Voir la fiche Les Chroniques de Riddick [#2 - 2004]

Film réalisé par David Twohy. Etats-Unis d'Amérique


70
Les Chroniques de Riddick [#2 - 2004]

Staff (5)70
Membres (8)72
Film réalisé par David Twohy
Avec : Keith David (Imam) , Karl Urban (Vaako) , Vin Diesel ( Riddick)

Date de sortie au cinéma en France : 18 août 2004
Titre Original : The Chronicles of Riddick
Les Chroniques de Riddick fait partie de l'oeuvre Les chroniques de Riddick.
Thèmes abordés dans Les Chroniques de Riddick : Planet opera , Extraterrestres

Synopsis de Les Chroniques de Riddick

La suite des aventures de Richard B. Riddick, l'anti-héros nyctalope de Pitch black. Ce dernier vivra une histoire d'amour avec une dénommée Kyra et se retrouvera traqué par deux sectes opposées dans une immense croisade.

Critiques du staff de Les Chroniques de Riddick

Voir toutes les critiques

Photos, Images, Affiches & Vidéos de Les Chroniques de Riddick

  • Image 01
  • Image 02
  • Image 03
  • Image 04
  • Image 05
  • Image 06
  • Image 07
  • Image 08

DVD / Blu-Ray de Les Chroniques de Riddick

Voir toute la gamme de produits

Conseils d'achat

Casting Sélectif de Les Chroniques de Riddick

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (8)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • Je l'attendais avec impatience, je l'ai vu. Voici mon impression à chaud.

    Chapitre premier: "Pitch Black"
    Pitch Black(2000) était un petit film B de science fiction. Dans un cadre hostile, tout un groupe de rescapés du crash d'un vaisseau spatial se serre les coudes pour survivre et essayer de partir au plus vite.
    1er problème: Un détenu hors la loi qui faisait partie du voyage rôde dans le coins, Riddick.
    2ème problème: Il apparaît que des aliens affamés peuplent les lieux.
    3ème problème: Une éclipse totale s'annonce... et ses créatures, elle ne sortent que la nuit!
    Pour survivre, une seule solution s'impose: faire "confiance" à Riddick et le laisser les guider, il est le seul à voir dans le noir et à avoir l'instinct pour sortir de cette belle mélasse.
    C'est là que se pose le 4ème problème: Riddick, lui, il en a rien à foutre de les sortir de là! Il peut très bien se tirer tout seul et se passer du boulet que constitue le groupe.
    La suite, vous la connaissez. Ou alors, c'est le moment de regarder ce petit film de SF qui est devenu grand!

    Premier vrai (et bon) rôle de Vin Diesel, Riddick est un personnage à part entière et charismatique. Hors la loi dont la tête est mise à prix un peut partout, il est sans-cesse pourchassé par des chasseurs de prime et se réjouit de sa "bonne" réputation de trouble fête. C'est bien simple, il est à la prison comme chez lui et connait tous les petits coins douillets où on sert de la bonne soupe et du pain sec entre six murs.

    Et devinez quoi, c'est justement lui le personnage central du nouveau film de David Twohy (Timescape, The arrival, Abimes).

    Chapitre second: "Les Chroniques de Riddick"
    Annoncé comme une suite au dimensions et au budget accordéonesques, Les Chroniques de Riddick se devait de mettre en valeur son anti-héro de la plus belle des manières. Les pari est tenu! Comme le laissaient présager les affiches, images et autres vidéos de promotion, le film est simplement somptueux et brille de mille feux. L'univers esquissé par Twohy dans Pitch Black prend ici une toute autre dimension et on tombe réellement dans un genre différent: le space opera. Le film introduit une nouvelle nation: les necromongers. Faisant partie d'une super puissance pseudo-religieuse et fasciste, leur but est de rallier, par la force, toutes les civilisation à leur cause. Leur méthode de contact est bien simple: on s'écroule sur la planète, on converti le peuple et on rase ce qui reste. Un grand classique de la courtoisie internations souvent pratiquée.

