75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Des sorciers et des hommes
Des sorciers et des hommes >

Critique du Roman : Des sorciers et des hommes

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mardi 31 juillet 2018 à 1600

Des sorciers, des hommes mais aussi de sacrés femmes !

C’est un roman de fantasy des éditions Critic que je vous propose de découvrir aujourd'hui : Des sorciers et des hommes.

Thomas Geha, libraire breton, promeut le livre le jour et en écrit la nuit.  Il est l’auteur notamment du diptyque du Sabre de sang, également chez Critic et d’un cycle post apocaclyptique Alone. Il s’attelle cette fois à de la dark fantasy teintée de sword and sorcery dans ce one-shot.

Son roman est conçu comme une série de nouvelles qui s'enchainent (Le premier tome du Sorceleur par exemple avait ce type de structure) et nous présentent deux anti-héros. Le duo est un classique de la fantasy, que ce soient des 'flics médiévaux', des voleurs, des aventuriers. Ici nous avons affaire à deux personnages qui ne sont ni des vauriens au cœur tendre, ni des antihéros par leur faiblesse. Ce ne sont pas non plus deux frères psychopathes comme les frères Grossbart (La Triste Histoire des Frères Grossbart) du roman de Jesse Bullington. Ces deux personnages principaux Hent Guer et Pic Caram suivent leurs propres intérêts et sont ensemble car ils sont utiles l'un pour l'autre. Là où ce livre se montre innovant c'est que chaque nouvelle est en fait liée à l'épisode final, plus long (plus de cent pages, on est proche d'un petit roman) et que les deux protagonistes principaux basculent en second rôles. En effet, dans ce dernier épisode, il est temps d'assumer les conséquences de leurs actes.

Le point fort de ce roman, outre un style dynamique qui rend la lecture très fluide, est la qualité d'écriture des personnages secondaires : ils prennent de l'épaisseur au fur et à mesure qu'on avance dans la lecture du roman. Yasi est un personnage  qui se dévoile dès le premier épisode et qui se complexifie au fur et à mesure du roman : ses objectifs, ses choix en font un des personnages clés de l‘intrigue. Joanni de l’île de Scalèpe  est une guerrière aux pouvoirs particuliers, grâce à elle nous découvrons la culture d’une partie de l’univers du roman, le lieu d’où vient Hent Guer. Son charisme est indéniable et offre un souffle épique à la fin de l’œuvre. Ces deux personnages féminins sont très bons et réalistes dans leur ressenti et leurs choix. Chaque épisode nous amène à découvrir le point de vue de ces différents personnages secondaires notamment un homme bien décidé à se venger, cette modification des points de vue enrichit lepropos et épaissit l'intriguee. 

La magie y est aussi traitée de façon originale, organique que je ne développerais pas pour vous laisser le plaisir de la découvrir : deux types de magie sont plus développés et les deux sont surprenants et décrits avec élégance. Cela m’a donné envie d’inclure ses éléments dans une campagne de jeu de rôle.

A noter une très belle couverture de Xavier Collette qui montre les montures étranges utilisées par les protagonistes de l’histoire.

La conclusion de

Des sorciers et des hommes est un one-shot mediéval fantastique qui se dévore comme une saison de série tv, épisode par épisode avec un final épique mettant en scène tous les personnages de l'histoire. la magie y est originale et élégante, les personnages secondaires, notamment féminins sont très bien écrits. Les deux "héros" sont détestables à souhait et on les suit avec plaisir dans un monde sombre aux multiples facettes. 

Que faut-il en retenir ?

  • Style dynamique
  • Des changements de point de vue qui enrichissent le propos
  • Des personnages secondaires féminins intéressants
  • Une magie originale

Que faut-il oublier ?

  • Un monde intéressant mais à peine ébauché, on en veut plus !
  • Un fonctionnement en histoires courtes qui ne plaira pas à tous les lecteurs.

Acheter Des sorciers et des hommes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Des sorciers et des hommes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+