir une aversion particulière pour l’humanité dès le départ. Suite à sa défaite contre néo à la fin de matrix I, il hérite d’une partie du code de Néo, il s’émancipe ainsi, d’une certaine façon, du contrôle de la matrice. Smith à alors accès aux données du reload précédent. C’est pourquoi, dans Matrix II, il sait constamment à l’avance où va se trouve Néo.
    Il intègre le corps de Baines dans matrix II et devient un virus qui passe d’un support informatique à un support biologique. Il passe par l’intermédiaire du téléphone filaire et, même si cela peut paraître quelque peu étonnant, modifie les structures cognitives de Baines pour s’intégrer à lui.
    Il veut « everything », il veut le monde. Il se duplique dans la matrice I mettant en péril son fonctionnement. Il est l’exacte opposé de Néo tout simplement parce qu’il possède maintenant le même code mais qu’il n’a pas les mêmes buts : en effet il aveuglé par sa haine de l’homme. Il peut voler et modifier les lois de la matrice I tout comme le fait Néo car il possède le code source qui renvoie à la liberté et crée des irrégularités dans l’équation matricielle.
    Il croit qu’il va en finir mais il ne comprend pas que tout est déjà joué dès le début, Il ne s’émancipe que parce que la matrice le veut.
    Il faut bien comprendre le raisonnement suivant : La matrice, et l’architecte, doivent se plier au psychisme humain et à la prise en compte du fait qu’elle entraîne des anomalies dans le code source de part sa liberté ontologique. Par conséquent, il doivent nécessairement créer Néo, qui est cette anomalie concentrée en quelque sorte. Or créer Néo mène nécessairement à la création d’un opposé, qui à la même liberté mais des ambitions contraires. En effet, L’existence de la liberté au sein d’un système implique un choix. Un choix mène alors obligatoirement à deux possibilité. Or ce sont elles que Smith et Néo représentent de façon extrême. D’où, irrémédiablement, ce schéma et cette opposition de Neo et de Smith à chaque Reload, de l’opposition du bien et du mal.

    5/ Les sentinelles et autre machines :

    Ce sont des machines dirigées à partir de ce qu’on pourrait appeler l’intelligence artificielle principale du monde des machines. Ce sont des tueurs obsessionnels. On peut suppose qu’elles sont reliées au code source.

    6/ le Père, l’architecte :

    C’est lui qui a programmé la matrice avec l’aide de la mère qu’il à conçu lui même pour comprendre le psychisme humain, chose dont il est incapable étant donné qu’il est une intelligence rationnelle pur.
    Il assiste au déroulement de chaque Reload, tranquillement, dans son siège, devant ses écrans et intervient le moment voulu en rencontrant l’anomalie à chaque fois qu’elle arrive à lui après avoir rencontré le maître des clés. Bien entendu, à chaque fois, L’anomalie Néo choisit de retourner dans la matrice…

    7/ La mère : Perséphone

    C’est un programme intuitif crée par l’architecte pour comprendre le psychisme Humain. On pouvait s’en douter à la suite de Matrice II. L’épisode au Hell’s Club confirme cette hypothèse par la lecture pertinente qu’elle fait de l’attitude de Trinity. Pour ceux qui aiment les symboles mythologiques, elle est fille de Zeus ( l’architecte, le roi des dieux) et est emmenée en enfer ( le « hell’s club ») par Hadès ( le mérovingien).


    B – Un programme particulier : L’oracle Néo

    Après matrix Reloaded, il y’a quelque chose que je n’arrivais pas à saisir. Qu’est ce que Néo allait devenir après le Reload ? Allait-il rejoindre Zion comme le disait l’architecte ? Dans ce cas, cela voulait dire que Néo était déja dans Zion au début ; Comment aurait-il pu se retrouver dans la matrice I pour être découvert par Morphéus ? Vivait-il jusqu'à sa mort dans Zion et ensuite renaissait dans la matrice I ? Mais alors, il y’aurait eu un intervalle de temps ou l’équation qui se trouve dans Néo ne se serait plus trouvée dans la matrice. L’architecte a donc trouvé une solution infiniment plus subtile :

