75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Le guide Howard >

Critique du Livre : Le guide Howard

Avis critique rédigé par Christophe H. le mardi 16 juin 2015 à 09:00

Tout savoir sur l'auteur

Après s’être attaqué à l’œuvre de Robert E. HowardPatrice Louinet revient à la charge avec Le guide Howard, petit livre compilant bon nombre d’informations sur cet auteur prolifique et génial qu’était le Texan. Pour mémoire, rappelons que Patrice Louinet a, avant cela, réalisé l’intégrale d’Howard chez Bragelonne, soit onze livres reprenant toutes ses nouvelles parues dans les magazines Pulp des années 30 (Weird Tales,…), par ordre chronologique, de Solomon Kane à Conan en passant par Kull le conquérant et O’Brien, pour ne citer que ses personnages les plus connus. Ces ouvrages reprennent donc ces écrits et l’on retrouve en appendice nombre de notes originales, ainsi qu’une étude décortiquant chaque nouvelle, ce qui permet vraiment de les voir sous un jour nouveau.

​Parlons maintenant du Guide Howard en commençant par le format. Il s’agit d’un livre de poches de près de trois cent pages édité par ActuSF. Les chapitres sont aérés et commencent par des citations de l’auteur. Quelques photographies illustrent l’ensemble. C’est clair, bien fait, la lecture est aisée et agréable.

Le premier chapitre donne un aperçu de ce que sera le reste, à savoir défaire les nœuds de ce que l’on croit savoir d’HowardDix idées reçues sont donc mises à plat et Patrice Louinet apporte un éclairage à ce que beaucoup prenaient pour certitude. Après cette mise au point bienvenue, on poursuit la lecture avec les vingt nouvelles les plus caractéristiques du texan. Chacune fait l’objet d’un court résumé et Patrice Louinet les développe, expliquant chacune d’elle avec des anecdotes qui s’y rapportent (on retrouve régulièrement le conflit entre civilisation et barbarie, notamment).

Vient ensuite le troisième chapitre, qui concerne exclusivement  la biographie, de sa naissance en 1906 au Texas à son suicide en 1936, un jour avant la mort de sa mère. On y apprend encore beaucoup de choses, on cerne vraiment le personnage, son entourage, sa vision du monde qui l’entourait, sa relation avec Novalyne Price, son admiration pour Howard Phillips LovecraftLouinet reprend ici de nombreux points établis par Sprague De Camp et les démonte au fur et à mesure.

Dans les chapitres suivants, d’autres textes sont passés au crible, du chef-d’œuvre à la nouvelle alimentaire. Puis le chapitre VI s’ouvre (enfin) sur le mythe : Conan. Le chapitre s’intitule sobrement Conan, le vrai et les imitations. Dans ce chapitre, on a un aperçu de tout ce qui a attrait au Cimmérien. Du jeu de rôle au comics, du futur jeu de plateau (prévu fin 2015) au film de John Milius, tout y passe et, une fois de plus, y est décortiqué. Je ne peux que conseiller la lecture des trois tomes édités chez Bragelonne concernant le Barbare (Conan le Cimmérien - Intégrale de 1932-1933L'Heure du dragon - Intégrale et Les Clous rouges - Intégrale) pour saisir à quel point la différence entre l’original et les copies est grande.

D’autres chapitres suivent, la lecture se fait avec un plaisir non simulé. Le chapitre concernant notamment  sa correspondance avec Howard Phillips Lovecraft est très intéressant à lire lorsque l'on sait l'admiration (et parfois l'inspiration pour certains textes) que Robert E. Howard avait pour l'écrivain de Providence.

95

On referme ce livre avec un regard nouveau, épuré, sur cet auteur parti trop vite. Ses personnages restent des monuments de la Fantasy, repris dans de nombreux domaines ludiques ou culturels même si on peut regretter le fossé entre les originaux et les produits dérivés. Près de 80 ans après sa mort, Howard reste un auteur connu et reconnu du genre. 

Critique de publiée le 16 juin 2015.

Que faut-il en retenir ?

  • Facile d'accès pour ceux qui veulent découvrir Howard,
  • Un gros travail sur les documents d'archives,
  • Une recontextualisation bienvenue,
  • Une pointe d'humour dans certains passages,
  • Une plongée dans les récits Pulp des années 30,
  • Un prix très accessible (10€),
  • Tout simplement un indispensble à tout fan d'Howard.

Acheter Le guide Howard en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le guide Howard sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !