75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche L'épée sauvage [1982]

Film réalisé par Albert Pyun. Etats-Unis d'Amérique


55
Staff (1)55
Membres (2)75
Date de sortie au cinéma en France : 1er janvier 1982
Avec : Richard Lynch (Titus Cromwell) , Richard Moll (Xuzia) , Reb Brown (Phillip)

L'épée sauvage synopsis

Au Moyen-Age, un mercenaire tente de contrecarrer les dessins d'un seigneur tyrannique et d'une puissante sorcière, qui convoitent les terres d'une princesse.

Titre Original : The Sword and the Sorcerer
L'épée sauvage fait partie de la saga L'épée sauvage.
Thèmes abordés dans L'épée sauvage : Fantastique , Héroïc-Fantasy , Magie / Occultisme

Critiques du staff de L'épée sauvage

Photos, Images, Affiches & Vidéos de L'épée sauvage

  • Affiche 01
  • Affiche 02
  • Affiche 03
  • Image 01
  • Image 02
  • Image 03
  • Image 04
  • Image 05

Casting de L'épée sauvage

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (2)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • J'avais vu ce film un été à Paris, à l'époque où les cinémas ressortaient encore des films secondaires, mais parfois intéressant. J'en garde un excellent souvenir (à part une ou deux scènes grotesques à la fin) et j'achèterais le DVD avec plaisir.
    Arnaldus, le 16 février 2008 21:38
    70

  • En voyant la distribution : Lee Horsley (Matt Houston), Simon MacCorkindale (Manimal) et Richard Lynch, le méchant du kitchissime nanar "Les Barbarians", dans lequel il était le seul, d'ailleurs, à avoir un vrai jeu d'acteur, je m'attendais à bien pire.

    J'ai donc été agréablement surprise par ce petit film sans prétention qui se regarde sans s'ennuyer.

    Bon faut reconnaître que la fameuse épée laisse vraiment à désirer. Non seulement le design est moche mais d'un point de vue "technique" elle est carrément pas maniable. Un manche cylindrique aussi fin pour une arme de ce poids c'est impensable. Mais faut reconnaître quand même l'originalité des lames propulsées (excellente idée sur le papier).

    Bref, je me suis bien amusée et j'espère que vous en ferez autant en visionnant ce film tout de même fort sympathique.
    Vriss de Kalnor, le 19 février 2008 23:07
    80

Autres films du même auteur Albert Pyun

  • Voir la fiche Cyborg [1989]
  • Voir la fiche Captain America [1991]
  • Voir la fiche Adrénaline [1996]
  • Voir la fiche Bulletface

Informations complémentaires sur L'épée sauvage