    Neo = L’Oracle

    C’est à travers cette double figure que l’architecte a dépassé le problème de l’équation qui déséquilibre l’ensemble du système. Il a crée un cycle au cours duquel l’anomalie est la fois début et fin, source et aboutissement. Elle se guide elle même. C’est un être crée artificiellement, qui contient le code particulier qui fait que l’homme est un homme, c’est à dire un être de choix. Il a une liberté intrinsèque que ne peux refuser l’architecte sans quoi cela donnerait l’échec de la première matrice. Là, vous êtes peut-être un peu perdu, je vais donc essayer de récapituler clairement :

    Si vous avez bien saisi, vous avez compris que l’esprit humain a une qualité particulière : il doit être libre. Or, essayez de faire une équation qui rend compte de la liberté, c’est pas évident. C’est même impossible puisque une équation est par définition déterministe, c’est à dure qu’elle est l’inverse d’un choix.
    L’architecte, et les machines, ont donc crée un être humain artificiel. Il est constitué d’un support biologique comme vous et moi, mais en plus, il possède en lui le code de la liberté. C’est à dire que ne pouvant rendre la liberté dans des équations du code source, l’architecte à crée un être qui crée cette liberté par son existence même. Il permet alors la prise en compte dans l’ensemble de la matrice de la liberté, nécessaire au fait que les hommes puissent vivrent. Il se retrouve donc devant une création qu’il se doit de laisser libre car c’est sa nature même de l’être. Néo est donc à la source du code et il doit ensuite, comme c’est le cas à la fin de révolution, être réintégré au code source pour permettre le reload. En effet, Néo entraîne des déséquilibres dans l’ensemble des équations comme nous l’explique l’architecte dans matrix II et comme le démontre les capacité de Néo ( d’ou à la fin les écrans qui commecent à péter des cables). Il faut donc obligatoirement Reloader le système pour éviter qu’il ne bug.
    Mais, comment être sur que cette anomalie va bien gentiment revenir au point de départ et qu’elle va pas foutre un bordel pas possible ? C’est là que l’architecte à deux idées de génie. La première est de créer un sentiment d’attachement chez Néo à l’humanité ( tout comme le père indien est attaché à sa fille). Et deuxièmement de guider Néo. Pour cela, il utilise, et ça c’est fourbe, les rebels, qui croient en la prophétie. En effet, L’architecte devant laisser sa liberté à Néo, il ne peut intervenir. Il laisse donc cela aux rebels, et en particulier à Morphéus qui va être guidé par l’Oracle pour trouver Néo. Mais quel est le meilleur moyen de guider morphéus ? C’est d’utiliser une mythologie, une croyance, autour de l’oracle qui permettra d’amener à la paix. Mais l’oracle, n’est autre que Néo lui même mais du reload précédent, et ça c’est plus fourbe que fourbe,. C’est pour cela qu’elle sait toujours ce qui va se passer, c’est pour cela qu’elle sait toujours ce que ressent Néo, c’est pour cela que Smith l’appelle Maman (puisque C’est Néo qui par son code donne « vie » à Smith), c’est pour cela que lorsque Smith explose à la fin, on ne retrouve pas Néo, mais l’oracle.
    Ainsi, à la fin, l’architecte demande à L’oracle, en substance, « mais tu ne savais pas ? » Il reste toujours étonné, tout comme nous d’ailleurs, que Néo ne se doute pas que l’oracle n’est autre que lui même, mais des reload précédents. Rappelez-vous quand Néo demande à l’Oracle qui décide, et qu’elle lui répond que ce n’est autre que lui-même. On croit qu’il s’agit d’une métaphore mais il n’en est rien.
    Je ne sais pas si tout cela est bien claire,c’est assez complexe à expliquer.


