75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child [1996]

Film (Direct to Vidéo) réalisé par Kaoru Kuramoto . Japon


-
Staff (0)-
Membres (0)-
Date de sortie en France : 1er janvier 1996
Avec : Saya Hidaka (Miko-Mido)

La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child synopsis

Deuxième parie de la trilogie.

Titre Original : Injû gakuen 2: Mashô no hime tanjô jissha hen
La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child fait partie de l'oeuvre La Blue Girl.
Thèmes abordés dans La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child : Fantastique , Horreur et épouvante , Lutte du Bien contre le Mal , Anges et Démons , Adulte / Hentai , Sadisme / Torture / Snuff / WIP , Action ( Guerre , Aventures, Combat)

Acheter La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child en un clic

Casting de La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Autres films (direct to vidéo) du même auteur Kaoru Kuramoto

  • Voir la fiche La Blue Girl Live 3: Lady Ninja [1996]

Autres films (direct to vidéo) de la même oeuvre La Blue Girl

  • Voir la fiche La Blue Girl Live 3: Lady Ninja [1996]
  • Voir la fiche La Blue Girl: Revenge of the Shikima Realm [1994]

Informations complémentaires sur La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child

  • Titre (France) : La Blue Girl Live 2: Live Birth of the Demon Child
  • Titre (Japon) : Injû gakuen 2: Mashô no hime tanjô jissha hen