75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Vampires [1997]
Oeuvre Vampires >

Vampires - Citations & Slogans

Film réalisé par John Carpenter. Etats-Unis d'Amérique


75

Cette page rassemble les répliques phares, les citations majeures et les slogans publicitaires du film Vampires. Grâce à ces citations vous pourrez vous faire une idée du ton du produit. C'est aussi le meilleur moyen de se rappeler des meilleurs moments du film. Quand aux slogans promotionnels, ils sont souvent courts et directs, de quoi résumer en une phrase toute une œuvre.

Bon écoute-moi bien sale enfoiré. Mon père a gardé un secret un jour. Il avait été mordu par un vampire. Il l'avait pas dévoilé. Ni à moi ni à ma mère. Au bout de cinq jours c'était un vampire et il a attaqué ma mère et il a essayé de m'attraper. J'ai été obligé de tuer mon propre père, alors j'hésiterais pas à te tuer !


̶— Crow (au père Guiteau)..

J'aimerais savoir quelque chose: au bout de 600 ans, ta quéquette fonctionne toujours aussi bien ?


̶— Crow (à Valek)..

Ok, Padre. Met tes couilles en bandoulière: t'es l'appât.


̶— Crow..

- Jack Crow : T'as déjà vu un vampire ? - Père Adam Guiteau : Non -Crow : Bon alors primo, ils ont rien de romantique, tu vois. Ce sont pas des bandes de pauv' fiottes hyper chicos qui se la jouent super dandys et qui séduisent leur monde avec un accent qui vient d'on ne sait où, pigé ? Ca n'a rien a voir avec les vampires ciné. Les croix ça marche pas. Ils deviennent pas chauves-souris, et l'ail, alors là si tu te fais un collier avec de l'ail et que tu rencontres ces baiseurs et ben ils vont te baiser gentiment. Et ils vont t'écrabouiller ta turbine à chocolat pendant qu'ils te videront de ton sang !


.

Je t'ai enlevé tes vêtements, ensuite je t'ai lavé, ensuite je t'ai attaché. Ah, j'oubliais, je t'ai sauvé la vie.


̶— Montoya (à Katrina)..

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.