    C- le Reload :

    Ce qu’il est essentiel de retenir, c’est qu’à chaque Reload on en revient au même point même s’il y a quelques nuances. Reload signifie rechargement, on relance le système matrice comme c’est le cas à la fin de révolutions. Les protagoniste toujours les mêmes : Trinity, Morphéus, Smith, etc. Pour ceux qui seraient dubitatifs quant à la véracité de cette affirmation voilà quelques éléments qui font office de preuve :

    · Dans matrix I, les remarques de l’oracle lors de leurs rencontres du type « tu attends peut-être une prochaine vie »,
    · Dans matrice II, l’Oracle sait ce qui va se produire à l’avance. Elle le sait d’autant mieux en ce qui concerne Néo puisqu’elle l’était elle-même au dernier reload,
    · Les rêves de Néo, les flashs, aussi bien dans matrix II et III qui montrent que Néo a déjà vécu ces situations. Il à des réminiscence du passé des anciennes anomalies de part sa connexion au code source,
    · Smith qui a accès au contenu des anciens reload et qui peut anticiper sur les actions de Néo. Dans matrix II le fameux échange entre deux agents avec le « as expected »
    · Smith qui prend conscience qu’il a déjà vécu la scène finale.


    A chaque Reload c’est la même histoire qui se déroule même si il y a des nuances. D’ou viennent ces nuances ? De l’action de l’oracle. Que fais l’oracle ? Elle travaille pour la matrice. Quel est sont but ? Il est double : faire en sorte que l’humanité souffre le moins possible, c’est à dire que la stabilité et que la guerre arrivent le plus tard possible, et qu’ainsi ils puissent fournir de l’énergie aux machines..

    Résumons le fonctionnement et les principales étapes de chaque Reload :

    0/ RELOAD
    1/ Mise en place de la matrice ou évolue l’ensemble de l’humanité (matrice I )
    2/ Création de Zion
    3/ Insertion de l’anomalie sous la forme de Néo dans la matrice I
    4/ La prophétie s’organise, Morphéus rencontre l’oracle : il doit trouver l’élu.
    5/ Morphéus trouve Néo
    5/ Néo tue smith. Une partie du code de Néo est imprimé sur le code de Smith.
    6/ Smith s’émancipe du contrôle de la matrice grâce à ce code. Il commence à se dupliquer dans la matrice et la met en danger
    7/ Néo rencontre l’architecte. Il fait le choix de revenir dans la matrice à chaque fois car il aime Trinity.
    8/ Néo arrête les sentinelles et tombe dans le coma car il a accéde au code source
    9/ Smith tue l’Oracle et Néo. Il explose ensuite et il reste l’oracle. Du coté du monde des machines, Néo est réinjecté au code source.
    10/ RELOAD

    Il n y’a aucune révolution au sens de changement. Il y a révolution au sens astronomique du terme, chaque reload recommence inlassablement. C’est pourquoi le titre est matrix revolutions et non matrix revolution. Les hommes sont esclaves des machines et le resteront sans doute à jamais.
    A travers ce formidable système qui fait que Néo = l’oracle, à aucun moment les hommes n’ont la possibilité d’accéder à leur liberté. Du débu tà la fin ils se sont fait avoir. Même leur quête, leur but ultime, c’est à dire la paix avec les machines, sert l’intérêt de ces dernières. Ils sont perdant à tous les coups.
    Cette fin qui pourrait paraître pessimiste ne l’est pas. En effet, le film n’a cessé de nous ramener toujours à cette même idée: ce qui compte, c’est avant tout le ressenti. Que notre existence ne soit qu’un rêve, que nous soyons des êtres régis par des lois déterminées, que nous vivions dans une matrice dirigée par des machines, ce qui compte au fond : c’est que nous ressentons.



    III – La question de la réalité de Zion :

    Comme on pouvait s’en douter, la question de la réalité de Zion n’a pas été explicitement abordée dans ce dernier opus. Cela aurait tué le film et coupé court aux âpres débats à ce sujet, qui ne sont d’ailleurs pas étrangers au succès de la trilogie
    Les éléments que je vais développer ci-dessous montrent que Zion et l’ensemble de ce que nous avons pu voir dans la trilogie n’est pas la réalité. Cela n’est pas anodin, c’était prévisible (cf mes messages sur matrix reloaded) et voulu par les réalisateurs. J’expliquerai ensuite pourquoi.

