75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Les chroniques de Riddick : Pitch Black [2000]

Film réalisé par David Twohy. Etats-Unis d'Amérique


80

Critiques du staff sur le film Pitch Black

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de kick : Aliens+Vin Diesel = The ultimate SF pop-corn movie

    Largement inspiré d'Aliens, cette série B a tout pour plaire : des acteurs biens choisis, des decors et effets spéciaux très bien réalisés, une photo à faire palir les Star Wars et leur tournage numérique, une ambiance prenante et pesante et un suspense haletant. Bien sûr, le scénario n'est pas le summum de l'originalité, mais qu'importe, ici on fait dans l'efficace et ca marche ! Tout est réuni pour faire un film qu'on ne se lasse pas de regarder, histoire d'apprécier encore la performance de Vin Diesel, la nouvelle star "gros bras" de Hollywood, ici parfaitement à son aise dans la peau de Riddick, le anti-héros nyctalope. Eteignez les lumières et poussez l'ampli à fond, le spectacle vaut le détour (à noter que le DVD zone 1 a une piste DTS !).


    Lire la critique complète de Pitch Black par kick

    95
  • La critique de David Q. : pitch black by wedge3d

    Vin Diesel. Voilà le résumé du film. Cet acteur a su transcender son personnage de Riddick, un prisonnier super tueur aveugle au charisme intense. Echoués sur une planète à 3 soleils, les survivants du crash vont vite découvrir qu’une race de la trempe des aliens de Ridley Scott habitent la planète et attendent la nuit pour sortir. Pas de problème sur cette planète où il fait toujours jour (grâce aux 3 soleils)… sauf lors d’une éclipse rarissime. Riddick, l’homme que tout le monde craint va devenir l’homme à suivre pour survivre au nombre et à la faim de ces créatures, ses problèmes de visions disparaissant la nuit.
    Les effets visuels et surtout la retouche générale des couleurs et de la saturation donnent à ce film une ambiance très particulière. Blancs intenses aux couleurs chaudes le jour, noir profond et couleurs froides la nuit. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont quand même pas les aliens qui font le plus peur mais bien Vin Diesel ! Impressionnant de professionnalisme quand il s’agit de tuer, il ferait presque fuir ces charmantes bêtes affamées.
    Le son est bien menaçant et impressionnant (le crash du vaisseau, le cri des aliens…) et la voix de Riddick (en VO) fait froid dans le dos.

    77
  • La critique de Emmanuel G. : Pitch black par Nhaïgraoo

    A première vue, le scénario de Pitch Black tient sur un timbre poste. Des rescapés, des créatures affamées qui ne sortent que la nuit, et pas de bol, ces pauvres types s’écrasent sur la planète pile poil avant l’éclipse ! Malgré ce script presque digne d’une seconde partie de soirée sur M6, David Twohy, un habile faiseur (The Arrival, sympathique), réussit le tour de force de trousser une série B diablement excitante et très pêchue.
    Brodant avec maestria sur son matériel de base déficient, Twohy échappe à (presque) tous ses pièges. D’abord par un traitement exemplaire de l’image. Les scènes qui se déroulent à la lumière des soleils ont quelque chose de très étrange, une vraie impression de paysage lointain. Malin, le réalisateur s’appuie sur une photo très surexposée, ou au contraire aux teintes dorées, selon le soleil qui baigne la planète. Mais lorsque tombe la nuit, le jeu entre de grands à plat noirs et quelques zones de chiche lumière (la vie pour la poignée d’humains qui tentent de survivre aux voraces créatures noctambules) est parfait et extrêmement stressant. Le rythme est alors parfaitement maintenu, soutenu par des créatures particulièrement impressionnantes, qui restent longtemps tapie à l’abri des ténèbres complices.
    Mais ce qui place Pitch Black un cran au dessus du rang de simple série B trépidante, c’est sa volonté de prendre à contre courant tous les clichés inhérents au genre, et d’accumuler des tas d’idées sur son canevas usé. Véritable héros du film, Riddick (Vin Diesel, excellent) est un véritable animal, un pur assassin qui ne pense qu’à sauver sa peau, quitte s’il le faut à sacrifier ses compagnons d’infortune. Très impressionnant, seul capable de discerner les créatures grâce à ses yeux modifiés pour voir dans l’obscurité des cachots, il apporte au film une présence physique très dure et carnassière. Face à lui, les « héros » ne sont guère plus séduisants. Entre une pilote pas très fière de sa réaction instinctive face au danger, et un flic shooté à la morphine, qui devient vite aussi monstrueux que son prisonnier, il n’y a pas à proprement parler de personnage propre sur lui dans Pitch Black.
    Une très bonne surprise donc, qui se laisse regarder avec un extrême plaisir, d’autant qu’on est agréablement ballotté de surprises en surprises…

