75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Beyond Good & Evil [2003]
 

Jeu Vidéo de Michel Ancel. France


89

Critiques du staff sur le jeu vidéo Beyond Good & Evil

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de Ryosan : Au-delà du jeu vidéo

    N'avez-vous jamais éprouvé quelque chose de fort en jouant à un jeu vidéo ? Peu sont les jeux capables de vous entraîner dans une aventure onirique où l'on sent que tout peut arriver et où on l'on éprouve un plaisir indissimulé et surtout... des sentiments. Beyond Good & Evil en fait partie.
    Beyond Good & Evil, c'est avant tout un univers cohérent et merveilleux, une planète (Hillys) qui vit au rythme de la guerre qui oppose les Hillyens aux DomZ, des extraterrestres peu enclins à épargner femmes et enfants. Les sections Alpha, l'armée d'élite Hillyenne, annonce à grands coups de slogans publicitaires défendre les habitants des attaques DomZ. Et pourtant, un groupement de rebelles (le Réseau Iris) ne cesse de mettre à mal la propagande du gouvernement en révélant, preuves à l'appui, des événements louches. Mais qui dit la vérité ?
    C'est dans ce climat bouillant que Jade, jeune reporter photographe de 20 ans, tente de découvrir la vérité, la vraie, et non celle scandée par tous les médias de la planète. Soutenue par quelques compagnons aux rangs desquels figurent son oncle Pey'J (un cochon râleur digne de Porco Rosso) et Double H (un reporter du Réseau Iris qui ne jure que par son manuel).
    Difficile de qualifier Beyond Good & Evil, puisque ce jeu s'inspire du meilleur pour plonger le joueur dans une aventure sans répit durant laquelle il sera amené à se battre, à s'infiltrer, à conduire un hovercraft, à chercher des preuves à l'aide de son appareil photo, à partir en quête de perles pour améliorer ses capacités, à recenser toutes les espèces animales de la planète, à... Pfiou, impossible de tout décrire tant le gameplay de BG&E s'avère varié et sans cesse renouvelé. Tout comme le plaisir de jeu à vrai dire. Et comme toutes les séquences s'enchaînent naturellement et que la prise en main se montre évidente à chaque fois, rien ne vient entraver la progression du joueur qui peut donc se laisser immerger dans cet univers onirique.
    Car oui, Beyond Good & Evil est une véritable ode à la nature, à la simplicité de la vie, à la paix. Michel Ancel (créateur de Rayman, faut-il le rappeler ?) et son équipe se sont inspirés des productions asiatiques (Hayao Miyazaki en tête) pour nous pondre un petit chef d'oeuvre du jeu vidéo bourré de clins d'oeil et de références pas toujours faciles à trouver. Citons pêle-mêle Porco Rosso, Le 5e élément et Rayman pour les plus évidentes. Un dernier point très important à citer : les compositions musicales. Pour faire simple (j'en ai déjà beaucoup dit), sachez qu'une BO mériterait amplement d'être éditée. Et là, tout est dit.
    Le seul point négatif que l'on peut citer consiste en sa durée de vie relativement faible (15h en moyenne pour un bon joueur). Le plus dur n'étant bien sûr pas la durée moyenne mais le fait que l'on aimerait rester plongé dans ce jeu plus longtemps. Et comme pour combler cela, Ubisoft a eu la bonne idée de mettre en ligne sur le site officiel du jeu "la Darkroom", une zone spéciale où l'on peut découvrir du contenu supplémentaire (dont le making of du jeu), un classement mondial des meilleurs joueurs de BG&E et également une mission pouvant débloquer un bonus inédit dans le jeu lui-même !! Sympa ;)
    Allez, vous l'avez compris, Beyond Good & Evil est déjà un succès critique énooorme. Il ne tient qu'à nous tous d'en faire un hit de la fin d'année 2003. En plus BG&E est un jeu français...

    95
  • La critique de Bastien L. : Le mystère du pouvoir de Jade...