    Argument 1, Néo et les sentinelles :


    Aussi bien dans matrix I que dans matrix II je crois qu’il n’est pas nécessaire de démontrer que c’est bien Néo qui les arrête. Dans un premier temps, on est tenté de penser qu’il se connecte au code source par connexion directe ; on peut se passer de l’hypothèse de la non-réalité de zion en imaginant que Néo à en lui un système de liaison sans fil qui le connecte au code source et qu’ainsi il peut entraîner l’auto-destruction des sentinelles.

    Ensuite, lorsqu’il arrête des dizaines de sentinelles avec la main, on commence à se dire que sa connexion sans fil, et ben elle est vraiment super forte ( mais bon pourquoi pas, à travers le code source il les fait exploser). Mais, quand une sentinelle arrive directement sur le vaisseau et qu’elle est absorbée par Néo qui ne bronche pas plus que ça, ça ne tient plus la route. Ce n’est plus seulement une action de Néo sur le code source qui agirait sur le fonctionnement des sentinelles, c’est bien plus que ça : c’est une modification de la réalité par son esprit. Or rappelons le, Néo fait cet acte alors que nous sommes censés êtres situés dans la réalité. De toute évidence, ce simple fait montre clairement que Zion n’est pas dans la réalité.

    Argument 2, Tout le monde repart à zéro

    Dans chaque reload, à partir d’arguments que j’ai développé précédemment, on sait que ce sont les mêmes protagonistes qui interviennent. Or si Zion était la réalité, à la fin de révolution, il faudrait que tout le monde reparte à zéro. Or, d’une part, on voit mal morpheus et compagnie accepter de retourner gentiment dans des cocons. D’autres part, la plupart ont déjà vécu un certain nombre d’années, il faudrait donc qu’ils rajeunissent.

    Argument 3, La mort de trinity

    Dans le prolongement de l’argument précédent : Trinity semble présente dans chaque reload ( cf rêves de Néo) or là elle est morte, il faudrait qu’elle revienne à la vie…chose qui vous en conviendrez arrive rarement dans la réalité. ( cette situation c’est de plus obligatoirement produite au reload précédent, je suppose qu’elle est alors morte lorsqu’elle est tombée de l’immeuble à la fin de matrix II)


    Argument 4, Zion

    Sachant qu’il y a déjà eu 5 reload, cela voudrait dire qu’a chaque fois Zion se fait complètement exploser et qu’en un siècle on reconstruit tout, et surtout on oubli tout. Un phénomène d’une telle ampleur ne pourrait être caché en aussi peu de générations.
    De plus, si il y’a création d’une nouvelle Zion, il devrait nécessairement rester des traces de cette ancienne cité. De la même façon, il paraît très peu probable que personne ne tombe sur ces vestiges plus tard.


    En somme, l’explication que Zion n’est pas réelle me paraît de loin la plus crédible. Si quelqu’un arrive à contrer tous ces arguments ainsi que tous ceux qui prouvent qu’il y a bien des reload et ceci avec les mêmes personnes, je veux bien changer d’avis.

    En réalité, si l’on y réfléchit à deux fois, cette ambiguité autour de la réalité de Zion est voulue par les réalisateurs. Il est bien plus riche de nous amener à un questionnement que de nous enfermer dans des réponses. A travers cette interrogation sur la réalité de Zion, les frères nous interrogent sur notre propre réalité, celle du spectateur. En ne donnant pas de réponse, ils ne nous laissent pas nous échapper en laissant cette question de la réalité se laisser enfermer dans une œuvre de fiction. Il utilise cette interrogation pour qu’elle revienne dans nos vies.
    Nous ne savons pas si nous sommes dans la réalité et nous n’avons aucun moyen de le savoir. Tout comme Descartes en utilisant le doute méthodique, Morphéus en vient finalement à s’interroger : et si tout cela n’etait qu’un rêve ?




    IV – Le dépassement de la question de la liberté :


    Cette problématique de la réalité est liée à celle de la liberté. Un individu qui évolue dans un monde qu’il croit réel et qui en réalité ne l’est pas est-il libre ? Un être humain utilisé comme pile et qui évolue dans un univers virtuel dirigé par des machines est-il libre ?
    S’opère alors un déplacement de la problématique de la liberté. Même nous en tant que spectateur ne savons pas si nous sommes libres vis-à-vis de notre environnement (en somme nous ne pouvons savoir si nous sommes dans un rêve) et vis à vis de nous même ( sommes nous des êtres complètement déterminés ou avons nous une liberté transcendantale, une âme)
    En faisant de Néo un être qui finalement dépasse les frontières de son propre univers et qui ainsi pose la question de la réalité du monde présenté comme réel tout au long de la trilogie, les réalisateurs veulent d’une part nous faire comprendre que nous sommes pris dans ce questionnement, et d’autre part qu’au delà de cette question de la liberté subsiste des êtres humains, des êtres qui ressentent des choses. La question du ressenti dépasse alors celle de la liberté et de la réalité.. que nous soyons déterminés ou non, que nous soyons réels ou non, ce qui compte en fin de compte, c’est que nous ressentons….
    NeXXuS, le 15 novembre 2003 1938
  • 100

    il ne pouvait en etre autrement...
    [Dark]coincoin, le 16 novembre 2003 0717
  • 100

    merci a nexxus pour toutes les reponces a mes questions meme j'en ai d'autres
    pourquoi a la fin les machines font la paix avec les hommes alors que de tout de facon tout recommence a zero?
    pourquoi l'architecte dit qui va tous les liberer?
    til, le 18 novembre 2003 0459
  • 20

    a savoir les bandes annonces et les pubs...

    Sous couvert de faire réfléchir les spectateurs les réalisateurs se sont abstenus de prendre position dans leur film. En définitive il ont fait une démo technologique et à vous d'inventer le scénario qui va avec...

    The Matrix aurait dû rester un film unique, Revolutions le confirme encore mieux que Reloaded !

    En tous cas ca explique que les avis soient tranchés, les fans disent que les autres ont rien capté, et moi je pense qu'il y avait rien à comprendre :)
    Startide, le 18 novembre 2003 1015
  • -

    nexxus,tout d'abord merci pour tes explications pertinentes,au moins ceux qui defendent le film le font avec plus de finesse que ceux qui le descendent. Bon,personelement,j'ai trouvé matrix 3 raté. Creux..oui,bien sur,on trouve un peu de tout,jesus,l antechrist,zeus and cie,mais de manière confuse,bigarrée et trop suggestive. Que de philosophies et mythes(avec plus ou moins de bohneur),mais au final? au final,je me suis ennuyé avec un film largement dominé par une guerre militaire(oui,ca sonne comme un pleonasme mais j'y tiens) super soporifique. Bien faite?soit. Mais chiante. On retrouve neo a la fin,ouf pense t on,enfin,ouf pensais-je,mais la encore,le combat est beau(ca par contre le coup de la pluie c'est pas mal du tout vous en conviendrais),mais..pas grand chose d autres hein? bon,j arrete la,c est gentil d expliquer quand meme,je le trouve moins mauvais,n empeche que,moi,je le trouve chiant ce film..
    pour nexxus, le 18 novembre 2003 1249
  • 100

    arété de dire "c nul" "c trop fort'" tout dépend des gouts de chacun , certain vont aimé comme moi parceque je trouve le film intéressant et changeant par rapprt aux films habituelles . Et franchement personne ne s'attendait à cette fin , néo orai tuer toutes les machine vous auriez tous dit que c bidon alors dite moi a quoi vous vous attendiez ??????????????
    valoch, le 19 novembre 2003 1011
  • -

    pirate !!

