75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : L'Archipel des Nuées
L'Archipel des Nuées >

Critique du Roman : L'Archipel des Nuées

Avis critique rédigé par Kathleen A. le dimanche 28 mai 2017 à 00:03

Dans les courants de l'æther

Je m'appelle Molesto. Être baladin à bord du Cirque-Blême, c'était notre chemin à moi et à Rodério, mon frérin. Amuser la galerie ou risquer notre vie, voilà un bon résumé de ce qu'est notre destinée. On ne choisit pas nos missions, on ne doit qu'obéir, "jusqu'au trépas" dit-on, juste pour vous faire rire ou y laisser notre âme à la place de la vôtre, c'est bien tout ce que ça représente, les gobelins, pour vous autres. Ca ou une vie de servitude, dans le meilleur des cas. Mais voilà que frérin est choisi pour une quête, dangereuse voire mortelle à bord d'un navire où de sombres expériences sont faites. Les jours passent mais ma joie n'est plus. Je m'inquiète pour celui avec qui j'ai vécu et ne peut m'empêcher de penser au pire, imaginant des tortures et le voyant souffrir. Si fait. Le doute est un choix que je ne ferai pas, et si je dois me faire bannir pour ne jamais revenir, alors soit. Je viens te chercher frérin, au fond des Tréfonds ou piégé des Nuées, la lumière des enfers sera mon guide pour te récupérer.

La couverture reprend les codes principaux du livre : les personnages principaux, le navire, la tempête, le tout dans une émotion mêlée de peur et d'aventure. Un simple regard sur celle-ci nous embarque à son bord et nous donne l'envie de lever l'ancre. Un pari réussi pour les éditions Le Grimoire. La couverture est assez solide pour une bonne prise en main et assez souple pour être agréable. Les chapitres sont bien définis mais les pages manquent, à mon goût, d'une toute petite épaisseur pour un plaisir de lecture optimal. J'ajouterai également que l'instabilité du choix d'espace entre les mots, parfois en police condensée, y nuit légèrement aussi, mais ça reste assez rare pour ne pas gâcher l'expérience.

​Le début du livre souffre de l'inexpérience de l'écrivain, les noms sont trop souvent répétés et on a un peu de mal à se mettre dedans. On ne sait pas trop où on va, ni qui on va réellement suivre et, Eric Nieudan ayant fait le choix d'un vaste lexique propre à l'univers, il est assez aisé de se sentir perdu pendant quelques chapitres. Cela dit, plus les chapitres s'enchainent, plus l'auteur semble prendre son aisance et c'est environ à la moitié du livre que le roman prend son envol. Une histoire bien plus profonde qu'on aurait pu le soupçonner, des personnages qui le sont tout autant, des aventures qui happent notre curiosité, un regret néanmoins, une fin laissant en suspens beaucoup de questions pour la curieuse que je suis. Possiblement dans une éventuelle suite ? Qui sait. Ou dans un jeu de rôle tiré du livre, l'univers excellerait sous ce format.

75

Un roman agréable dans un univers bien ancré et très intéressant, une mine de bonnes idées pour tout rôliste qui se respecte.​

Critique de publiée le 28 mai 2017.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr