75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche L'Echiquier du Mal [1992]

Roman écrit par Dan Simmons. Etats-Unis d'Amérique


79

Critiques du staff sur le roman L'Echiquier du Mal

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • La critique de Lujayne M. : Ils sont partout !

    Impressionnant, et glauque à souhait. La situation semble tellement desespérée qu'on se demande comment les héros vont bien pouvoir s'en sortir... Tout est présenté de façon très vraisemblable, et il est difficile de décrocher... Comme à son habitude Dan Simmons écrit de main de maître et, grâce notamment aux chapitres vus par Melanie Fuller, on accède au plus profond degré de paranoïa, de racisme et surtout, du manque total de conscience du bien et du mal (le fameux Degré Zéro de l'Evolution) que l'on puisse imaginer. Impossible de ne pas refermer ce livre sans être profondément secoué... même si on met un peu de temps à entrer dans l'histoire.

    79

Donnez votre avis sur le roman L'Echiquier du Mal

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (8)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • -

    Je n'y arrive pas, j'ai beau faire, ce livre ne m'intéresse pas. J'essaye et je ré-essaye mais rien n'y fait: je n'accroche pas à l'histoire, aux personnages, à rien. Et pourtant ce synopsis avait tout pour me plaire...

    Je suppose que Simmons à comme à son haitude changé de style et que cette fois l'empathie ne se produit pas. Trop StephenKingien, trop raccoleur, trop gratuit.

    Mais comme je n'ai pas dépassé la page deux-cent, je ne prendrais pas sur moi de noter l'"Echiquier du Mal".
    Derfel, le 2 septembre 2003 1703
  • 40

    Bof, c'est pas de la grande littérature mais mais je trouve ça plaisant.
    C'est surtout que l'écrivain c'est efforcé de mettre ses héros dans une position impossible à tenir et qu'on a envie de savoir la fin.
    Enfin, il y a un parallèle entre le jeu d'échec et la façon dont sont éliminés le différents protagonistes qui peut plaire
    boutonneux, le 3 octobre 2003 0910
  • 100

    ce livre est géant. c'est la 3eme fois que je le lis et je ne m'en lasse pas.
    à quand la suite Dan ?
    moloch, le 6 octobre 2003 1131
  • 70

    Dan Simmons est un vrai architecte du Romans, l'histoire est haletante et on se trouve pris dans le récit d'une façon assez étrange. On sait qu'on est manipulé par l'auteur qui fait de nous ce qu'il veut et il réussi très bien son coup.

    En bref, c'est un style qu'on aime ou pas mais dans tous les Cas, Dan Simmons est excelent dans cet exercice.
    Malluin, le 30 juillet 2004 0633
  • 60

    Un roman qui se lit agréablement mais pas de la "grande littérature". Trop gore et trop long (incohérent aussi avec la Fuller qui ne meurt pas à Philadelphie...)
    hadrien, le 12 août 2005 2138
  • 90

    On m'a offert ces deux pavés pour mon anniversaire et quand j'ai lu la quatrième cela ne ma pas franchement enthousiasmé puis j'ai mis le nez dedans et là franchement cela m'a laissé sur le cul! L'histoire est terrible elle évolue constammment sans jamais lassé ni faire de longueur on suit différent personnages tous bien distincts avec chacun leurs motivations propres De plus le style d'écriture est génial ça se lit tout seul on dévore se livre et finalement son épaisseur ne doit surtout pas effrayer. Une excellente lecture donc a ne pas rater
    Aes Sedaï, le 23 février 2007 1916
  • 100

    Si j'avais un livre à conseiller c'est celui-là! Sérieusement j'ai adoré ce bouquin, l'histoire est vraiment prenante et aborde la notion de bien et de mal et le racisme d'une façon vraiment originale. Un seul bémol qui n'en n'est pas vraiment un : il est très long.
    solvet, le 8 janvier 2008 1701
  • 100

    Excellent comme à son habitude, Dan Simmons réussit encore à nous plonger dans la psychologie complexe de ses personnages.
    Des passages lents, voire très lents (mais j'aime ça!), enchainent sur des poursuites haletantes.
    Excellent!
    Watay, le 6 février 2012 1849

9 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 79 sur 100.