75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'appel de Cthulhu 6ème édition > L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets de la Nouvelle Orléans >

Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets de la Nouvelle Orléans

Avis critique rédigé par Vincent L. le mardi 8 juin 2010 à 08:09

Bienvenue à la Nouvelle-Orléans...

Voici donc le cinquième Secrets de... à paraître pour la sixième édition de L'appel de Cthulhu. La Nouvelle-Orléans, ville mythique associé au vaudou, au vampirisme et à une ambiance exotique bien particulière (en tout cas pour une cité américaine), bref, un décor de jeu à l'indéniable potentiel fantastique que l'on a hâte d'aller explorer avec ses petits investigateurs. Seulement voilà, on s'aperçoit très vite que La Nouvelle-Orléans n'a pas eu la chance d'avoir un traitement comparable à celui ses deux grandes soeurs New York et San Francisco. Du haut de ces petites cent-dix pages, l'ouvrage fait bien pâle figure à côté de ses deux concurrentes directes, et si le prix de vente est plus bas que celui des autres Secrets de..., on regrette malgré tout rapidement que la description de La Nouvelle-Orléans n'ait pas au final plus d'envergure que celle d'une grosse aide de jeu que l'on aurait mis à disposition d'un scénario.

 

 

Le principe est finalement le même que pour Les secrets de Marrakesh, à savoir un ouvrage formellement plus petit, avec une masse d'information à digérer bien moindre. Sauf que Marrakesh avait pour lui cet aspect pulp finalement assez peu développé dans une gamme comme celle de L'appel de Cthulhu ; ici, la thématique de l'horreur urbaine est déjà au coeur de deux autres suppléments, et le supplément ne possède pas une pagination suffisante pour réussir à retranscrire l'ambiance très particulière de la ville. Pris en étau entre le minimum de description formelle attendue et la présence essentielle d'au moins un scénario, les auteurs n'ont pas pu réussir à développer convenablement La Nouvelle Orléans, passant très certainement à côté d'un sujet en or. La compilation de données, malgré tout intéressante, s'avère lacunaire sur trop de points pour permettre de réellement donner vie à la ville autour d'une table de jeu.

Du coup, le supplément s'apparente plus à une suite d'aides de jeu compilées qu'à une véritable description de ville. Pris indépendamment du sujet général, leurs thèmes et leurs traitements sont en général bien pensés et permettent de poser un certain nombre d'inspirations et de pistes pour les scénarios : le Ku Klux Klan, les bayous entourant la Nouvelle-Orléans et les populations reculées y vivants ; parmi tout cela, la partie relative au vaudou est certainement la plus intéressante : au delà des aspects historiques et pratiques, impeccablement compilés, le supplément propose une manière intéressante - même si optionnelle - de lier le Vaudou au mythe de Cthulhu. Reste de plus d'excellentes qualités formelles - les mêmes que dans les autres ouvrages de la gamme - et notamment cette utilisation de photos d'époques qui retranscrivent parfaitement l'ambiance années vingt du jeu.

 

 

A côté de cela, l'ouvrage propose deux scénarios. Le premier (Le lever du cinquième soleil) est un scénario classique dans le fond et prévisible sur la forme qui n'amusera que les débutants, mais n'arrivera jamais à surprendre celles et ceux qui ont un minimum de vécu autour d'une table de L'Appel de Cthulhu. Le second (Le guetteur des marais) est nettement plus intéressant, utilisant une grande partie des informations contenues dans le supplément ; tout ce qui est nécessaire pour le faire jouer se trouve dans les descriptions proposées par le livre, permettant de donner suffisamment de fond à l'histoire pour créer une ambiance excellente qui réussira à dépayser même les plus aguerris (à noter que celui-ci se déroule dans les bayous, et pas dans la Nouvelle-Orléans proprement dite).

65

De tous les Secrets de... parus actuellement pour la sixième édition de l'appel de Cthulhu, Les Secrets de la Nouvelle-Orléans est très clairement le plus faible. Avec ses quelques cent-dix pages, l'ouvrage peine sérieusement à retranscrire l'ambiance de la ville avec la même maestria que celle dont avaient fait preuve San Francisco ou le Kenya, dont les paginations étaient au bien supérieures. L'ouvrage fait d'autant plus pale figure qu'il est en concurrence directe avec deux autres suppléments exploitant beaucoup mieux cette thématique de l'horreur urbaine (San Francisco et New York). Reste malgré tout une ville avec énormément de potentiel, des parties isolées très intéressantes - notamment celle sur le vaudou - ainsi qu'un excellent scénario, dépaysant, utilisant les bayous entourant la ville comme décors de jeu.

Critique de publiée le 8 juin 2010.

Que faut-il en retenir ?

  • Les photos d'époque,
  • Des éléments de background intéressants,
  • Un scénario très sympathique,
  • Formellement cohérent avec la gamme,
  • Bon rapport qualité/prix malgré tout.

Que faut-il oublier ?

  • Description de la ville très incomplète,
  • Un scénario très classique et trop prévisible,
  • Les illustrations intérieures.

Acheter L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets de la Nouvelle Orléans en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'appel de Cthulhu 6ème édition : Les secrets de la Nouvelle Orléans sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu