75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'ordre du Labyrinthe
L'ordre du Labyrinthe >

Critique du Roman : L'ordre du Labyrinthe

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 8 janvier 2018 à 1400

Découvrez les secrets du Labyrinthe !

Je n'avais jamais lu d'ouvrage de Lisa Goldstein avant que celui-ci, L'ordre du Labyrinthe, ne tombe entre mes mains. Ce roman date de 1996, et après l'avoir lu, je suis surprise qu'aucun éditeur français ne se soit rué à sa sortie pour le traduire. C'est un véritable page-turner et c'est en une soirée que je l'ai dévoré.

Dans un style littéraire de qualité, plein de couleurs et dynamique, L'auteur nous conte les péripéties de Molly Travers, une jeune femme moderne, orpheline, élevée par sa grande tante. L’héroïne est abordée par un détective privé pour une histoire d'héritage qui laisse présager qu'elle aurait encore de la famille. Commence alors une aventure passionnante à la recherche du passé familial de Molly.

La jeune femme découvre qu'elle descend d'une famille peu ordinaire. Au XIXème siècle, membres d'un ordre ésotérique, l'ordre du Labyrinthe, ses ancêtres cachent d'étranges secrets. Plus tard, pendant les années trente, elle retrouve leur trace comme artistes de cabaret, des magiciens surprenants. A travers divers documents anciens, des témoignages d'individus les ayant croisés et le journal intime de son arrière-arrière-grand-mère, Molly mène l'enquête et va plonger dans l'histoire de sa famille. Elle n'en ressortira pas indemne.

Le merveilleux côtoie l'intime dans ce roman qui est presque philosophique. Dans une ambiance proche du Prestige de Christopher Priest, les passage sur l'époque cabaret sont très immersifs. On meurt d'envie d'assister au show préparé par les Allalie, ces illusionnistes dont descend Molly ! L'enquête est finement amenée via la lecture de ces documents anciens qui rendent vivants les éléments du passé. D'ailleurs, c'est ce portrait de famille qui fait le sel du bouquin et la façon dont Molly interprète et assimile ce qu'elle découvre. Les intrigues secondaires, amoureuses par exemple semblent presque forcées et sont fades en comparaison de la vie de ces gens peu ordinaires. de même, les personnages secondaires du présent sont trop peu développés.

Mention particulière à la traduction en français de Patrick Marcel, le style est fluide et efficace.

La conclusion de

Ce roman est une belle surprise, il se lit facilement et est très dur à reposer : l'ambiance cabaret des années trente et société secrète de l'ère victorienne s'entremêle pour dévoiler une histoire de famille pas ordinaire. Le bémol est sur l'intrigue contemporaine qui, au final, n'apporte que peu de choses même si l'on découvre avec plaisir en même temps que le personnage principale les péripéties de ses ancêtres.

Que faut-il en retenir ?

  • L'ambiance illusionniste pendant les années trente
  • Les mystères d'une société secrète à l'époque victorienne
  • Les documents anciens utilisés pendant l'enquête
  • Le style fluide

Que faut-il oublier ?

  • L'intrigue amoureuse contemporaine sans grand intérêt
  • Des personnages secondaires lors de spassage à notre époque qui n'ont pas le temps d'être développés

Acheter L'ordre du Labyrinthe en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'ordre du Labyrinthe sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+