75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Nothing [2007]
Nothing >

Nothing - Anecdotes

Film réalisé par Vincenzo Natali. Canada


65

Notes de production de Nothing

  • Zoom sur Nothing

    En seulement deux films, Vincenzo Natali s’est forgé une réputation à part. Sa première réalisation, CUBE, avait impressionné la critique et le public par une maîtrise visuelle et narrative hors norme. Son second film, CYPHER, , imposait un univers encore plus sombre et lucide à travers une intrigue complexe mêlant de nombreux genres. NOTHING nous entraîne encore plus loin… Si l’on y retrouve en effet tous les thèmes chers à Natali, ils sont cette fois alliés à un humour décapant. Délirant, hilarant, poétique, onirique, métaphysique, NOTHING est également un film profondément humain et pose un problème que nous affrontons tous un jour ou l’autre : ce monde est-il fait pour nous ?
    Vincenzo Natali fait une fois encore l’éblouissante démonstration de son inventivité. Avec ses complices David Hewlett et Andrew Miller - qui jouaient déjà dans ses premiers courts métrages et dans CUBE - il a imaginé l’histoire de ces deux hommes un peu paumés qui ne trouvent pas leur place dans le monde. Freaks lunaires, doux dingues, éternels adolescents, ils sont le fruit de leur époque et de leur parcours affectif. Trop fragiles pour notre impitoyable univers, ils sont la proie des cyniques. Dave pensait enfin avoir une petite amie, il va découvrir qu’elle a abusé de sa confiance. Andrew commençait à croire à la bonté humaine, il va s’apercevoir que les enfants ne sont pas tous innocents. Du coup, lorsqu’ils se voient injustement accusés de fautes que cette société ne pardonne pas, leur vie disjoncte, ils s’enfuient et se retrouvent dans un univers où ne subsiste que leur petite maison, leur unique havre de paix. Une fois la panique passée, ils vont découvrir l’étendue de leurs pouvoirs et révéler leur vraie nature…
    Evoluant du cartoon à la tragédie classique, les personnages de Dave et Andrew nous entraînent peu à peu, à travers des situations incroyables, vers une représentation beaucoup plus universelle de l’humanité, et une réflexion beaucoup plus profonde qu’il n’y parait sur notre existence. La pertinence avec laquelle Natali revisite chaque moment de notre quotidien, l’univers visuel délirant et spectaculaire du film, font de NOTHING le traité d’anthropologie le plus jubilatoire qui ait jamais été réalisé…

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.