75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
The Galaxy Railways >

The Galaxy Railways

Cycle de l'oeuvre : The Galaxy Railways
Titre Original : Ginga Tesudo Monogatari

Un des derniers projets de la saga "Galaxy Express 999" de Leiji Matsumoto, Ginga Tetsudô Monogatari (Galaxy Railways) est une nouvelle série portant sur le fameux triple-neuf diffusée sur BS Fuji dès octobre 2003 au Japon. La série a pour héros Yûki Manabu, jeune pilote orphelin de vingt ans, travaillant au sein de la Space Defense Force, chargée de la protection des chemins de fers intergalactiques. Ce qui n'est pas une sinécure quand on songe aux différents accidents, aux détournements par les pirates de l'espace et autres catastrophes naturelles. Le jeune garçon s'engouffre ainsi dans la voie tracée par son père et son frère, membres de la SDF décédés en mission. On découvrira dans cette série un personnage faisant plus directement référence à la suite du manga Galaxy express 999 entamée par Matsumoto en 1996 : Layla Destiny Shura. Layla est une mystérieuse prêtresse reliant toutes les lignes de chemins de fer dans l'espace et qui se montre capable de lire l'avenir des planètes et des êtres vivants.
D'après une idée originale et des designs de Matsumoto, la série est produite à l'occasion des 50 ans de carrière de l'auteur et dispose d'un staff tout frais : Yukio Nishimoto à la direction technique et Hideki Sonoda (V Gundam, Borgman) au scénario, par exemple. L'un des seuls rescapés de la série originale de 79, le compositeur Nozomu Aoki (Hokuto no Ken, Vas-y Julie) est l'un des symbôles de la saga puisqu'il composa non seulement pour la série mais aussi pour le premier film (également prévu chez Déclic Images). Pour les génériques, on aura aussi le plaisir de retrouver Isao Sasaki, déjà chanteur des génériques de la série originale. Galaxy Railways est l'occasion idéale de se replonger dans l'univers si particulier de Matsumoto et y retrouver tous les thèmes qui lui sont chers. -Déclic Images-

Les fiches rattachées à ce cycle