    Ces débarquement donnent lieu a des superbes scènes comme il ne nous a pas été donné d'en voir depuis très longtemps en SF! Le design de la civilisation necromonger est très particulier, il reprend avec succès (à mon sens, en tous cas) des éléments du moyen-âge et mélange le tout avec des éléments romains et futuristes. Une ambiance très sombre qui joue sur les ombres et lumière et qui en impose. J'ai eu l'impression de retoucher en partie au visuel du "Dune" de David Lynch! La photo est magnifique et les décors comme les détails insignifiants sont soignés, vraiment, enfin un vrai univers de SF comme on les aime! twohy va bien plus loin que George Lucas dans le côté obscur et nous offre des images d'une beauté plastique toute personnelle et envoutante. Bien sûr, question de goûts et de couleurs! Certains trouvent les décors lourds, pompeux et kitsch. Kitsch, un peu oui. Mais franchement, c'est grand!

    Riddick. Toujours aussi acide et gouja, interprété par un Vin Diesel super à l'aise et en grande forme, il est parfait. Du début à la fin il agit dans son intérêt, toujours. Le solitaire nihiliste découvert dans Pitch Black, il le reste jusqu'à la fin. Par certains côtés il rappelle un certain Snake et par sa force et sa cruauté le grand Conan (le barbare, pas le hamster). Toute la partie du film axée sur lui constitue une fresque jouissive assaisonée de testosterone et de vélocité, reprenant avec succès ce qui faisait de Pitch Black un film savoureux. Les scènes d'ouverture et sur Crematoria en sont de parfaites illustrations.

    Annoncé comme un film épique, axé sur un anti-héro (antisociaaaaaaaal, air connu) balancé au milieu d'une "guerre des mondes" grandiose, sorte de péplum spatial, "Les Chroniques de Riddick" rempli la moitié du contrat. le film commence sur des charbons ardents et nous offre du grand spectacle! L'intrique se dévoile rapidement, on attend beaucoup du film! On suit Riddick dans ces (més)aventures, on en apprend plus sur le personnage, ses origines, ses "motivations" et on retrouve des éléments de Pitch Black tout au long du film. Malheureusement, on sent à plusieures reprises que le réalisateur a du couper à la hache certains passages. Effectivement, d'un premier montage de 3h00, il reste au film en salle 1h59. 1h00 en moins! C'était une demande du studio. Reste qu'il s'agit du premier film de cette envergure pour le cinéaste qui monte qui monte et qui s'est toujours attaché au genre B. Ces précédents films sont des réussites menées avec un petit budget, alors peut-être a-til été dépassé par l'ampleur du projet? Un montage certe trop haché (qui se resent en particulier dans certaines scènes de bagarre), mais qui ne gache de loin pas la grande richesse du film. Le sens du détail de Twohy se sent à tout instant, décors, costumes, teintes, architecture: tout concorde.

    Nouveaux chapitres?
    Twohy et Vin Diesel rêvent d'une saga de Science Fiction noire, l'univers est en place et son guide en est un hors la loi sans amour du prochain mais à l'ego démesuré. Franchement, vivement la suite!

    Il nous reste a espérer que le film va marcher et que les recettes permettront la mise en oeuvre des nouvelles chroniques de Riddick, parce que la fin de cet épisode ouvre... d'énormes perspectives.

    Alors, je vous invite à la découvrir en salle. Et vivement une version Director's cut DVD selon la vision de Twohy. Le film le mérite emplement, car dans sa version actuelle, il est castré.

    tcherno.com
    tcherno, le 17 août 2004 22:42
    80

  • FILM DE SF ASSEZ SIMPA A REGARDER PLEIN D IDEE VISUEL MAI SANS PLUS
    DARCK SIDIAOUS, le 25 juin 2005 12:14
    50

  • tcherno a dit à propos de pitch black :

    "C'est là que se pose le 4ème problème: Riddick, lui, il en a rien à foutre de les sortir de là! Il peut très bien se tirer tout seul et se passer du boulet que constitue le groupe"

    Je ne suis pas vraiment d'accord avec ca. Riddick est un tueur impittoyable et un dur, Ok ! On sent a travers ce film qu'il a eu une vie dur, quelques embrouilles avec la justice, mais qu'il est pourchassé injustement.

    La vrai personnalité de Riddick est une personne au grand coeur, qui ne laissera pas tomber les autres, et s'il le fait croire à plusieurs moment dans le film, c'est pour justement tester ses compagnons et verifier s'ils meritent qu'il se donne la peine de les sauver ... subtile ^^. Ensuite, Riddick est humain, et agit en fonction de ses moyens d'humain : il sait qu'il n'est pas super man et qu'il ne sauvera pas le monde à lui tout seul ! Il a deja ses propres problemes a regler, avec tout les chasseurs de prime qu'il traine derriere lui.

