75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Jack Barron et l'éternité [1971]
Jack Barron et l'éternité >

Jack Barron et l'éternité - Roman (1971)

Roman écrit par Norman Spinrad. Etats-Unis d'Amérique


95
Staff (1)95
Membres (1)-
Date de sortie en France : 1er janvier 1971

Jack Barron et l'éternité synopsis

Jack Barron est une icône de la télévision, un redresseur de torts moderne, le donneur de coups de pied au cul pour 100 millions de gogos accrochés à leur écran tous les mercredis soirs. Pour l'irrésistible présentateur, malgré la corruption, la pauvreté et la ségrégation, c'est le

Titre Original : Bug Jack Barron
Jack Barron et l'éternité fait partie de l'oeuvre Jack Barron et l'éternité.
Thèmes abordés dans Jack Barron et l'éternité : Science-Fiction

Critiques du staff de Jack Barron et l'éternité

Editions de Jack Barron et l'éternité

Voir toute la gamme de produits

Casting de Jack Barron et l'éternité

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (1)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • "Demeurez un rêveur, et vous ne réaliserez jamais votre rêve; plongez dans la mêlée, et quand vous aurez accompli votre rêve vous verrez que c'était du pipi de chat au départ."

    Jack Barron, c'était le jeune révolté, communiste révolutionnaire de tous les combats pour la justice sociale, pour l'égalité entre les ethnies, mais le temps passe, Jack a 30 ans et pour lui c'est fini les conneries. Jack est devenu animateur télé avec sa propre émission « Jack barron bug » suivit par près de 100 millions d'américains selon les sondages. C'est une sorte de super Julien Courbet qui n'hésite pas à se frotter aux gros. Jack Barron, la star du show-biz, le fouteur de coup de pied au cul comme on le surnomme. Enfoncer des couteaux dans le dos des riches et des politiciens oui, mais Barron connaît les limites à ne pas franchir, car il sait très bien que s'il va trop loin les puissants ont suffisamment d'influence pour supprimer son émission. Jack Barron un baisse-froc? Assurément. Son émission, c'est ce qu'il aime le plus au monde, juste derrière Sara son grand amour, mais Sara n'a pas voulu regarder la réalité en face, elle est resté un « bébé Bolcheviks » et Jack a tourné cette page de sa vie. Il préfère être un poil à gratter consensuel et vivre d'histoires d'amour sans lendemain.


    "Il ne fait aucun doute que la présence de l'Homme sur la Terre ne soit l'aboutissement le plus parfait et le plus efficace d'un processus évolutionnaire tendant à transformer le plus possible d'aliments en merde."

    L'actualité du moment, dont tout le monde parle, c'est la fondation pour l'immortalité. Si, officiellement la fondation, ne fait que cryogéniser des gens contre une forte somme d'argent, elle développe aussi des recherches pour faire vivre un être humain éternellement. Son président Benedict Howards, est un homme d'influence, immensément riche et manipulateur, corrupteur de politiciens, il ne laisse personne se mettre en travers de son chemin. Mais Howards a besoin de l'opinion populaire pour faire passer son projet loi, donnant à sa fondation le monopole de la vie éternelle et l'émission de Barron où les critiques pleuvent sur la fondation (discrimination raciale, immortalité réservée qu'aux riches) lui mets des bâtons dans les roues. Pour Howards, il ne reste plus qu'une chose à faire, mettre Barron dans sa poche, le faire plier. Comment? en remettant Sara dans la vie de Barron, ou encore faire un cadeau qui ne se refuse pas, l'immortalité.

    Norman Spinrad, auteur engagé, a l'habitude de faire remuer avec ses livres coups de poing (rêve de fer, les miroirs de l'esprit, rock machine). Jack Barron est bien plus qu'un indémodable classique de la science fiction. Il est considéré comme étant le chef d'oeuvre de cet auteur. Subversif, au parler cru, satyre du monde du show-biz, de la finance, et de la politique américaine. Il décrit avec force la soif du pouvoir de quelques gens sur tout un pays. C'est aussi l'affrontement entre deux hommes avec leurs morales divergentes sur un ton grinçant. Au jeu, du poker menteur, bien malin celui qui abaissera la dernière carte.

    Note:9,6
    sarouken, le 29 mars 2008 14:12
    -

Autres romans du même auteur Norman Spinrad

  • Voir la fiche Les Années fléaux [1996]
  • Voir la fiche Il est parmi nous [2009]
  • Voir la fiche Oussama [2010]
  • Voir la fiche Bleue comme une orange [2001]
  • Voir la fiche Rêve de fer [1977]
  • Voir la fiche Les solariens [1969]
  • Voir la fiche Deus Ex [1994]
  • Voir la fiche Le Printemps russe [1992]

Informations complémentaires sur Jack Barron et l'éternité

  • Titre (France) : Jack Barron et l'éternité
  • Titre (Etats-Unis d'Amérique) : Bug Jack Barron