75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Bloodborne Le Jeu de Cartes
Bloodborne Le Jeu de Cartes >

Critique du Jeu de société : Bloodborne Le Jeu de Cartes

Avis critique rédigé par Maxime C. le mercredi 16 mai 2018 à 0900

Bon ou un mauvais chasseur ?

Je te dirais bien de ne pas avoir peur, chasseur, mais en vérité tu le devrais. Quoi que tu aies pu espérer trouver à Yharnam, tu es à présent pris au piège. Seul le sang de Yharnam peut mettre fin au cauchemar. Mais ce sang est porteur d’une malédiction...


Peu de temps après avoir testé l’adaptation du jeu vidéo This War of Mine, on laisse à nouveau notre manette de côté pour s’essayer cette fois à Bloodborne Le Jeu de Cartes. Sorti en 2015 sur Playstation 4, Bloodborne est excellent jeu du type action-RPG dont les principales sources d'inspiration furent les récits fantastiques de Howard Phillips Lovecraft. Adapté par Eric Lang (Blood Rage, Star Wars Le Jeu de Cartes, Warhammer Invasion…), Bloodborne Le Jeu de Cartes permet à un groupe de 3 à 5 joueurs de s’aventurer dans un Donjon de Calice (donjon généré aléatoirement dans le Jeu vidéo) pour vaincre ensemble les monstres et boss mortels, récupérer des Echos de Sang et des Trophées afin de prouver qui est le plus grand chasseur.


Bloodborne le jeu


Bienvenue chez toi, brave Chasseur, et entends l’appel du sang


Bloodborne est un jeu semi-coopératif. Les joueurs s’entraident pour tuer une série de 10 monstres jusqu’au Boss final, mais seul celui qui a le plus d’Echos de Sang et de Trophées à la fin de la partie pourra s’échapper du Donjon de Calice et gagner la partie.

Au début de la partie, un deck de 7 monstres et 3 boss est formé aléatoirement, puis un Boss final est tiré au hasard. Celui-ci est révélé car son pouvoir affecte la partie complète. Le deck d’Amélioration de Chasseur et mélangé et autant de cartes que de joueurs sont révélées. Puis chaque joueur reçoit 1 fiche de Chasseur avec les pions trophées, 1 compteur de santé positionné sur 8 et un exemplaire de chacun des 5 cartes de départ.


Bloodborne matériel


À chaque tour, un nouveau monstre apparait. Après avoir pris connaissance de ses caractéristiques (Pouvoir, Points de vie et Type de trophée), les joueurs choisissent secrètement une carte de leur main puis la révèle simultanément. Les joueurs ont la possibilité de participer au combat en ayant joué une carte Armes, ou de le fuir en jouant une carte Rêve du Chasseur. Dans tous les cas, le monstre attaque tous les joueurs après avoir résolu les pouvoir instantanés des cartes jouées. Les joueurs ayant joué une carte Rêve du Chasseur reçoivent deux fois moins de dégâts mais risquent tout de même la mort. Pour résoudre l’attaque du monstre, on lance le dé indiqué sur la carte du monstre (Vert, Jaune ou Rouge). Le résultat indique les dégâts que reçoivent tous les chasseurs. Si le résultat à un « + » à côté du chiffre, le dé est relancé et on ajoute ces dégâts au résultat précédent. Comme dans le Jeu Vidéo, les Chasseurs peuvent être surpris même par un monstre qui semblait anodin.


Bloodborne carte monstres


Une fois l’attaque du monstre effectué, on résout les dégâts des cartes Armes des Chasseurs encore en vie, en commençant par le 1er joueur. Les attaques infligées à l'ennemi permettent au joueur qui a joué la carte Arme de collecter une quantité d’Echos de Sang égale aux dégâts infligés. Ces Echos sont positionné dans la case « Récoltés » mais ne sont pas encore définitivement acquis. Si un chasseur participe au tour de combat et que l'équipe réussit à tuer le monstre, un trophée est ajouté à son plateau de jeu, ce qui lui permet d'attribuer des points de victoire à la fin de la partie. Dans le cas où le monstre n’a pas été vaincu, il est retiré de la partie mais les Chasseurs ne collectent aucun Trophée. S’il s’agit d’un Boss, il ne se replie pas et doit à nouveau être combattu jusqu’à ce qu’il soit tué.


Bloodborne carte attaque


Après avoir résolu l’Attaque des Chasseurs, on passe à la phase du Rêve du Chasseur. Comme dans le Jeu vidéo, le Rêve du Chasseur permet de se reposer en récupérant toute sa santé et surtout de valider définitivement les Echos de Sang récolté. Ceux récoltés qui ne sont pas ainsi validés sont perdus lorsqu’un Chasseur meurt. Cette phase permet également de récupérer toutes les cartes Action de sa défausse et de choisir une carte parmi les Amélioration disponibles. Les Chasseurs morts durant le tour peuvent aussi récupérer une carte Amélioration.

