75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Une histoire de Star Wars : Rogue One [2016]

Film réalisé par Gareth Edwards. Etats-Unis d'Amérique


85

Anecdotes de Rogue One

  • Contexte

    Se situant chronologiquement entre La revanche des Sith (Episode III) et un Nouvel Espoir (Episode IV) le premier film de la Guerre des étoiles de 1977, Rogue One : A Star Wars Story raconte le vol des plans de la station spatiale de l'Etoile noire. Il s’agit de plans que l'on sait être remis de la princesse Leia à R2-D2 dans l'épisode IV avant d'être capturée par Dark Vador... Ces informations qui avaient été dérobées par des rebelles au péril de leur vie et qui ont permis la destruction de l'immense vaisseau de l'Empire sont au coeur de Rogue One : A Star Wars Story.

  • Acteurs et actrices pressenti(e)s

    Tatiana MaslanyRooney Mara et Kate Mara ont chacune auditionné pour le rôle de Jyn Erso finalement revenu à Felicity Jones. Côté hommes, Joel Edgerton, Dominic WestMark StrongTaylor KitschJoel KinnamanSam WorthingtonCharlie Hunnam et Gerard Butler ont chacun été plus ou moins pressentis pour jouer un personnage présent dans Rogue One : A Star Wars Story.

  • Rogue One, c’est quoi ?

    Il faut remonter au tout premier épisode de la saga Star Wars pour comprendre. Après la bataille de Yavin, à la fin de l’épisode IV, et la destruction de l’Etoile Noire par les X-Wing des rebelles, les survivants du raid sont sélectionnés pour constituer un escadron d’élite, la fine fleur des pilotes de la Rébellion : l’Escadron Rogue. Parmi eux se trouvent notamment Luke Skywalker (le premier chevalier Jedi de l’escadron) et Wedge Antilles (le seul pilote à avoir participé – et survécu - aux destructions des deux Etoiles de la mort coup sur coup). C’est le chef de cet escadron (poste assuré successivement par Luke et par Wedge), que l’on appelle Rogue One (ou Rogue Leader). 

    Entre autres batailles et missions de sauvetage, l’Escadron Rogue participe à la grande bataille de Hoth contre les quadripodes impériaux, que l’on peut voir au début de L’Empire contre-attaque, et bien sûr à la bataille d’Endor, pour la destruction finale de l’Etoile de la mort dans Le Retour du Jedi.

  • Plus réaliste

    Rogue One : A Star Wars Story a été conçu dans une optique plus réaliste avec moins de magie et de Force, et plus de batailles. L'ambiance du film se situera entre Il faut sauver le soldat Ryan, La Chute du Faucon Noir et Zero Dark Thirty, soit trois films possédant des scènes d'action aussi impressionnantes que réalistes.

  • Retrouvailles

    Rogue One : A Star Wars Story marque la seconde collaboration entre le metteur en scène Gareth Edwards et le compositeur Alexandre Desplat après Godzilla en 2014. A noter que le second avait déjà repris un thème de John Williams lorsqu'il travaillait sur Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 1 et Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 2.

  • Ben Mendelsohn en méchant

    L’Australien Ben Mendelsohn incarne le méchant du film. Révélé au public international avec Animal Kingdom dans lequel il campait un terrifiant gangster héroïnomane et meurtrier, l’acteur a depuis enchaîné les rôles de bad guy, à l’image de Danny Rayburn dans la série Netflix Bloodline.

  • De vrais militaires

    Après avoir signé un accord de confidentialité et s’être défaits de leurs téléphones mobiles, une quarantaine de soldats a rejoint un plateau de tournage de Rogue One : A Star Wars Story le temps d’une séquence de bataille avec les stars du film, qu’ils avaient interdiction d’approcher. Amusés, les militaires ne se sont pas formalisés de ces précautions, rappelant qu’ils sont très habitués à dissocier les officiers des non-gradés.

Making of / Astuces de tournage de Rogue One

  • Le metteur en scène

    C'est le jeune Gareth Edwards, réalisateur de Godzilla, qui a été choisi par Lucasfilm et Disney pour mettre en scène le premier des trois spin-offs prévus autour de la saga Star Wars. Le cinéaste déclare :

    "Dès lors que j'ai vu Star Wars, je savais exactement ce que je voulais faire pour le reste de ma vie - rejoindre l'Alliance rebelle ! Je ne pourrais pas être plus excité et honoré de participer à cette mission avec Lucasfilm."

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.