    Ce jeu est une telle expérience qu’il est vraiment difficile de le décrire, un conseil reste cependant : Courez l’essayer ! D’une part il n’a pas trop vieilli et d’autre part se serai rendre justice à un des meilleurs jeu français qu’il soit. Rarement un jeu nous aura fait autant regretter une durée de vie un peu courte…


    Lire la critique complète de Beyond Good & Evil par Bastien L.

    87
  • La critique de Pivwan : Bienvenue sur Illys

    Entrez dans un univers fantastique peuplé d'humains, de porcs et autres animaux parlants.
    Entre la musique qui vous met vite et bien dans l'ambiance(je vous recommande les combats contre les spectres) et le graphisme très lèché, vous serez immergé dans un monde que vous avez déjà vu quelque part... Allez-y cherchez bien... Oui, il s'agit du monde de Rayman et pour cause: les deux jeux ont le même créateur: Michel Ancel. Une maniabilité plus que correcte (bien que la caméra se coince quelques fois dans des angles impossibles), des phases de jeu variées sans être trop "light", voici quelques uns des ingrédients d'un jeu qui vous assurera de longues nuits blanches...

    85

Donnez votre avis sur le jeu vidéo Beyond Good & Evil

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (8)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 100

    AAARRRGGGHHH!!! Je ne peux accepter que l'on ne mette pas la note maximale à ce jeu, malgré sa facilité, il faut avouer...
    Graphismes sompteux, musiques... waouh!!! un scénario parfaitement ficelé, un monde vaste et vivant, une durée de vie énorme et surtout un mélange de genres merveilleux (les phases d'infiltration sont au top) ; des minis jeux trop prenants... Ah... vivemet la suite, car il y en aura une, et ceux qui ont eu le courage et l'honneur d'attendre la fin du générique le savent...
    Merci M.Ance!!!
    The Bumper, le 2 janvier 2004 1902
  • 100

    Sublime, incroyable, pas de mots pour décrire un jeu pareil. Disons que je suis entièrement d'accord sur tous les points avec Ryosan.
    Natspazio, le 22 février 2004 1701
  • 100

    Après avoir fini le jeu 4 fois dont une fois en six heures 34 je ne m'en lasse toujours pas esperons qu'il y aura une suite.
    solid snake, le 16 mars 2004 1415
  • 80

    j'ai fini le jeu, mais comme toutes mes sauvegardes sont sur la lune et que j'en n'ai gardé aucune sur Hyllis, je ne peus plus y rejouer et profiter des bonus caché de Ubi. C'est trop bete, ils auraient du nous faire revenir sur Hyllis pour pouvoir sauvegarder a la fin.
    Zaz, le 15 avril 2004 0302
  • 80

    Tout est dit dans le titre. Le jeu dispose d'une durée de vie un peu trop courte (12 heures de jeu pour un joueur moyen) mais le scénario, la musique, les personnage, tout y est pour faire de ce jeu un excellent divertissement. Une fois qu'on a commençait à y jouer, on ne peut plus lacher la manette. C'est tout ce qu'on demande à un jeu vidéo. Alors vivement la suite avec, j'espère, un mode multijoueur pour prolonger la durée de vie.
    LoneStarr, le 30 avril 2004 0532
  • 90

    Que dire si ce n'est que ce jeu est une pure merveille,le bijou d'Ubi Soft.J'ai eu beau terminer ce jeu cinq fois,je ne lui est trouvé que deux ou trois défauts minimes.Tout d'abord la durée de vie est un poil trop courte, et autrement le fait que l'on ne puisse pas retourner sur Hillys à la fin du jeu pour débloquer tous les bonus.A part ça BRAVO!!!
    Joey W, le 10 avril 2005 1437
  • 100

    CE jeu est tros bien j'en pleurai il vaut vraiment le coup
    TROS, le 26 décembre 2006 1838
  • 100

    Rien à rajouter par rappport aux autres critiques, liberté superbe, personnages attachants, univers très dévelloper, artistiquement c'est très très beau. Effectivement, le jeu est facile et court mais ça vaut le coup de découvrir Jade et son histoire, même si ubisoft n'annonce pas de suite, je suis certain qu'on retrouvera Jade tôt ou tard.
    Nimitz, le 1er février 2007 0715

11 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 91 sur 100.