75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Ignis
Ignis >

Critique du Jeu de société : Ignis

Avis critique rédigé par Amaury L. le mercredi 8 janvier 2014 à 0830

Allumer le feu...

Les éléments se déchaînent sur Ignis, l'eau et le feu se combattent pour la suprématie absolue. Qui l'emportera dans cette guerre fratricide ?

 

L'eau et le feu dans une même boîte.

La jolie boîte carrée de Ignis propose un design sérieux qui ne trompe pas sur la marchandise. Il s'agit d'un jeu de stratégie abstraite (comme les échecs par exemple). L'ouverture révèle un plateau (tablier pour les puristes) en plastique comprenant 36 cases (carré de 6 x 6) et 37 pions noirs (8 pions Feu, 8 pions Eau, 9 pions Terre, 12 pions Air). La règle rédigée en plusieurs langues dont le français assure un ensemble de belle facture.

Comment éteindre un feu ?

Ignis se joue uniquement à deux joueurs.

Chaque joueur incarne un Élément, l'Eau ou le Feu. L'objectif est d'éliminer toutes les pièces de l'adversaire en les expulsant du plateau de jeu par un système de poussée.

Après une mise en place rapide, le joueur choisit un pion de la réserve et le glisse sur une case située en extrémité du plateau. Ainsi il peut pousser des pièces déjà placées. Quand une pièce sort du plateau, elle est retournée sur sa face Terre (tous les pions possèdent un côté Terre). Les pions Terre ne peuvent pas être éjectés du plateau. La partie se termine lorsqu'un joueur ne possède plus de pions de sa couleur, il a perdu la partie.

La position de départ.

La guerre des Eléments.

Ignis est un jeu distribué en France par Gigamic, en partenariat avec l'éditeur allemand Huch & friends, une collaboration intéressante avec quelques créations notables comme Companeros, Voodoo mania, Kawuum, et surtout les exceptionnels Kamisado (lire la critique ici) ou Keyflower.

On découvre un matériel qui donne envie de jouer, avec une qualité de réalisation bien pensée, même si parfois le glissement des tuiles manque de fluidité. Grâce à quelques règles savamment orchestrée, Ignis parvient à recueillir l'assentiment d'un grand nombre de pratiquants. On se laisse facilement gagner par le défi proposé et malgré un sentiment légitime d'une originalité modérée, le plaisir l'emporte. Ignis lorgne sur des anciens vénérables comme Labyrinthe (le fait de pousser les pièces) ou Abalone (il faut expulser les pièces de l'adversaire). Cependant, le mélange reste agréable, avec l'auteur qui apporte son savoir-faire et/ou son talent. Toutefois, pour un jeu basé sur la stratégie et l'abstraction (le thème est purement symbolique), Ignis n'exige pas une concentration exagérée, une réflexion démesurée. On demeure dans des sphères familiales et accessibles avec des parties plutôt rapides (entre dix et vingt minutes), des choix assez évidents et une stratégie succincte.

Cette simplicité se retourne contre Ignis avec une profondeur, un renouvellement moyennement satisfaisants. Il se dégage une impression ambiguë que Ignis ne regorge pas d'une richesse extraordinaire, qu'il se livre entièrement après une quinzaine de parties (pour les plus mordus). Sympathique mais on navigue en eau tiède...

 

La conclusion de

Ignis est un jeu de stratégie avec un matériel agréable. Très accessible, il se prend rapidement en main avec des parties énergiques au déroulement plaisant. Toutefois, Ignis reste un jeu simplement sympathique, avec une profondeur limitée. Ignis ne mets pas le feu !

Que faut-il en retenir ?

  • Règles simples.
  • Joli Matériel.
  • Agréable à jouer.

Que faut-il oublier ?

  • Stratégies basiques.
  • Pas un énorme renouvellement.

Acheter Ignis en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ignis sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+