75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de cartes : Dame Bleue : Le peuple paille
Dame Bleue > Dame Bleue : Le peuple paille >

Critique du Jeu de cartes : Dame Bleue : Le peuple paille

Avis critique rédigé par Amaury L. le lundi 5 juillet 2010 à 2031

Feu de paille chez la Dame bleue

Le Peuple Paille est invitée aux cérémonies festives en l’honneur de la Dame bleue. Les tribus apprécient la venue rarissime de ces villageois étonnants. Ils récompensent de paniers tressés, de bijoux finement ciselés les vainqueurs des épreuves. Leur présence féerique s’accompagne toujours d’évènements troublants comme l’apparition du Brûleur, ennemi de toujours de la bienfaitrice Dame bleue.


Le coup de la paille…


Cette extension de la Dame Bleue comporte 36 nouvelles cartes (2 cartes Règles, 1 Grande paille, 1 Petite paille, 3 Pailles, 1 Organisateur / Champion, 19 Personnages, 9 Spéciales). On découvre des personnages qui rapportent des points (de 0 à 3 points), d’autres qui possèdent des effets à jouer à des moments particuliers. Illustrées par Anthony Boursier, Peuple Paille garde l’intérêt des personnes sensibles à l’art crayonné.

La modification principale de règle, outre une détermination banale pour le premier joueur, se porte sur l’utilisation de ces cartes Peuple Paille comme enjeu (voir critique du jeu Dame bleue). Quand un joueur remporte une épreuve, il gagne la carte Peuple Paille mise en jeu. Si cette carte est un personnage (conteur, orfèvre, vannière, souffleur), le joueur la met devant lui face cachée. Elle rapporte autant de points que le chiffre inscrit (de 0 à 3). S’il s’agit d’une carte spéciale (village, brûleur, épouvanpaille, danse de la paille, rite du solstice), on l’insère dans sa main et on la pose au moment indiqué pour provoquer l’effet décrit.

La partie prend fin quand un joueur possède trois cartes devant lui face cachée. On additionne les chiffres, la plus forte somme remporte la partie.

 

La conclusion de

Les joueurs en possession du jeu de cartes Dame Bleue apprécieront certainement cette extension qui apporte un meilleur équilibre. Dans le jeu de base, l’écart entre les cartes en points de victoire pouvait aller du simple au double, ce qui avantageait un joueur chanceux. En réduisant cet écart, les parties de la dame bleue conserve un intérêt jusqu’à la fin. Les quelques cartes spéciales insufflent des rebondissements amusants et dynamisent l’ensemble. Toutefois, cette extension ne révolutionne pas fondamentalement la mécanique première et La dame bleue reste un jeu dispensable. Toutefois, avec son prix minimal, Peuple Paille remplit son rôle convenablement.

Que faut-il en retenir ?

  • Equilibre le jeu de base
  • Illustrations réussies
  • Extension peu onéreuse

Que faut-il oublier ?

  • Uniquement pour les amateurs du jeu de base

Acheter Dame Bleue : Le peuple paille en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dame Bleue : Le peuple paille sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Dame Bleue

En savoir plus sur l'oeuvre La Dame Bleue