    soit tu es un bouffon et tu maitrise bien le copier coller

    soit tu es aussi l'auteur de la critique sur allocine : http://www.allocine.fr/communaute/forum/message_gen_communaute=2&nofil=288346&cfilm=28546.html

    dans ce cas merci pour ces explications ... dans le cas contraire ... tu me fais bien marrer ....
    fixif, le 20 novembre 2003 0845
  • 90

    Critique de matrix revolution


    Matrix REVOLUTION est un film bien fait, question effets speciaux, mais aussi comme histoire.
    Je trouve que la scène de combat contre les sentinelles etait spectaculaire mais aussi quand
    Néo se bat avec Smith, les scènes sont incroyables.




    LEONARD. G

    LE BOSS
    THE BOSS, le 5 décembre 2003 0257
  • 100

    MATRIX:REVOLUTION

    IL est vrai que la scène du combat final(Néo contre Smith)est tournée un peu au Manga en particulier Dragon Ball Z mais les effets spéciaux étaient impressionnants et vraiment magnifiques!!J'ai eu l'impression que sur les scènes d'explosions lors du combat ça allait sortir de l'écran,beaucoup plus de violences et d'actions sur Matrix Revolution que sur le premier volet.Beaucoup de dialogues sensés,pas souvent compréhensibles mais qui aident à comprendre pour ceux qui n'ont pas vu le deuxième volet,j'ai trouvé qu'on ne voit pas assez Trinity et Morpheus en comparaison au premier volet.Moi je dirais que c'est un film à voir pour tous surtout pour les passionnés d'informatique,de science-fiction!!!Je serais pour une suite mais je ne serais pas contre garder le principe de TRILOGIE.C'est un film culte qui nous plonge dans un monde que certains aimeraient qu'ils soient et que dans un sens j'aimerait qu'iL soit.Un monde ou toute règle peut s'enfreindre qu'on se libère.
    Bustamante urra, le 5 décembre 2003 0300
  • 30

    Pffffff................quelle déception !!!!! Un creux monumental, qui nous justifie plus que jamais que Matrix 1 se suffisait à lui même. Des phrases vides de sens : "Certaines choses changent, d'autres ne changent pas ". Super ! C'est quoi cette philosophie de cuisine ? C'est une énorme déception, un pétard mouillé, une duperie. Un truc de ricains, quoi. Comment expliquer le fait que 500 spectateurs étaient morts de rire dans la salle pendant la scène sensée être la plus dramatique de toute la trilogie ??? Déçue, je suis affreusement déçue , même le combat final entre Néo et Smith ne peut me consoler, car céest tout un mythe qui s'effondre.Vive LE RETOUR DU ROI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Kordelia, le 13 décembre 2003 1324
  • 80

    les machines doivent entretenir l espoir des hommes en faisant la paix
    trence, le 22 décembre 2003 1003
  • 100

    Les trois volets de MATRIX sont excellents.
    On aime ou pas. Mais c'est excellent.
    Pour ceux qui n'en sont pas encore convaincus et qui croient que ce film est plat, je vais vous filer quelques pistes pour vous rendre compte que les allusions sont tres nombreuses et que ce film apporte son grain de sable.
    Les personnages : leur nom. Ils sont presques tous tires de la mythologie grecque ou de l'Ancien Testament. D'autres sont des philosophes.
    Pour ne citer que les plus importants :
    Noé (Neo) , Morpheus (Morphée, dieu des songes, fils de la Nuit et du Sommeil), Le Merovingien (Hades, dieu des Enfers), Charon (le vieux passeur d'ames au service du Merovingien), Nebuchadnezzar (Nabuchodonozzor, grand guerrier de Babylone), Lock (Locke - Grand philosophe et penseur contemporain)...
    Inutile aussi de preciser que la science fiction n'est au service que de la metaphore.
    Le monde des machines et la Matrice peuvent tantot etre consideres comme Inconscient/Conscient, Ame/Incarnation.
    Le combat final de Neo contre Smith qui lui renvoit son ego en pleine tronche. A la fin, il comprend que ce n'est pas l'affrontement mais le detachement qui lui permettent de vaincre Smith : ainsi il se laisse transpercer Smith permettant ainsi aux machines de le vaincre. Il est ensuite resucite et retourne dans le monde de la Matrice (Un peu comme l'Oracle qui change d'apparence - Sauf que lui ne le saura pas).
    On peut continuer des heures comme ca.
    Alors merci de dire que vous n'aimez pas LA VISION du film lorsque c'est le cas mais surtout pas de dire que c'est plat.
    Que dire de Harry Potter sinon.......
    na<, le 27 janvier 2004 0809
  • 100

