75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Les Chroniques de Riddick [#2 - 2004]

Film réalisé par David Twohy. Etats-Unis d'Amérique


70

Anecdotes de Les Chroniques de Riddick

  • Le rêve de Vin diesel

    Les Chroniques de Riddick est la seule suite que Vin Diesel ait accepté de tourner. Il a ainsi préféré retrouver le sombre personnage qui le révéla, en déclinant 2 fast 2 furious et XXX : state of the union. Preuve de son attachement au projet, le comédien est également producteur du film.
    "Vin est un homme étonnant", témoigne le comédien Karl Urban, qui incarne le Necromonger Vaako. "Lors de notre première rencontre, il n'a fait que parler du film pendant cinq heures ! Il est extraordinairement focalisé ? pas seulement sur son propre rôle, mais sur l'ensemble de la distribution. Il veut que chaque personnage soit mis en valeur et que leurs relations soient solides et cohérentes. Il désire aussi que le film puisse être vu et revu. Les Chroniques de Riddick est un film de David Twohy, mais c'est le rêve de Vin Diesel".

  • Des décors bien réels

    David Twohy prit, dès le début du projet, le parti de faire construire la majorité des décors du film grandeur nature, afin que les comédiens se sentent réellement au coeur de l'univers de Riddick. Six plateaux des Mammoth Studios de Vancouver furent ainsi mis à contribution, soit autant que la surface totale des Studios Universal ! Le décor de l'intérieur du Basilica, le vaisseau des Necromongers, mesurait ainsi 73 mètres de long sur 30 de large et 14 mètres de haut, pour une consommation record de bois, devant les décors de X-Men 2. Du jamais vu pour les Mammoth Studios !

  • Vin carbure au Diesel

    Refusant d'être doublé sauf cas d'absolue nécessité, Vin Diesel tourna la majorité de ses cascades et des nombreuses scènes de combats qui émaillent Les Chroniques de Riddick. "Vin est un athlète fabuleux, aérien", explique le chef-cascadeur Bob Brown. "Nous disposions de peu de temps pour l'entraîner et avons donc préparé à son usage une maquette vidéo de l'ensemble des combats, réalisée avec notre équipe de cascadeurs. Vin a regardé cela, y a introduit ses touches personnelles, a décidé des corrections à apporter, et le jour du tournage, a enchaîné ses mouvements comme s'il les avait préparés pendant des semaines".

  • Les chroniques de Riddick en chiffres

  • 15 000 litres de peinture
  • 7 300 mètres de tissu
  • 600 costumes complets
  • 450 kilomètres de planches
  • 300 figurants
  • 275 menuisiers
  • 130 jours de tournage
  • 110 générateurs
  • 85 sculpteurs et mouleurs
  • 75 costumiers
  • 75 peintres
  • 60 t-shirts, 25 paires de bottes et 40 pantalons pour la
  • tenue de Riddick
  • 42 éclairagistes
  • 20 habilleurs pour les soldats Necromongers
  • 2 mois de conception pour les gants du Lord Marshal

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.