75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche La nuit des morts-vivants [1990]

Film réalisé par Tom Savini. Etats-Unis d'Amérique


-
Staff (0)-
Membres (2)80
Date de sortie au cinéma en France : 19 octobre 1990
Avec : Tony Todd (Ted) , Bill Moseley (Johnny) , William Butler (Tom)

La nuit des morts-vivants synopsis

Lors d'expériences atomiques, les morts se réveillent et sortent de leurs tombes afin d'anéantir les vivants. Cinq personnes se réfugient dans une cabane isolée...

Titre Original : The Night of the Living-Dead
La nuit des morts-vivants fait partie de la saga La Nuit des morts-vivants.
Thèmes abordés dans La nuit des morts-vivants : Science-Fiction , Fantastique , Horreur et épouvante , Grands Classiques , Séries B , Fantômes et créatures occultes , Angoisse / Frisson / Mystère , Gore

Acheter La nuit des morts-vivants en un clic

Critiques du staff de La nuit des morts-vivants

DVD / Blu-Ray de La nuit des morts-vivants

Casting de La nuit des morts-vivants

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (2)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 80

    Un grand classique engendre toujours des remakes et la nuit des morts-vivants ne fait pas exception. Bien entendu, l'on aurait pu s'attendre à un nanar, mais il ne faut pas oublié que le réalisateur de la version d'origine était présent pour ce film. Du coup, l'on retrouve avec plaisir l'esprit et l'ambiance du premier en mieux. Il est amusant que comparer les deux versions tant certaines scènes et situations sont similaires. L'on constate aussi que nombre d'acteurs de cet opus ressemble à ceux de la version initial. On remarque cependant un changement de point de vue (peut-être à cause du changement de réalisateur ou de l'époque du tournage) qui à le mérite d'arranger certains défauts de la première versions : Le rôle des femmes, par exemple, est bien mieux traité que dans l'autre version dans la mesure où ses dernières se révèlent bien moins empotés. Cela étant, le rôle de mr Cooper est quelque peu caricatural tant il est démesuré. Son homologue de 68 était bien moins buté et plus éloquant. Certaines scènes sont particulièrement réussies tant elles sont légèrement angoissantes. Après, là où les effets spéciaux étaient quasiment inexistants dans la version des années 60, l'on trouve ici une nette amélioration par des maquillages et effets assez crédible. Quelques éléments de l'histoire sont certes passé sous silence [la raison de l'animation des morts (expliqué dans la version de 68), l'état de Ben à la fin...], cependant, ce n'est pas vraiment gênant. La fin possède même une petite morale et une réflexion intérressante sur les humains qui manquaient hélas à l'autre version en N&B.
    Il s'agit donc, d'une version critiqué injustement à voir et à revoir
    Harts, le 12 septembre 2010 1501
  • 80


    Était-ce une bonne idée que Romero confie le Remake de son chef-d'œuvre à un concepteur d'effets spéciaux? Le résultat s'avère mitigée au final puisque Tom Savini nous propose un film d'Horreur classique sur la forme et très édulcoré sur le fond. En effet La Nuit des morts-vivants, version 1990, nous narre à nouveau le stage de survie d'une femme blanche et d'un homme noir aux prises avec une invasion de zombies avides de chair humaine. Le problème ici c'est que l'on perd la dimension subversive de l'original qui dénonçait le racisme rampant de l'Amérique blanche. En outre cette version gagne en effets spéciaux ce qu'elle perd en frissons, les zombies s'apparentant davantage à des pantins désarticulés qu'à des monstres assoiffés de sang. Pour finir les personnages principaux se révèlent plus caricaturaux que dans l'œuvre de Romero avec notamment la frêle Barbara qui devient en moins de cinq minutes une vraie machine à tuer (sans doute le syndrome Jamie Lee Curtis ou Sigourney Weaver). Il en résulte un solide film d'Horreur possédant d'excellent effets spéciaux mais à des années lumières de la magie macabre du bijou de Romero.
    G7K, le 25 juin 2017 1502

Autres films du même auteur Tom Savini

  • Voir la fiche The Theatre Bizarre [2012]

Autres films de la même oeuvre La Nuit des morts-vivants

Informations complémentaires sur La nuit des morts-vivants