    ce derniers volet de matrix tout simplement incroyable , il reprend quelques elements au premiers volets, ce qui nous donne une impression d'etre en terrain familer , mais le plus beau , c'est cette sceène de sentinelles par milliers qui deferlent comme un raz de marré , contre qulques combatants , une scene qui illustre un desespoir infinie , quand on regarde cette scene , on se dit "bon sang , il sont foutus" , et je pense que pour arriver à nous faire sentir ça , ça n'as pas été facile , ou la scene ou neo marche au milieu de millers d'agents smith, on sent vraiment qu'il est seul , que rien ne peux le sauver , il n'est pas en face d'un seul ennemi , et on doute de sa victoire , aucun espoir ne subsiste.
    je pense pas que c le dernier film des deux freres dans la saga matrix , il y aura autre chose qui remmetra les pendule à l'heure
    Venom, le 24 avril 2004 1443
  • 30

    Alors c'était ça ?

    On persiste dans l'erreur avec ce 3ème épisode. Là ou le premier épisode avait creer quelquechose, les frères Wachowski ont méthodiquement détruit leur oeuvre avec les épisodes 2 et 3....

    Le premier Matrix se suffit a lui même et mieux vaut oublier la suite.

    Tout d'abord, c'est une continuité du 2ème épisode qui de finissait en queue de poisson, sinon pas de changements....
    mais il y a pire :

    Néo vois tout ce qui est la matrice dans la réalité étant devenu aveugle... la seule explications décente aurai été de dire qu'en fait il était dans une autre matrice.. mais là ça aurai été vraiement trop...

    a la fin, il meurt son amour juste avant... et ça ne nous fait aucun effet...


    je vous épargne le reste....

    en bref, Nul.
    Malluin, le 30 juillet 2004 0610
  • 100

    Que dire à part que c'est pour moi LA meilleure trilogie de tous les temps avec celle du "Seigneur des Anneaux"!!!
    Pas besoin d'en dire plus, il FAUT les voir!!!
    valVSsmith, le 19 décembre 2005 1435
  • 80

    pour ma part ce qui m'a déçue sont surtout le sauvetage de néo que je trouve baclé . ils auraient pu nous faire découvrir d'autres choses sur les exilés ça nous aurait des révélations en plus ( car c'est surtout ça le défaut du film :il n'y a plus de secrets sur le monde de la matrice ) . Mis à part çà ,le reste du film n'a rien de déshonorant : c'est toujours aussi impréssionant visuélment , le scénario est éfficace , les acteurs sont encore dans le coup ... bref les deux frangins ont mis fin de façon magistral l'une des sagas les plus excitantes de l'histoire. vivement SPEED RACER tiens
    danny, le 14 août 2007 0952
  • 50

    Matrix avait su imposer un concept brillant, Matrix Reloaded l'avait enrichit avec panache mais Matrix Revolutions échoue à proposer une fin digne de ce nom. En effet le film se résume à une surenchère d'effets spéciaux qui ne sert aucun scénario. Seule la fin parvient à nous sortir de la torpeur dans laquelle on s'était installé en révélant le véritable but de Neo. Malheureusement il faut attendre la dernière demi-heure d'un film poussif et lourdingue pour s'y intéresser. Un immense gâchis.
    G7K, le 26 mai 2013 0152

64 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 59 sur 100.