A la fin du tour les joueurs placent les cartes qu’ils ont utilisées dans leur défausse. Le pion Premier joueur passe au joueur suivant et le prochain Monstre et révélé. On continue ainsi jusqu’à ce que le Boss final soit vaincu.


Tu peux faire semblant de croire que tout cela n’est qu’un mauvais rêve, mais le poids de la malédiction pèse sur nos épaules…


Bloodborne repose sur la gestion du risque. Un genre de stop ou encore dans lequel il va non seulement falloir bien choisir ses combats et savoir se retirer dans le Rêve du Chasseur au bon pour valider ses Echos de Sang avant de mourir, mais aussi jouer la bonne carte au bon moment pour récolter un maximum d’Echos de Sang et obtenir des trophées. On se rend rapidement compte que même si une carte nous semble être moins puissante qu’une autre, jouée dans la situation adéquate elle peut être plus efficace (souvent lié à notre position dans le tour). L’aspect semi-coopératif apporte une prise de risque supplémentaire pour les joueurs. Il arrive régulièrement que l’on ne soit pas au meilleur de notre forme, mais qu’on aille au combat malgré tout pour ne pas se laisser distancer en trophées. Mais attention aux coups bas, car l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit ! Contrairement aux armes de corps à corps (rouges) qui favorisent la puissance du Chasseur, les armes à distance (bleues) font moins de dégâts mais sont toutes dotées d’un effet qui permet d’attaquer avant tout le monde ou de faire des dégâts aux autres Chasseurs. De quoi se faire surprendre plus d’une fois !

L’effet de surprise est un aspect omniprésent dans Bloodborne. A l’instar du jeu vidéo, un Chasseur qui rentre dans un Donjon de Calice ne sait pas ce qu’il va découvrir et la mort peut arriver rapidement. Le hasard omniprésent du fait des effets instantanés des monstres, des choix cachés des joueurs ou encore des lancers de dés peut être dévastateur, mais fait partie et rentre dans notre réflexion de prise de risque. D’autant que même si perdre des Echos de Sang en mourant nous retarde dans notre course aux points, la mort n’est pas définitive. Et c’est une très bonne chose. Tout le monde joue ensemble jusqu’au bout ! Cela encourage les prises de risques, réduit la frustration et maintient une bonne ambiance autour de la table 😉 D’autant que malgré son aspect punitif, mourir permet tout de même de récupérer une cartes Amélioration pour compenser notre perte d‘Echos de Sang et de temps. Ces cartes sont variées et toutes utiles, même si après plusieurs parties on aimerait en avoir de nouvelles pour renouveler un peu les tactiques.


Bloodborne le jeu de cartes


Les parties se renouvellent plutôt bien. D’une part car le deck de monstres est aléatoire (même si à l’instar des cartes Amélioration on aimerait en avoir plus), mais également par l’effet du Boss final présent. Chaque Boss final apporte une règle qui influence grandement la partie et notre façon de jouer. Encore une fois, on aimerait avoir plus de choix. 5 cartes c’est maigre, d’autant que nous faisons le choix d’écarter la Nourrice de Mergo qui a pour effet de faire gagner 1 santé à chaque chasseur en début de tour, ce qui réduit considérablement le nombre de morts.

La conclusion de

Bloodborne est un très bon jeu de prise de risques et d’opportunisme, avec une très forte interaction entre les joueurs. On ressent la pression constante du jeu vidéo avec son aspect punitif, la mort qui peut arriver à tout moment. Le jeu est sur le papier un semi-coopératif, mais dans les faits il s’agit surtout de faire le plus de dégât soi-même et de se retirer du combat au bon moment, tout en faisant un maximum de crasses aux autres joueurs ! Sa courte durée (entre 45 et 60 minutes) et sa rejouabilité nous ont permis d’accumuler déjà plusieurs parties à notre compteur. On regrette juste un manque de cartes (Amélioration, Monstres et Boss) et le choix de reprendre les graphismes du jeu vidéo qui ne sont pas du plus bel effet…

Que faut-il en retenir ?

  • Forte intéraction entre les joueurs
  • Une bonne gestion de la prise de risque
  • La gestion de la main
  • Punitif mais jamais mis hors de course
  • Mourrir n'est pas définitif
  •  

Que faut-il oublier ?

  • Manque de cartes
  • Les graphismes

Acheter Bloodborne Le Jeu de Cartes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bloodborne Le Jeu de Cartes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+