75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Vaca loca
Vaca loca >

Critique du Jeu de cartes : Vaca loca

Avis critique rédigé par Amaury L. le mardi 1 avril 2014 à 1132

La vache folle contamine aussi les extraterrestres....

La vache Vaca loca organise une mega fête dans la Voie Lactée. Problème, le téléporteur a encore dysfonctionné et tout le monde est mélangé. Il va falloir de nouveau les aider à retrouver leur corps, leur pied et leur tête. Quel méli-mélo !

 

Extraterrestres rigolos.

Vaca loca contient soixante tuiles découpées en trois parties (pied, corps, tête) représentant vingt extraterrestres amusants. Quelques jetons Planète et une règle joliment ornementée complètent cet ensemble visuellement très attirant grâce au talent d'illustratrice de Iris Rosbach.

Règles toutes simples.

Le but du jeu est de rassembler un maximum d'extraterrestres complets.

On mélange les soixante tuiles sur la table, face cachée. A son tour, le joueur retourne une tuile face visible et la laisse visible. Dès qu'un joueur pense qu'un extraterrestre est complet (pied, corps, tête) et visible, on tape sur la tête de ce dernier. Évidemment, c'est le plus rapide qui remporte les trois cartes. En cas d'erreur, on reçoit un jeton Planète (perte d'un point en fin de partie).

La partie se termine quand il reste uniquement neuf tuiles sur la table. On compte toutes les tuiles Extraterrestre récupérées (un point par tuile) auxquelles on retranche les jetons Planète. Le plus fort total l'emporte.

C'est fou, ça marche !

La lecture des règles laisse une impression mitigée sur l'originalité de cette nouvelle création de Iris Rossbach. Après un Mucca pazza convenable (lire la critique ici), Vaca loca manque sérieusement sur le papier d'originalité. Si on excepte l'univers graphique très attirant et visuellement immersif, la mécanique semble un peu fade. Heureusement, la mise en pratique gomme partiellement ses a priori négatifs et on constate avec surprise que les enfants entre six et douze ans se réjouissent de rassembler ces extraterrestres loufoques. L'observation et la rapidité d’exécution se mêlent adroitement afin de ravir un public familial. En effet, même entre adultes, on ne boude pas son plaisir de lutter à la reconstitution de ces monstres burlesques.

Certes, on s'interroge sur la durée de vie d'un tel jeu, la découverte de ces animaux extraordinaires étant connu et maîtrisé après quelques parties. L'univers particulier de Iris Rossbach s'appuie davantage sur l'imagination graphique que mécanique, mais le résultat donne satisfaction et on ne rechigne jamais à mettre de l'ordre chez ces extraterrestres vraiment étourdis. Pas complètement fou mais pas vraiment sage non plus !

La conclusion de

Vaca loca est un jeu d'observation et de réflexes qui s'appuie sur un univers graphique fort et original. C'est la qualité première de ce jeu qui présente sinon une mécanique classique (être le premier à taper sur un élément entièrement reconstitué) mais redoutablement efficace. Les enfants adorent et les adultes sont séduits par le décorum et la convivialité qui se dégage. Un jeu simple, beau et efficace dans sa catégorie ! La vache folle est parmi nous !

Que faut-il en retenir ?

  • L'univers graphique
  • La mécanique efficace
  • Les parties courtes
  • Les enfants adorent (6-12 ans)
  •  

Que faut-il oublier ?

  • Mécanique peu originale
  •  

Acheter Vaca loca en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Vaca loca sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+