75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : Hollow Earth Expedition : Les secrets de la surface
Hollow Earth Expedition > Hollow Earth Expedition : Les secrets de la surface >

Critique du Jeu de rôle : Hollow Earth Expedition : Les secrets de la surface

Avis critique rédigé par Vincent L. le dimanche 8 novembre 2009 à 1932

Un add-on indispensable au livre de base...

Premier supplément pour Hollow Earth Expedition, après le traditionnel écran du maître de jeu - Les secrets de la surface propose de révéler tout, mais absolument tout, sur l'année 1936 vue au travers du prisme du background du jeu. Drôle de choix, de la part d'Exile games, d'avoir ouvert la gamme par une présentation de la surface alors que l'essence même du jeu est censé se trouver dans les profondeurs de la Terre. En soit, pourquoi pas, mais une description poussée de la Terre Creuse manquant cruellement au livre de base, il est finalement étrange de voir débarquer cet ouvrage en premier. Il suffit néanmoins de feuilleter quelques pages du livre pour comprendre les raisons de ce choix ; en effet, plus qu'un réel sourcebook sur la surface, ce supplément est avant tout autre chose un add-on indispensable au système de jeu, exploitant et développant nombre de règles absentes du livre de base et donnant au jeu une saveur encore plus pulp.

 

En effet, de secrets, il n'en est que très peu question dans ce supplément ; trente huit page en tout - soit un quart du livre - se focalisent sur la description du monde de la surface et des sociétés secrètes qui l'arpentent, dévoilant secrets et pistes d'intrigues pour faire jouer Hollow Earth Expedition au delà de la Terre Creuse. La bonne nouvelle, c'est que l'ouvrage révèle vraiment tous les secrets de la surface - à l'exception de quelques mystères qui ne semblent pas avoir de réponses officielles - sans tomber dans cet écueil trop habituel qui consiste à ne pas donner d'explications officielles. La mauvaise, c'est qu'en moins d'une quarantaine de pages, il apparaît que les secrets dévoilés sont fatalement très légers. Loin de donner une réelle consistance au jeu - chose qui faisait défaut au livre de base - Les secrets de la surface renforce l'aspect toc de l'univers. La saveur pulp est toujours belle et bien présente, mais le jeu ne semble désormais plus pouvoir avoir cette profondeur nécessaire à la mise en place de campagne de longue durée.

Le reste de l'ouvrage présente nombre de règles additionnelles quasiment indispensables au bon fonctionnement des parties. Pouvoirs surnaturels et sciences étranges, qui manquaient cruellement au livre de base, trouvent ici suffisamment de place pour être correctement traités, mais c'est finalement la partie équipement qui est la plus détaillée - une quarantaine de pages, soit plus que les secrets proprement dits - et, si cette dernière ne s'apparente au début qu'à un simple catalogue digne des plus grands armuriers, elle s'avère finalement contenir tout le nécessaire pour permettre aux joueurs de s'équiper convenablement pour une expédition. Dans un jeu dont le thème s'articule autour de l'exploration, faire jouer la partie préparation à ses personnages peut ainsi s'avérer à la fois intéressant et amusant ; complet, Les secrets de la surface permet ainsi de faire charger leur sac à dos par les joueurs eux-mêmes.

 


D'aucun trouveront le reste de l'ouvrage peut-être plus anecdotique. De l'utile mais pas indispensable partie sur le combat de véhicules à cette première partie proposant nombres de nouvelles règles de création de personnage - ainsi que quelques archétypes pouvant faire office de prétirés - Les secrets de la surface se termine finalement sur un scénario reprenant tous les codes du jeu - nazis, dinosaures et civilisations perdues - mais en surface. Au final, il apparaît que même sorti des abysses de la Terre Creuse, le jeu ne devient clairement pas moins intéressant, ouvrant des possibilités de jeu à peine amorcées dans le livre de base. A défaut de se complexifier, Hollow Earth Expedition étend ses possiblités de jeu, se posant définitivement comme un défouloir jouissif permettant d'assumer de vieux fantasmes cinématographiques.

La conclusion de

Les secrets de la surface s'apparente au final plus à un complément au livre de base qu'à un vrai sourcebook remplit d'informations. Le résultat est bourré de règles additionnelles indispensables et de pistes de scénarios que l'on imagine déjà épiques, mais ne donne toujours pas de réelle profondeur au monde d'Hollow Earth Expedition lequel, pour du coup, assume pleinement ce décor de carton pate typiquement pulp. On aurait aimé que le jeu ait un double niveau lecture à la 7ème mer, mais pour l'instant, il ne semble pas s'orienter vers ça...

Que faut-il en retenir ?

  • Des règles additionnelles indispensables,
  • De nouvelles possibilités de jeu,
  • Dévoile tous les secrets de la surface,
  • Forme irréprochable.

Que faut-il oublier ?

  • Des secrets somme toute très légers,
  • Le background ne gagne pas en profondeur.

Acheter Hollow Earth Expedition : Les secrets de la surface en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Hollow Earth Expedition : Les secrets de la surface sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Hollow Earth Expedition

En savoir plus sur l'oeuvre Hollow Earth Expedition