75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Ecran de jeu 6ème édition
L'appel de Cthulhu 6ème édition > L'appel de Cthulhu 6ème édition : Ecran de jeu 6ème édition >

Critique du Jeu de rôle : L'appel de Cthulhu 6ème édition : Ecran de jeu 6ème édition

Avis critique rédigé par Vincent L. le dimanche 8 mars 2009 à 1226

Pour l'écran, pas pour ce qu'il y a avec...

L'exercice de la fabrication d'écran est souvent périlleux dans le petit monde éditorial du jeu de rôle. Ce premier supplément, qui sort généralement après le livre de base, se doit de prendre en compte nombre d'exigences d'un public assez naturellement difficile à ce sujet. Au nombre de ces critères se trouvent trois pôles majeurs : la fabrication matérielle, l'intérieur/extérieur de l'écran et le fascicule traditionnellement livré avec.

 

 

Le matériel :

Cet écran pour la sixième édition de L'appel de Cthulhu est constitué de trois volets ; ce qui constitue généralement une énorme faute de goût (trop petit et étroit pour convenablement cacher l'espace vital du maître de jeu) est ici astucieusement contourné. En effet, le parti ayant été pris de produire un écran au format paysage - donc plus large que haut - un relatif rééquilibrage s'effectue, compensant plutôt efficacement, même si pas de manière tout à fait optimale, l'absence habituellement génante d'un quatrième volet.

Ajoutons à cela le fait que l'écran soit fabriqué dans une matière à la fois solide et résistante (deux bons millimètres d'épaisseur) et l'on peut aisément dire que, matériellement parlant, nous ne sommes largement pas volés sur la marchandise.

 

 

Le dessin extérieur et les tableaux intérieurs :

L'illustration constitue la véritable réussite formelle de cet écran. A l'opposée de ce qu'avait produit Philippe Caza pour la cinquième édition, le parti a cette fois été pris de produire un dessin plus en phase avec la réalité scénaristique de ce jeu. Sans être forcément meilleur, le résultat final reste on ne peut plus plaisant, traduisant une véritable ambiance de jeu.

Côté maître de jeu, le format paysage permet de caser la totalité des tables nécessaires à la fluidité du jeu. Loin de l'honteux remplissage qu'avait connu l'écran de la 5ème édition, les tableaux présents ici vont du nécessaire (résumé de combat, statistiques des PnJ, signification des points d'aplomb) au juste utile (récapitulatif des compétences, vitesse de déplacement). Au final, seul quelques petites tables semblent avoir été incluses pour faire du remplissage, mais leur nombre et leur format étant très minimes, cela ne s'avère finalement pas très génant.

 

 

Le fascicule :

C'est à ce niveau que la qualité du supplément tend à aller vers la baisse. Ainsi, le bloc de fiche de personnage accompagnant l'écran semble plus relever du simple gadget qu'autre chose. Si la pratique était plutôt courrante il y a une quizaine d'années, à l'heure où Internet et l'informatique en règle générale sont démocratisés dans nombre defoyers, se procurer des feuilles de personnages ne nécessite certainement plus d'avoir à photocopier son livre de base, une simple série d'impressions faisant allègrement l'affaire.

Le fascicule livré avec, appelé Guide de référence, propose vingt pages de résumé de règles, de la création de personnage au combat en passant par les interactions sociales. Certaines informations se trouvent ainsi inutilement déclinées trois fois de suite, à savoir dans le livre de base, sur l'écran côté maître de jeu et dans ce supplément.

Le tout se termine sur un scénario à l'histoire plutôt sympathique, mais malheureusement trop brièvement traité pour être immédiatement jouable.

La conclusion de

L'écran de la sixième édition de L'appel de Cthulhu est beau, rigide, utile et fonctionnel. Si l'on pourra malgré tout regretter l'absence d'une quatrième volet, reconnaissons que le fait qu'il soit fabriqué dans un format paysage compense plutôt efficacement cela. Il en va malheureusement autrement du matériel qui l'accompagne, qu'il s'agisse du bloc de feuille de personnages ou du Guide de référence qui ne fait que résumer une nouvelle fois certaines règles qui peuvent - ou pourront - aisément être trouvables en libre téléchargement sur le net.

Que faut-il en retenir ?

  • La qualité matérielle de l'écran,
  • L'illustration extérieure,
  • L'utilité des tableaux sélectionnés pour la partie intérieure,
  • La présence d'un petit scénario,
  • Le choix du format paysage.

Que faut-il oublier ?

  • Le Guide de référence, sans grand intérêt,
  • Le bloc de feuille de personnage, très gadget,
  • Quatre volets auraient tout de même été plus confortables.

Acheter L'appel de Cthulhu 6ème édition : Ecran de jeu 6ème édition en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'appel de Cthulhu 6ème édition : Ecran de jeu 6ème édition sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Appel de Cthulhu

En savoir plus sur l'oeuvre L'Appel de Cthulhu