75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche SOS Fantômes [2016]

Film réalisé par Paul Feig. Etats-Unis d'Amérique


60

Anecdotes de SOS Fantômes

  • Désapprobation misogyne

    Peu de temps après la confirmation que S.O.S. Fantômes serait un reboot 100% féminin déconnecté des épisodes précédents, Ernie Hudson ne s'est pas privé de donner son avis sur ce qu'il juge être "une mauvaise idée." Selon l'interprète de Winston Zeddemore, "si ça n'a rien à voir avec les deux films précédents, et qu'il n'y a que des femmes, pourquoi appeler cela S.O.S. Fantômes ? (...) Je pense que ce serait une erreur que de faire un nouveau film sans les gars."

  • Thor contre les Ectoplasmes

    Alors que l'équipe du premier S.O.S. Fantômes était 100% masculine, épaulée par une femme standardiste (en l'occurrence Annie Potts), Paul Feig s'est amusé à suivre la logique inverse : une équipe 100% féminine, aidé par un homme standardiste ! Et quel homme... C'est Chris Hemsworth alias Thor qui se chargera de répondre au téléphone. Les ectoplasmes n'ont qu'à bien se tenir.

    Thor contre les Ectoplasmes
  • Le casting idéal de Bill Murray

    Alors même que les noms des membres de cette nouvelle équipe féminine n'avaient pas été révélés, Bill Murray s'est autorisé à donner son opinion sur celles qu'il aimerait voir lui succéder. Linda Cardellini, Melissa McCarthyKristen Wiig et Emma Stone auraient formé, selon lui, une équipe de choc. Deux des quatre comédiennes citées feront finalement partie du projet.

  • Emma Stone refuse le rôle !

    Courtisée par la production pour tenir l'un des rôles principaux de ce reboot, Emma Stone a préféré décliner l'offre. Dans les colonnes du Wall Street Journal, la comédienne est revenue sur les raisons de son refus : "Le scénario était vraiment drôle. J'avais simplement l'impression que ce n'était pas le bon timing pour moi. S'engager sur une franchise est un gros investissement (...) J'ai besoin d'un peu de temps avant de plonger à nouveau dans ces eaux" a-t-elle déclaré. Rappelons qu'Emma Stone incarnait Gwen Stacy dans les deux volets de The Amazing Spider-Man. Mais même si l'actrice a refusé ce rôle, les fans garderont en tête cette parodie du film d'Ivan Reitman dans une séquence culte de Bienvenue à Zombieland.

  • Reboot complet

    Dans ce reboot, Paul Feig a surtout voulu transposer l'esprit des premiers films, davantage que l'intrigue. Il a ainsi préféré créer de nouveaux personnages et situer cette nouvelle aventure dans un New York qui n'avait encore jamais connu de fantômes.

  • Cap ou pas cap ?

    Leslie Jones était un peu effrayée à l'idée de se lancer dans une foule en délire d'un concert de rock pour les besoins d'une scène de S.O.S. Fantômes. Pour la convaincre, Paul Feig s'est donc lui-même jeté dans la fosse. "C’était très amusant !" confie-t-elle. "Le plus étonnant, c’est que Paul a exécuté la cascade avant moi ! Nous étions partants tous les deux pour que je la fasse moi-même, mais j’étais un peu nerveuse à la perspective de plonger et d’atterrir sur les tapis. Paul a décrété qu’il ne me laisserait jamais faire quelque chose qu’il ne ferait pas lui-même, et hop, il s’est jeté d’un seul coup, avec son costume impeccable, et a atterri sur les tapis. Si cet homme pouvait faire ça dans son beau costume, alors moi aussi j’en étais capable !".

Making of / Astuces de tournage de SOS Fantômes

  • Fantômes plus vrais que nature

    Les fantômes présents dans S.O.S. Fantômes ont tous une base humaine. Ils sont effet joués par des acteurs puis retouchés par ordinateur, comme l'explique Paul Feig : "Nous avons éclairé de vrais acteurs avec des effets de lumière et des LED afin de pouvoir les filmer en train de jouer. Ensuite nous avons traité les images pour leur donner cet aspect surnaturel et avons ajouté les effets visuels".

    Le chef costumier Jeffrey Kurland va plus loin : "D’abord, nous avons dessiné les costumes, puis nous avons réalisé des combinaisons lumineuses que les acteurs devaient porter dessous afin de leur apporter de la luminosité. Les tissus des costumes ont dû être fabriqués spécialement parce qu’ils devaient être suffisamment fins pour laisser passer la lumière tout en ayant l’allure du vrai tissu dans lequel était censée être taillée la tenue du fantôme". Trucages à l’ancienne et animation en images de synthèse ont ainsi été mélangés pour obtenir le meilleur résultat possible.

