75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : X-Men Apocalypse
X-Men Apocalypse >

Critique du Film : X-Men Apocalypse

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 30 mai 2016 à 15:27

Fin d'une trilogie et fin du monde

Troisième et dernier volet de la trilogie x-men first class, X-Men Apocalypse raconte l'histoire du retour à la vie d'un semi-Dieu, enterré à l'époque des égyptiens. Un des premiers mutants, capable de transférer sa conscience dans un autre mutant pour acquérir au passage ses pouvoirs. Voici donc les mutants à nouveau divisés entre ceux qui souhaitent plus de pouvoirs et ceux qui risquent de les perdre.

Malgré la trilogie, le scénario de ce nouveau film est plus à prendre comme un one-shot. Certes les personnages principaux sont toujours là, et sont rejoints par d'autres, mais l'histoire n'est pas vraiment une suite mais plutôt une sorte de nouvelle aventure qui se déroule plus tard.

Rrevoilà l'Apocalypse

Le début du film nous le montre d'ailleurs assez bien puisque chacun est parti dans une direction différente si bien que l'introduction est longue, un peu trop longue. Pas mal de choses sont trop développées pour au final ne pas servir à grand-chose dans l'histoire. C'est le cas pour l'histoire de Magneto qui est sympa mais n'aboutit à rien. 
On aurait préféré en savoir plus sur les nouveaux mutants comme Psylocke, Tornade ou Angel avant de les mettre sur le devant de la scène. Ceux qui s'en sortent le mieux dans l'introduction de leurs personnages sont Cyclope et Jean Grey.

Jean Grey et Cyclope

Et le pire dans tout ça, c'est d'avoir l'impression que par manque de temps les scénaristes ont préféré laisser tomber une piste intéressante pour une nouvelle histoire et c'est fort dommage. On aurait pu obtenir un meilleur équilibre dans le film entre intrigue et baston et éviter de rajouter des personnages inutiles.
Les effets spéciaux sont plutôt bons sans pour autant être extraordinaires. La meilleure idée du film restera d'allonger le moment de gloire de Vif Argent avec une séquence au ralenti de pur bonheur. Une séquence calquée sur Days of Future Past mais qui mérite presque à elle seule d'aller voir le film. Cyclope et Diablo bénéficient d'effets numériques à la hauteur alors qu'Angel et Psylocke se partagent les restes. Quand à Magneto, ses pouvoirs ont grandis mais ils sont visuellement moins spectaculaires que dans l'épisode précédent, la faute à l'utilisation abusive des particules qui de matérialisent les gros volumes et cassent l'impression de force et de grandeur de l'exploit. A bien y réfléchir, le film offre peu de séquences très impressionnantes mais ne vous méprenez pas, l'ensemble du film est visuellement bon, les maquillages et costumes ont leur part de réussite dans l'identité visuelle et le film reste à découvrir sur grand écran.

Vif Argent, la classe

Un autre point positif est à donner pour l'humour du film qui est bien dosé. Vif argent, Jean Grey ou encore mystique ont de bonnes répliques, parfois cinglantes, parfois drôles. Il y a même un brin d'autodérision (ou de lucidité) lorsque deux héros sortent d'une salle de cinéma et débattent sur le Retour du Jedi. En dehors de ça, le film reste sérieux, on parle quand même d'apocalypse et de fin du monde. Cependant, il est dommage de constater que ce ne sont que des paroles et l'apocalypse ne se ressent pas vraiment. L'ennemi à abattre ne fait que se défendre des coups des X-Men alors que Magneto met toutes ses forces en jeu pour un résultat médiocre. Il y a quand même un peu de destruction mais on sent une sacrée retenue de la production pour ne pas priver l'humanité de tout espoir. Résultat, on n'a aucun doute sur la victoire des mutants, l'enjeu se réduit à battre Apocalypse et ses cavaliers, et on n'a pas l'impression que leurs actions ont des effets réels et profonds sur le reste de la planète. L'apocalypse est donc localisée et limitée.

Magneto maitrise tout

Alors certes les combats sont pas mal, bien en dessous du dernier Captain America : Civil War, mais on a toujours plaisir à voir des duels de super-héros. Seulement X-Men s'en éloigne de plus en plus au profit d'une réflexion sur la condition de mutant et les devoirs des mutants envers les humains. Le film aurait sûrement été plus intéressant s'il se concentrait exclusivement sur cette thématique et l'exploitait jusqu'au bout. Au lieu de ça, les combats et la pseudo fin du monde nous lancent de la poudre aux yeux en mettant au second plan ces problèmes intéressants. Et c'est regrettable car ça aurait permis au film de se démarquer de la concurrence des Avengers et autre Ligue des Justiciers.

Que faut-il en retenir ?

  • La séquence de Vif Argent
  • Le moment où Apocalypse désarme la planète
  • Fassbender qui se met en colère
  • Cyclope qui découvre ses pouvoirs

Que faut-il oublier ?

  • Angel et ses câbles presque visibles
  • Psylocke manque de charisme
  • Apocalypse sans saveur
  • Magneto qui s'amuse avec ses particules de métal
  • Jean Grey moins impressionnante que prévu
65

X-Men Apocalypse est un film en demi-teinte dont tous les aspects sont bons mais ne vont pas assez loin pour en faire un excellent film. C'est une petite déception par rapport à la promesse du titre mais ne vous méprenez pas, il reste intéressant à voir au cinéma.

Critique de publiée le 30 mai 2016.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr