75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Indiana Jones et le Temple Maudit [#2 - 1984]
 

Film réalisé par Steven Spielberg. Etats-Unis d'Amérique


86

Critiques du staff sur le film Indiana Jones et le Temple Maudit

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de Richard B. : Un Indiana Jones encore plus pulp !

    Ce deuxième volet bien qu’un poil en dessous du premier, présente l’avantage de jouer entièrement sur l'effet de surprise puisque il ne cherche jamais à imiter son aîné. Jugé en général comme le moins bon de la saga, je n’irai pas dans ce sens, le jugeant pour de nombreuses raisons plus intéressant que Indiana Jones et la dernière croisade. Foisonnant de passages cultes, ce film mérite amplement d’être réévalué. Et comme il était dit sur l’affiche, depuis les aventuriers de l’arche perdue l’aventure à un nom : Indiana Jones !


    Lire la critique complète de Indiana Jones et le Temple Maudit par Richard B.

    90
  • La critique de Christophe B. : Un Spielberg en pleine forme

    Après Les aventuriers de l'arche perdue et E.T. , Steven Spielberg réalise la passe de trois avec Indiana Jones et le temple maudit. A savoir, placer consécutivement tous ces films dans les vingt plus gros succès commerciaux de l'histoire. Pas banal. Les années 1981, 1982 et 1984 constituent alors l'apogée de la carrière du wonder boy, où tout ce qu'il touche devient or. Un savant mélange d'ingrédients soigneusement étudiés semble être à la base d'un tel engouement du public. Pour la saga des Indiana Jones la composition miraculeuse, je vous la livre: Un personnage méticuleusement travaillé (un héros humain surtout ), un soupçon d'émotion, un rythme trépidant, la symbiose de l'image et du son et l'ensemble largement saupoudré d'humour.
    Pourtant Indiana Jones et le temple maudit ne satisfait guère notre alchimiste surdoué, jugeant les nouvelles péripéties de son héros trop sombres, trop dures. Assurément les moments de violence remplissent parfois l'écran. Citons : une brochette incandescente perforant un abdomen, un cœur arraché de sa cage thoracique et un molosse écrasé sous un rouleau. Les aventuriers de l'arche perdue comportait aussi des passages violents, dont une décapante décomposition finale qui aurait pu sortir d'un Evil Dead friqué. Il est cependant exact que globalement son ton s'avère plus sérieux. La raison en incombe au sujet abordant le thème de l'esclavagisme. Qui plus est, celui des enfants. Pas question donc de rire de ce genre d'ignominie. Malgré tout, cela n'empêche nullement l'humour de se développer dans les moments dit de détente. Ah, ce repas où sont servis une soupe pimentée aux petits yeux et de la cervelle de singe en sorbet, un régal. Simplement, lors des situations moralement délicates, l'humour est absent. Par instants l'atmosphère devient presque irrespirable, pesante. C'est le cas lors de la procession et son sacrifice humain qui représentent de longues minutes particulièrement angoissantes.
    Exit aussi les nazis, remplacés ici par un méchant prêtre adorateur d'une sorte de culte vaudou. Exit l'humour décapant du premier. Pourtant, le film n'est pas mauvais. Il est plus sombre que son prédécesseur, mais ce n'est certainement pas moi qui m’en plaindrai. Le film contient des scènes réellement horrifiques. Mais, comme je l’ai dit, j’ai plutôt apprécié cette nouvelle facette du légendaire aventurier. On ne perd rien en ce qui concerne l'action pure, au niveau de l'humour, tout y est, et les bons moments ne sont pas rares.
    Les scènes susceptibles d'engendrer de bonnes blagues sont rares, et il ne faut donc pas les louper. Car en dehors de celles-ci, on ne rigole guère. Les morts sont vraiment morts, et le sang n'est pas caché.
    Analysé globalement, le film paraît moins équilibré que le premier opus, charpenté par de longues plages actions puis détente. A ce niveau il comporte donc des faiblesses, qui ne le rendent néanmoins pas soporifique. Et puis, l'action, toujours rondement menée ravit sans cesse, ne se répétant jamais. Indy II nous révèle une prodigieuse course de wagonnets dans les profondeurs d'une mine. Une superbe montagne russe d'où le spectateur sort secoué, étourdi par le spectacle orchestré de main de maître par un Spielberg des grands jours.

    86
  • La critique de Nicolas L. : Bienvenue à Indy Mountain

    Personnellement, je trouve que le Temple Maudit est le moins intéressant (mais de justesse) des trois volets. Je sais que nombre d’entre vous ne seront pas d’accord. Car bizarrement, si les avis sont unanimes pour citer l’Arche Perdue comme le meilleur opus, la lutte est sévère et les avis divergent pour en désigner un dauphin. Cela reflète bien sûr les différences de goûts entre nous, spectateurs, qui sommes avant tout des sensibilités uniques. Ce deuxième tome, c’est vrai, contrairement au troisième qui renoue avec la trame du premier (trop, diront ses détracteurs), renouvelle totalement le mythe tout en modernisant un style littéraire et cinématographique autrement désuet. Mais au-delà d’une pure prouesse technique et narrative (ce qui n’est déjà pas si mal), je trouve qu’il est difficile de trouver quelque chose de remarquable dans ce Temple Maudit. Ceci étant dit, il est naturel que je leur préfère la subtilité et l’importance théâtrale laissée aux comédiens, qui sont les atouts de L’Arche Perdue, mais aussi, La Dernière Croisade. Maintenant, je vous avoue que je ne dis jamais non à un tour de manège…


    Lire la critique complète de Indiana Jones et le Temple Maudit par Nicolas L.

    83

Donnez votre avis sur le film Indiana Jones et le Temple Maudit

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (5)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 100

    C'est sans doute le film le plus fun de la série;avec le cabaret, le train de la mine le pont suspendu et Demi Lune.
    Han Solo, le 6 décembre 2003 0734
  • 90

    La trilogie des Indiana Jones est un très grand moment de distractions ; pas de temps mort. Cela change de certains films français, surtout les récents, qui eux trainent vraiment en longueur !!
    evin, le 2 mai 2005 0624
  • 100

    Le plus palpitant de la saga!!! "Indiana Jones et le Temple Maudit " est mon favorit!!! Je ne m'en lasse pas. C'est le pied à chaque fois que je le vois.
    richard8569, le 5 juin 2008 2108
  • 70

    Spielberg revisite Indiana Jones pour le meilleur et pour le pire. Le premier épisode s'apparentant à un coup de maître, sa suite choisit d'emprunter la voie du parc d'attraction et multiplie les scènes d'actions jusqu'à l'overdose. Le problème ne vient pas tant du scénario cliché ou des péripéties surréalistes mais plutôt de l'aspect film d'horreur pour enfant. On fait un gentil tour de manège mais il n'en reste pas grand chose au bout du compte. Divertissant mais pas culte.
    G7K, le 26 mai 2013 1821
  • 80


    Un spectaculaire tour de grand huit, multipliant les séquences cultes à un rythme infernal. Néanmoins le tout est parfois un peu trop caricatural et manque un peu de liant pour en faire un chef-d'œuvre.
    G7K, le 19 novembre 2016 2333

8 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 87 sur 100.