75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : Immortalis : le crépuscule des Celtes
Immortalis : le crépuscule des Celtes >

Critique du Jeu de rôle : Immortalis : le crépuscule des Celtes

Avis critique rédigé par Vincent L. le dimanche 1 mai 2016 à 1804

La passion du Christ...

Sixième jeu à sortir dans la collection Clé en Main, Immortalis - Le Crépuscule des Celtes explore, comme à l'acoutumée, un genre différent de celui des précédentes parutions, en l'occurence l'uchronie. Ainsi, contrairement à ce que pourrait sous-entendre le titre, ce nouvel opus ne s'aventure pas dans le domaine quelque peu compliqué du jeu de rôle historique, genre a priori trop exigeant pour se déployer convenablement dans la pagination offerte par le format éditorial cette gamme. Que les plus frileux se rassurent donc, Immortalis ne demande pas de connaissances historiques préalables et sa dimension uchronique permet d'inscrire l'histoire proposée dans un contexte gallo-romain très light. Un bon côté qui tend à renforcer la facilité de prise en main, mais qui amène toutefois un défaut plus discutable : le parti-pris des auteurs d'amener dans un decorum historique nombre d'élements que d'aucun pourront juger très peu construits.

Ici, en effet, Jesus Christ perd son statut de prophète chrétien pour devenir un disciple de druides gaulois que des reliques magiques ont rendu pour ainsi dire immortel, une explication qui, bien que résumée, n'est pas beaucoup plus justifiée que cela dans le corpus du jeu. En fait, à la lecture de ce Clé en Main, on a véritablement l'impression que les auteurs ont intégré dans un contexte historique "réel" une intrigue et des éléments narratifs tout droit issus d'un jeu de rôle fantasy, à l'instar de magiciens (ici appelés "druides") ou de puissantes artefacts (ici devenus des reliques). Le tout manque donc clairement de consistance et de profondeur. Ceci étant dit, pour peu que l'on ne soit pas trop regardant et que l'on accepte ce postulat de départ pour se concentrer sur la campagne ici proposée, Immortalis - Le Crépuscule des Celtes s'avère, sur la forme, tout aussi qualitatif que ses nombreux prédécesseurs.

Ainsi si, dans le fond, Immortalis - Le Crépuscule des Celtes s'inscrit dans une uchronie trop peu développée pour être véritablement convaincante, sur la forme, il s'agit d'un road movie on ne peut plus plaisant. Nous sommes ainsi en présence d'une aventure qui s'apparente à un voyage initiatique dans lequel le groupe de joueurs va devoir traverser un certain nombre de pays et de situations somme tout assez variées, chaque étape amenant à faire évoluer leur point de vue sur le monde qui les entoure. Rien de psychanalitique ceci dit, pas de dilemne intérieur majeur à l'horizon (sauf si, bien entendu, les joueurs en décident autrement) et pour cause : la campagne fonctionne avant tout autre chose sur une dimension aventureuse. Comme à l'accoutumée dans cette gamme, les actions des personnages vont de plus directement influencer le final, qui pourra être une glorieuse victoire, un cinglant échec, ou (plus probablement) un entre-deux.

Petite originalité dans la construction de la campagne : les joueurs doivent y interpéter deux personnages, la plupart du temps alternativement (suivant les scénarios), quelques fois de façon simultané (les actions de l'un influençant celles de l'autre). Les situations proposées par les scénarios étant variées - politique, négociation, exploration, combat, ... - l'interprétation des personnages devient rapidement l'un des axes majeurs d'Immortalis - Le Crépuscule des Celtes. A ce niveau, notons que le jeu bénéfice d'excellents personnages pré-tirés, supérieurs, en terme d'intérêt, à ceux de la plupart des autres Clé en Main parus. Finalement, au delà de la thématique, c'est bien ce point quelque peu inattendu qui permet à Immortalis de vraiment convaincre (et ce même si le principe du multi-personnage a déjà été exploité par Le roi des gobelins) et de donner envie de se lancer dans l'aventure.

En terme de règles, on reprend le même système de jeu que d'ordinaire (un D6 System light comme dans les autres Clé en Main). Comme l'accoutumée, cela amène de bons côté (prise en main facile, temps d'apprentissage quasi-inexistant pour celles et ceux qui ont déjà joué un autre jeu Clé en Main) mais induit tout de même un côté "sans saveur" qui peu gêner (malgré quelques petits ajustement pour mieux coller à la campagne, on reste dans une dimension très "générique"). Cependant, n'oublions pas que l'on se trouve en présence d'un prêt à jouer qui remplit parfaitement sa mission : règles simples, matériel fourni, lecture rapide, jouabilité immédiate. Au regard de ces critères, Immortalis - Le Crépuscule des Celtes s'impose donc comme une réussite, pas nécessairement le meilleur jeu de cette collection, mais en tout cas un opus suffisamment solide pour plaire à ceux qui se laisseraient tenter par la thématique traitée.

La conclusion de

Nouveau jeu de la collection Clé en Main, Immortalis - Le Crépuscule des Celtes ne fait pas honte à ses glorieux prédécesseurs et s'impose aisément comme une nouvelle réussite. L'articulation des scénarios et des enjeux, la variété des situations proposée et l'excellente idée de "binôme" de personnages permettent ainsi de contre-balancer un background uchronique que d'aucun pour trouver un peu trop léger. Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse, comme dirait l'autre...

Que faut-il en retenir ?

  • Le concept du Clé en Main,
  • Des scénarios variés et bien écrits,
  • L'idée du binôme de personnages,
  • Rapide à lire, façile à mettre en place,
  • Un système de jeu qui a fait ses preuves.

Que faut-il oublier ?

  • Un trame uchronique très légère,
  • Une histoire générique,
  • Un prix de vente quelque peu élevé.

Acheter Immortalis : le crépuscule des Celtes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Immortalis : le crépuscule des Celtes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+