    75
  • La critique de Manu B. : Peur du noir ?

    Peu de moyens.. et pourtant un bon thriller horrifique SF. A voir si vous n'avez pas peur du noir !


    Lire la critique complète de Pitch Black par Manu B.

    75
  • 45

Donnez votre avis sur le film Pitch Black

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (4)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 100

    je suis tout a fait d'accord avec toi mais quand on achète un dvd, c'est avant tout pour le film!!! il est clair que les bonus font aussi partis de la qualité du dvd mais pas autant que le film. étant un grand fan de pitch black depuis le jour de sa sortie française en salle (c'est à dire le 19 juillet 2000) je ne noterai que le film qui est pour moi un pur chef-d'oeuvre du 7ème art!!!
    de plus, en ce qui concerne la première édition dvd, c'est devenu un objet très difficile à trouvé suite à la sortie de l'édition spéciale pour les chroniques de Riddick.
    Jojoxm, le 13 novembre 2005 1440
  • 20

    Voila un film que je voulais voir depuis longtemps: les critiques étaient bonnes et beaucoup de personnes disaient que c'était un super film de SF. Je l'ai vu et je suis déçu. C'est mal fimé (soit la mise en scéne est plate soit elle à des allures de clip, nul), les personnages sont hyper caricaturaux, les monstres sont mal faits et l'histoire n'a rien de nouveau (Verhovenà fait 10 000fois mieux avec Starship Troopers).
    Et dire que certaines personne considèrent ce film comme culte, je suis mort de rire, moi je considère ce film comme nul.
    Agent 007, le 25 juin 2007 2005
  • -

    au départ,j'ai visionné ce filmet je ne le trouvait pas terrible!mais,riddickressemblait assez(hormis la vision)à mon hérossnakede new york 1997de carpenter!se foutant des autres seul sa peau compte.J'ai adhéré de suite à l'histoire assez crédible,son cotéhumainressort à la fin,meme s'il est très fortil prend des coupsavec les créatures ce n'est pas comme certains films...en outre,faut saluer la bonne préstation de sasha mitchell...david twohys'en sort plutot bien et sans prétentions.
    painkiller, le 13 juin 2009 1115
  • 100

    David Twohy nous délivre un pur film de série B à la Carpenter et c'est un pur régal. Ce huis clos intergalactique met en lumière le plus charismatique des antihéros depuis Snake Plissken, Riddick, magnifiquement interprété par Vin Diesel. Les personnages caricaturaux ne sont là que pour servir de chair à canon, prisonniers sur une planète hostile prête à leur servir de tombeau. La tension est palpable dès l'introduction et ne retombe qu'au générique final, les filtres de couleur renforce ce sentiment de perdition et la terreur ressentie doit autant aux monstres qu'à l'élément humain. Le scénario n'a rien de révolutionnaire et pourtant la sauce prend, une performance pas si évidente à réaliser dans ce genre cinématographique.
    G7K, le 27 avril 2013 2301

8 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 76 sur 100.