75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche l'Assassin Royal : La Nef du Crépuscule [#3 - 1999]
 

Roman écrit par Robin Hobb. Etats-Unis d'Amérique


86

Critiques du staff sur le roman La Nef du Crépuscule

Les critiques de nos experts et passionnés.

Donnez votre avis sur le roman La Nef du Crépuscule

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Commentaires des membres (4)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 100

    Tout ce que nous faisait présentir "Assassin's Apprentice" se concrétise. Le monde de Fitz s'effondre autour de lui et il est emporté dans la tourmente, dans la folie générale (qui est bien loin de l'épargner). Hobb signe alors un final fantastique qui se termine par un évènement bien dur à appréhender.
    Tout ça pour dire qu'avec ce deuxième tome de "The Farseer Trilogy" laisse littéralement par terre, incapable de ressortir un autre bouquin pendant un bonne heure, tant les souvenirs du livre vous emplisse la tête et vous font frémir. Avec ce livre, Hobb gagne ses lettres de noblesse et se place tout en tête du pelloton des auteurs de Fantasy. On découvre l'un des plus grands auteurs contemporains, tous genres confondus.

    Inoublable.
    Derfel, le 7 juillet 2003 0811
  • 90

    Le livre nous tient en haleine jusqu'à la fin du roman. Beaucoup de surprises et un dénouement original ne peuvent que m'inciter à lire rapidement la suite de la série.
    Fitz, le 23 février 2004 1055
  • 100

    Avant tout, il faut reconnaître que la série de l'assassin royal est à des kilomètres de la fantasy habituelle. Ce troisième volumes n'y échappe pas, il est tout simplement envoûtant et on a du mal à en sortir. La fin est quant à elle merveilleuse et poétique.
    A lire d'urgence, mais attention à l'addiction.
    David, le 14 mai 2008 1857
  • 100

    la nef du crespuscule nous offre une bouffée d'action et de suspens après le vide du deuxième tome, on se sent enfin reprit dans le rythme de l'histoire avec des personnages toujours plus cruels et détestables (Royal se surpasse, vraiment) mais cela rend le tome encore plus captivant et surtout, on finit par avoir peur pour le pauvre fitz, on se demande sans cesse comment il va se sortir de ce guêpier. Ce cycle de Robin Hobb est magistral, et le meilleur que j'ai lu depuis bien longtemps !
    Jerem, le 17 juin 2009 0750

7 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 91 sur 100.