    Fantômes plus vrais que nature

Notes de production de SOS Fantômes

  • Suite alternative

    Pendant les années 1990, le scénariste Dan Aykroyd avait une autre idée pour le troisième volet de la franchise SOS Fantômes : situer l'action dans une version alternative horrifique de New York.

  • Coïncidence amusante

    27 ans séparent S.O.S. Fantômes du deuxième volet de la saga Ghostbusters, sorti en 1989. En 2011, l'actrice Mindy Kaling avait évoqué dans son livre l'idée d'un remake 100 % féminin. Si l'actrice n'a pas de lien avec ce reboot, elle s'est toutefois montrée visionnaire.

  • Souvenirs, souvenirs

    Melissa McCarthy partage l'un de ses meilleurs souvenirs du tournage de S.O.S. Fantômes : le moment où elle a enfilé le fameux proton pack pour la première fois. Elle raconte : "Pas de magie du cinéma ici : c’est aussi lourd que ça en a l’air ! Surtout pour ce qu’on a dû faire avec : plonger, courir, se battre… Chaque fois qu’on se fait exploser la tête et qu’on tombe sur le dos, il y a des angles et des trucs pointus et irréguliers qui nous labourent les côtes. D’un autre côté, je déteste quand on voit un personnage courir à l’écran et qu’on sent que ce qu’il porte est trop léger pour ce que c’est censé être. Voilà une chose qui n’arrivera pas sur ce film ! On a l’air d’en baver précisément parce qu’on en bave". L'actrice a réalisé ses propres cascades quand cela était possible.

  • Rêve éveillé

    Leslie Jones a eu beaucoup de mal à croire que Paul Feig allait lui donner sa chance pour jouer dans S.OS. Fantômes. Elle a appris la nouvelle le même jour que celle de son entrée au Saturday Night Live. "J’ai vécu suffisamment longtemps pour savoir qu’il ne faut rien croire avant de l’avoir vu de ses yeux ! Quand on m’a dit qu’un nouveau S.O.S. Fantômes se préparait, je n’ai pas voulu y croire. Puis, quand on m’a dit que Paul pourrait bien vouloir de moi dans son film, je n’ai pas voulu y croire non plus, je pensais qu’il prendrait Queen Latifah. Et puis j’ai reçu un coup de fil disant que Paul voulait me voir, et je l’ai effectivement rencontré", se souvient-elle. "Et même encore au moment où j’étais assise face à Paul, tout ce qui me tournait dans la tête, c’était : « Il va voir qui je suis vraiment et il ne voudra pas de moi dans son film. » Et puis il m’a dit : « C’est exactement ça que je veux. Je vous veux dans mon film. » Même encore là, j’avais l’impression de rêver tout éveillée. D’un moment à l’autre, j’allais me réveiller dans mon lit, dans mon appartement de Santa Clarita, pour m’apercevoir que rien de tout ça n’était vrai. Mais quel rêve merveilleux !".

  • Vrais scientifiques pour vraies armes

    Le chef décorateur Jefferson Sage explique comment deux scientifiques ont pu l'aider à confectionner des armes faites de bric et de broc destinées à chasser les fantômes: "Nous avons contacté deux physiciens au MIT qui nous ont parlé des connaissances scientifiques qui auraient pu être exploitées pour mettre au point ces appareils imaginaires. C’était passionnant. Ils nous ont donné des idées applicables concrètement, des notions qui nous ont servi de base pour les objets qu’utilisent les chasseuses de fantômes", se souvient-il.

  • Nouvelle voiture

    Alors qu'une ambulance Cadillac servait de véhicules aux chasseurs de fantômes réunis, c'est dans un corbillard Cadillac qu'évolue la nouvelle génération : "Nous avons voulu garder le côté amusant du premier Ecto-1, mais en nous l’appropriant. J’adore la ligne de cette voiture, élancée mais évoquant un gros paquebot. Et puis quoi de plus adapté qu’un corbillard pour travailler avec les morts ?" explique Paul Feig. Un directeur artistique adjoint a également été assigné exclusivement à cette voiture pendant plusieurs semaines : il a équipé le toit d’accessoires ayant l’apparence de machines, de harnais, de tubes, de réservoirs, en ajoutant une sirène, un haut-parleur, une antenne, des batteries...

Easter Eggs de SOS Fantômes

  • Le plein de caméos

    Un reboot 100% féminin certes, mais pas sans quelques anciens qui feront une petite apparition clin d'oeil dans ce nouveau film signé Paul Feig. C'est notamment le cas de Bill Murray, alias Peter Venkman dans la version originale, et de son acolyte Dan Aykroyd, dans des rôles cette fois différents.

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.