75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Spirou et Fantasio : La femme léopard [tome 7 - 2014] >

Bande Dessinée La femme léopard : La femme-léopard Vol.7


A4 Couverture Rigide - Dupuis

La femme léopard : La femme-léopard

à propos du produit

  • Type de produit : Bande Dessinée
  • Format : A4 Couverture Rigide
  • 62 pages
  • Editeur : Dupuis
  • Code Produit / ISBN : 2800157429
  • Date de sortie : 2 mai 2014 Il y a 4 ans

Acheter ce produit sur nos boutiques partenaires

Prix public conseillé : 14,50€

Comparer les prix sur Fnac.com
Comparer les prix sur Amazon.fr

Comparer les prix sur les produits femme léopard (La)

Description du produit

Bruxelles, 1946. Une implacable canicule s'abat sur la capitale belge, encore très marquée par la Seconde Guerre mondiale. Sur les toits, une femme-léopard fuit, poursuivie par deux robots inquiétants au look de pygmées géants, et trouve refuge au Moustic Hôtel, dans la chambre mansardée du colonel Van Praag, un vieux colon irascible. Découverte par ce dernier, la sculpturale jeune femme est blessée à l'épaule par le vieillard à la gâchette sensible. C'est à ce moment qu'intervient Spirou. Un Spirou méconnaissable... qui s'est mis à picoler ! Car, incapable d'oublier la jeune Audrey, l'héroïque groom a pris la mauvaise habitude de noyer régulièrement son spleen dans l'alcool. L'irruption d'Aniota, la femme-léopard, va agir comme un électrochoc sur Spirou, car l'étrange créature va l'entraîner dans une grande aventure africaine à la recherche d'un fétiche volé à sa tribu ! Et après un petit détour par Saint-Germain-des-Prés, Spirou et Fantasio se retrouveront sur la piste de nazis (eh non, ils n'étaient pas tous morts) chercheurs d'uranium qui poursuivent, à coup sûr, de sombres desseins...