    Quant aux chroniques de riddick, c'est vrai que les effets speciaux, les decors et l'ambiance sont grandioses, mais je l'ai trouvé beaucoup moins bon que pitch black, dans le sens ou justement riddick est trop exposé en hero invincible a 1 contre 30 ...

    J'espere également que la version de 3 h sortira ;o)
    youpy, le 29 juin 2005 04:37
    80

  • bon pour l'acteur vin diesel je ne crois pas mais j'en suis tres sure quevin diesel sera un tres tres bon acteur,dailleur je suis son fan je l'aime beaucoup ,il joue bien son role,et je suis certain que si il continue commça il sera le meilleur de tous je ne sous estime pas les autres mais VIN DIESELest le meilleur vraiment c'est tros.
    et moi meme meme je lui dit continuez commça.

    et pour le film LES CHRONIQUES DE RIDDICK vraiment INCROYABLE , SUPERE c'est un tres tres bon film plein de suspensse et d'imotion c'est supere,
    de point de vue commerciale je ne crois pas qu'il n'aurait pas pu etre vendu attiré par les consommateurs , je le redis s'est supere.voila

    si j'avais seulement son adresse email ou autre chose pour le rejoindre et l'encourager je l'aurais deja fais.mais malheureusement j'ai pas trouve.

    si vous avez sont adresse email ou autre chose envoyez les moi s'il vous plais, si'il vous plais.

    merci beaucoup de m'avoir laisse dire ce que j'aime en vin diesel ET de m'avoir laisse m'exprime.merci



    FAN DE VIN DIESEL
    mohamed125, le 24 septembre 2005 08:25
    100

  • j'ai vue les deux films les mais je prefere les chroniques de riddick!
    et j'espere beaucoup qu'il y aura une suite!!
    khira, le 14 février 2007 21:06
    90

  • Cette suite n'a rien à voir avec le premier opus, Pitch Black. Au premier abord on peut être content vu la nullité du premier opus. Dans ce second opus adieu les vilaines bêtes, on a droit à un space opéra à la Dune ou Star Wars.Mais le constat est le même que pour le 1er opus, c'est raté. C'est certes un peu mieux filmé, amis les personnages sont toujours aussi caricaturaux et le film est un pompage (raté) de Dune.
    Vraiment pathétique!
    Agent 007, le 25 juin 2007 20:09
    20

  • Je n'ai pas retrouvé l'anti-héros de pitch blacket ce 2ème opussonne creux.Ce coté pas sociableet imprévisiblec'était l'attrait du filmle reste est secondaire..vous pouvez avoir les éffets spéciaux que vous voulez si, le héros?(l'anti-héros bien rare au cinéma)pert sa crédibilité de départ,la cuisine ne prend pas.
    PAINKILLER, le 13 juin 2009 11:51
    -

  • Après l'excellent Pitch Black, Riddick revient dans ce nouvel opus taillé à sa mesure. En effet Riddick passe de la série B à la super production, succès oblige. Un épisode qui lorgne allègrement sur la franchise Star Wars. Malheureusement le film manque de souffle et n'atteint pas l'ampleur de son illustre inspirateur. Néanmoins Vin Diesel est toujours aussi impérial, son charisme transfigure un scénario brouillon et une mise en scène pas toujours inspirée. Il faut tout de même souligner l'excellente qualité des décors, des costumes et des effets spéciaux qui donnent corps à l'univers de notre sympathique antihéros. Pas un chef-d'œuvre mais la prise de risque est louable et la présence de Riddick suffit à notre bonheur.
    G7K, le 27 avril 2013 23:42
    90

Personnages de fiction de Les Chroniques de Riddick

Actualités de Les Chroniques de Riddick

Voir toutes les actualités liées à Les Chroniques de Riddick

Autres films du même auteur David Twohy

  • Voir la fiche Les chroniques de Riddick : Pitch Black [2000]
  • Voir la fiche Abîmes [2003]
  • Voir la fiche Les chroniques de Riddick : Riddick [2013]
  • Voir la fiche The Arrival [#1 - 1997]

Autres films de la même oeuvre Les chroniques de Riddick

  • Voir la fiche Les chroniques de Riddick : Riddick [2013]
  • Voir la fiche Les chroniques de Riddick : Pitch Black [2000]

Informations complémentaires sur Les Chroniques de Riddick