75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Un Monde Oublié
Un Monde Oublié >

Critique du Jeu de société : Un Monde Oublié

Avis critique rédigé par Maxime C. le mardi 27 octobre 2015 à 1216

Du potentiel mais risque de tomber dans l'oubli

Dans un monde ancien et délaissé par le temps, de gigantesques Titans terrorisent les populations. D'aussi loin que l'on se souvienne, les Cinq Tribus ont toujours fui les Titans, mais les choses sont sur le point de changer. À la tête d'une modeste nation, vous faites le serment de mettre fin à ce règne de terreur et lancez la contre-attaque.

Test Un Monde Oublié

Un monde oublié est un jeu de stratégie pour 2 à 4 joueurs, édité par IELLO, conçu et illustré par Ryan Laukat, que vous connaissez peut être déjà avec le jeu 8 minutes pour un Empire.

Si le lien visuel entre Un Monde Oublié et 8 Minutes pour un Empire ne se fait pas directement avec la couverture de la boite, on ne peut pas y échapper lorsque l’on voit le plateau et les différentes cartes.  Ryan Laukat reprend le même style graphique très coloré pour nous offrir de superbes illustrations. Dans la boite on trouve un plateau représentant ce monde oublié et les régions par lesquels arrivent les titans (mer, montagne et désert), des plateaux individuels, des cartes Province, Empire, Titans et Militaire, et différents jetons.

​Dans l’ensemble le matériel est de bonne qualité, à l’exception des plateaux individuels qui sont plutôt fins et dont l’utilité peut être remise en question... Le plateau est suffisamment grand pour intégrer l’aide de jeu et une case famine, permettant ainsi de se passer des 4 plateaux individuels.

Comparaison 8 Minutes pour un Empire - Un Monde Oublié

Des règles plutôt classiques….

Le jeu se déroule en 6 manches durant lesquelles les joueurs doivent accumuler des séries de Bannières Tribales qui se transformeront en Points de Victoire en fin de partie.

Une manche se décompose en 3 phases :
1 – Préparation : Remplacement des cartes Empire disponibles et ajout de cartes Militaire.

2 – Actions des joueurs : chacun leur tour, les joueurs effectuent une action, jusqu'à ce que tout le monde ait passé.

Placer un Citoyen : Chaque joueur possède au départ 3 ouvriers ayant une valeur de 1 à 3. Les joueurs peuvent placer un de leurs Citoyens de n’importe quelle valeur sur une case action inoccupée , ou un Citoyen d’une valeur respectant la contrainte de pose de la case action (valeur différentes que les autres ouvriers, valeur égale, etc..). Les joueurs peuvent également placer un Citoyen sur les cartes Empire qu’ils possèdent pour en activer l’action qu’elles octroient.
Attaquer un Titan : Les joueurs peuvent attaquer une carte Titan à l’aide de leurs cartes Militaires et des bonus d’attaques éventuels.
Ou Passer

3 – Fin du Tour : Récupérer Les citoyens, les Pièces et le Savoir, et Nourrir ses citoyens ou les placer sur la case Famine.

A la fin des 6 tours de jeu, les joueurs calculent leurs points pour chaque Tribu dont ils possèdent des bannières : 1 bannière = 1, 2 = 2pts, 3 = 4pts, 4 = 6pts, 5 = 8pts et 6+ = 11pts. Les joueurs marquent ensuite les PV accordés par les cartes Empire en leur possession, tel qu'indiqué dans le texte de chacune des cartes.

​Le joueur ayant le plus de points de victoire remporte la partie.

Plateau Un monde oublié

… Agrémentées de bonnes idées.

Les règles d’Un Monde Oublié sont simples à expliquer et à retenir, avec des mécaniques plutôt classiques : Poser des ouvriers pour effectuer des actions, récupérer de nouveaux ouvriers, de l’argent et des ressources (parchemins et armées), etc… Si vous êtes un habitué des jeux « à l’allemande », vous ne serez pas dépaysé. Sous ses aspects de jeu classique, Un Monde Oublié apporte tout de même deux particularités plutôt intéressantes : La contrainte de pose liée aux valeurs des ouvriers (comme expliqué plus haut), et les bonus d’Héritage des armées.

Les armées ont une valeur d’attaque composée de flèches et/ou de poignards, et un bonus d’Héritage. Lorsque l’on recrute une nouvelle armée, on peut remplacer une armée que l’on possède et transmettre son expérience à l’armée fraichement recrutée. Le joueur retourne alors son armée démobilisée, et la place sous la nouvelle armée avec le bonus d’Héritage visible. Il est ainsi possible de cumuler les bonus d’Héritage si l’on construit une armée sur une autre ayant acquis de l’expérience d’armées précédentes. Ce système intelligent permet d’obtenir des armées plus puissantes tout en réduisant le coût payé pour les envoyer au combat. On apprécie d’autant plus cette mécanique, qu’on imagine les armées gagnant de l’expérience au combat et transmettant leur savoir aux nouvelles recrues au fil du temps, et ça on aime chez SciFi-Universe !

Une autre règle intéressante est le coût des armées pour combattre les Titans. Le coût d’une armée est égal au nombre de pièce sur l’armée +1. Les armées deviennent ainsi de plus en plus chères, incitant les joueurs à recruter de nouvelles armées et de profiter des bonus d’héritage des armées démobilisées. Encore une fois, une mécanique qui retranscrit une histoire. Plus une armée est utilisée, plus elle gagne en expérience et exige une récompense élevée.

Un monde oublié Les titans

Finissons par le point qui va fâcher les joueurs allergiques à l’aléatoire : l’attaque des Titans. Si la résolution d’une attaque est sans hasard (avoir une valeur d’attaque supérieure ou égale à la défense du Titan), la conséquence d’une attaque est quant à elle lié au résultat d’un lancement de Dé. Soit il ne se passe rien sur un résultat blanc, sinon le joueur peut perdre des pièces ou avoir une carte Empire endommagée. Si thématiquement ces dégâts non prévisibles des Titans est logique, pour un jeu de gestion dans lequel les joueurs calculent toutes leurs actions, cela est déroutant.

La conclusion de

Après le succès de 8 Minutes pour un Empire, Ryan Laukat s’est attaqué à un plus grand format avec un résultat mitigé. Le jeu est visuellement très plaisant, les règles sont plutôt classiques mais agrémentées de quelques bonnes idées, les parties sont fluides et les actions retranscrivent bien le thème. Et pourtant l’envie d’y rejouer n’est pas là, les actions se limitent souvent à combattre ou construire tout en essayant de bloquer les adversaires. Il arrive même que l’on joue un ouvrier sur une action sans en avoir la réelle nécessité car nous n’avons pas vraiment d’autres actions à jouer. Un Monde oublié n’est pas un mauvais jeu, mais il ne ressort malheureusement pas suffisamment du lot dans la masse de jeux édités dans son genre.

Que faut-il en retenir ?

  • Les illustrations
  • Les bonus d'héritage des armées
  • Le coût des armées
  • Des règles classiques....

Que faut-il oublier ?

  • ...Mais finalement trop classique ?
  • A 2 joueurs : Possibilité de jouer chacun sa stratégie sans beaucoup se gêner.
  • Pas suffisament de Titans différents

Acheter Un Monde Oublié en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Un Monde Oublié sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+