75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de cartes : Gloobz [2014], par Amaury L.

Avis critique rédigé par Amaury L. le samedi 31 janvier 2015 à 06h00

Bienvenue chez les Gloobz !

Les gloobz sont des créature sympathiques mais légèrement perturbatrices. Elles aiment semer la pagaille partout où elles passent. Et le plus dur, c'est de les attraper !

Une petite boîte bien Gloobz.

L'éditeur Gigamic a produit un travail de qualité en incluant des figurines rigolotes dans la boîte. Cela donne un charme à un matériel relativement classique où l'on retrouve des cartes (56) et des disques de score bien pensés. Un excellent travail éditorial.

Les Gloobz suivent deux règles.

Selon le nombre de joueurs, il faut atteindre un nombre de points, 36 à deux joueurs par exemple. On marque des points en attrapant les figurines Gloobz en respectant évidemment les consignes, soit en capturant le Gloobz et la couleur les plus représentés, soit au contraire le Gloobz et la couleur qui n'apparaissent pas. A son tour, le joueur tourne une carte Gloobz qui représente plusieurs Gloobz de couleur et de forme différente et indique la contrainte, « plus OU moins ». Plusieurs figurines peuvent correspondre et on marque 1 point par bonne capture et on perd un point par mauvaise capture. Il existe deux cartes spéciales, le Mégagloobz et La chasse aux gloobz. La première impose d'attraper la figurine Mégagloobz (gain de trois points), la seconde un maximum de figurines peu importe la couleur et la forme.

La partie se termine quand un joueur atteint ou dépasse le nombre de points défini.

Le Gloobz reste classique.

Gloobz est un jeu d'observation et de rapidité qui dans ses propositions demeurent très classiques. On retourne une carte et il faut attraper les bonnes figurines, les joueurs jouant en simultané. La filiation avec Bazar bizarre (lire la critique ici) ne serait pas totalement usurpée. On ne constate pas un réel apport en terme d'originalité mais le travail de l'éditeur Gigamic insuffle une personnalité grâce à des figurines amusantes et adaptées pour le public visé, le cadre familial principalement.

Gloobz fonctionne impeccablement et on se laisse prendre à cette logique intellectuelle et visuelle. De plus, la multiplication des solutions viables évite de se sentir complètement « à la ramasse » et équilibre les débats. Le syndrome de « l'adversaire trop fort » demeure un risque permanent pour ce style de jeu qui atténue le plaisir de certains. Gloobz parvient à enrayer ce défaut récurrent avec une astuce simple, augmenter le nombre de « bonnes réponses ». C'est bien trouvé et cela garantit un suspense entretenu, un plaisir pour tous, et des parties conviviales et toniques. Le gloobz sème la pagaille dans les familles.

La conclusion de à propos du Jeu de cartes : Gloobz [2014]

Amaury L.
70

Ne cherchez pas les mécanismes originaux dans ce jeu familial basé sur la rapidité, l'observation et la simultanéité, Gloobz demeure très convenu dans sa conception. Toutefois, le matériel est vraiment réussi et participe à donner un charme à ces petites monstres bien capricieux. Dans un cadre familial, ou entre amis, Gloobz impulse une ambiance chaleureuse et survoltée, avec des parties courtes, fluides et amusantes. On adopte immédiatement ces petits gloobz insupportables.

Que faut-il en retenir ?

  • Le matériel de qualité.
  • Dynamique.
  • Simple.
  • Familial.

Que faut-il oublier ?

  • Mécanismes peu originaux.

Acheter le Jeu de cartes Gloobz [2014] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Gloobz [2014] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+