75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : Zore [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 5 septembre 2018 à 09h00

Des Dinos, des chamans et des gri-gris

Zore est le nouveau jeu de JdR éditions à qui on doit le sympathique Tiny. Première surprise, il s’agit cette fois d’un format A4 mais en couverture souple. Le livret ne fait que 84 pages pour 27 euros, ce qui est très léger pour un livre de base au vu de la mise en page très aérée. Le jeu est pourtant issu d’un crowdfunding...

L’illustration de couverture est assez jolie, avec deux personnages préhistoriques et un T-Rex. Oui, il est là en même temps que des humains, et c’est même le pitch du jeu. Dans Zore, vous évoluez dans un monde préhistorique où les dinosaures ont survécu à la météorite qui a heurté notre planète. L’homme est ainsi apparu dans un monde peuplé de reptiles géants et a évolué différemment : certains humains ont développé des pouvoirs surnaturels (ce sont eux les Zores).  Mais certaines races de dinosaures possèdent aussi des Zores. Imaginez un T-Rex se prenant pour un dragon et crachant des flammes… En parallèle, des terres ont été maudites, les morts s’y relèvent… Vous la voyez venir la série Z ?

Si les textes sont sympathiques à lire, l'univers est trop peu développé, et Zore s'avère malheureusement assez creux dans le peu qu'il propose. Ce qui est présenté dans le background peut certes promettre une ou deux parties fun en one-shot, mais il est clairement trop superficiel pour pouvoir imaginer y jouer en campagne. La partie réservée à l’ultrachamane (ou meneur) donne des réponses sur quelques secrets du monde (dont des mythes et des lieux), mais il n'y a rien de bouleversant à la lecture. D'ailleurs, le scénario fournit en fin d'ouvrage est très classique (il s’agit de retrouver une jeune fille disparue probablement captive d’un Dieu ours) et ne met pas vraiment en avant les particularités du jeu.

Côté règles : peu de jet de dés dans Zore, mais un sac à gris-gris de trois couleurs différentes. Le joueur ajoute alors caractéristique, compétence et valeur des gri-gris piochés et doit dépasser un seuil de difficulté. Le sac à gris-gris est complété en début de scène et selon le type de gri-gris, vous obtenez des points, la possibilité de compléter le sac avant, la faculté de lancer un zore ou l’annulation d’un malus. C’est assez simple, il faut faire attention si on conserve des gris-gris car ils ne sont plus disponibles pour les autres. Le système est simple, plaisant, et il change du tout venant des jeux de rôle. Il s'agit du meilleur point du jeu.

Quant aux zores, ils vont du contrôle à la corrosion des entrailles en passant par l’œil d’aigle, le cri qui tue, l’invisibilité, le mimétisme ou même la télékinésie. Chaque personnage est un élu et en possède un qui se déclenche grâce à un gri-gri spécial. De nombreux zores (40) sont proposés et sont assez variés pour y trouver son bonheur. Les zores des personnages peuvent être tirés dans le sac à gri-gris. Les personnages sont créés à partir de points à répartir entre caractéristiques (cervelle, gueule, instinct, muscle, sensation, souplesse) et compétences telles que cueillir, grimper, faire du bruit. Il est possible d’incarner un zore animal (un cerveauzore), un dinosaure ou un mammifère de taille proche de l’humain (raptor, tigre à dent de sabre…) qui peuvent communiquer par télépathie avec les autre zores (donc les PJ humains).

Parlons forme et mise en page : peu d’illustrations, une mise en page old school trop classique au vu du thème fun du jeu. A la lecture, Zore semble très vide : une mise en page trop aérée, très peu d'illustrations et trop peu de contenu pour un livre de base. Clairement, ce livre n’est pas à la hauteur de ce qu’est capable de faire JdR éditions. Pour vous faire une idée, vous trouverez un kit d'initiation ICI

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : Zore [2018]

Nathalie Z.
40

Zore est un jeu sur le thème d'une préhistoire fantasmée où dinosaures et humains se seraient côtoyés. Le jeu peut être fun sur un one-shot si les joueurs entrent dans l'ambiance préhistorique, mais on regrette surtout le manque de background, ainsi que la faible qualité de l'objet en lui-même. Malheureusement, Zore est une déception.

Que faut-il en retenir ?

  • Y a des dinosaures !
  • Un système simple avec des gris-gris.

Que faut-il oublier ?

  • Un univers trop peu développé,
  • Des textes creux qui n'inspirent pas,
  • La qualité de la forme, proche d'un jeu amateur,
  • Un scénario classique qui ne met pas en avant l'originalité du jeu.

Acheter le Jeu de rôle Zore [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Zore [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+